face book 10 phrases d’accroche pour décrocher un premier rendez-vous

10 phrases d’accroche pour décrocher un premier rendez-vous

Il suffit parfois d’un mot, d’une petite phrase pour arriver à ses fins… ou au contraire ruiner toutes ses chances. Voici 10 phrases d’accroche qui vous aideront à décrocher… un premier rendez-vous !

LE FRONTAL : SALUT, MOI C’EST SÉBASTIEN…

C’est frontal, c’est risqué, mais ça peut porter ses fruits. Si vous y mettez le bon ton, la bonne énergie et le sourire qui va avec, l’affaire est peut-être dans le sac.  Qui ne tente rien n’a rien, n’est-ce pas ?

LE FLATTEUR : VOUS AVEZ UN RAVISSANT…

Sourire, manteau, chignon… Peu importe, l’important c’est le compliment… C’est du classique, mais ça marche. Enfin… ça peut marcher. Le tout est de ne pas en faire trop et d’embrayer sur autre chose, le livre qu’elle tient dans les mains, le temps qu’il fait, à vous de trouver…

LE FRANC : J’AVAIS JUSTE ENVIE DE TE PARLER

La franchise, ça vaut toujours la peine d’essayer. Si l’autre sent que vous êtes sincère, si elle perçoit votre anxiété mêlée de maladresse, elle ne pourra que craquer… À l’heure où c’est plutôt à qui en fera le plus, elle sera peut-être attendrie par votre simplicité.

LE DÉJANTÉ : TU AIMES LA SOUPE AUX POIREAUX ?

Ou les lasagnes à l’aubergine et autres déclinaisons culinaires à l’originalité frappante. L’idée : jouer la carte de l’absurde et éveiller sa curiosité. Parce que 10 fois sur 10, la demoiselle vous répondra « Pourquoi », et vous, vous répondrez « Parce que ça m’intéresse »… Et voilà comment, sur une histoire de poireaux peut naître une grande histoire d’amour.

L’ORIGINAL : POURRAIS-JE T’INVITER À BOIRE UN THÉ

Un thé. Pas un café, pas un « verre », un thé. En disant cela, vous éveillerez forcément sa curiosité, elle se demandera qui vous êtes et ne manquera pas de noter le côté « décalé » de votre tentative de drague. Décalé et aussi… distingué. Parce que c’est chic, le thé…

LE PHILOSOPHE : AIMER EST LE VERBE LE PLUS COMPLIQUÉ, AU PASSÉ IL EST IMPARFAIT, AU PRÉSENT IL N’EST JAMAIS SIMPLE ET AU FUTUR IL EST CONDITIONNEL

Autre technique qui a fait ses preuves : la phrase illuminée. La phrase que vous avez mis des heures à trouver… et surtout à comprendre. Attention toutefois à ne pas sombrer dans le syndrome « Jean-Claude Van Damme », vous risqueriez de la faire fuir…

LE DRÔLE : TU NE T’APPELLERAIS PAS BISCOTTE ? PARCE QUE T’ES VRAIMENT CRAQUANTE

Ou « Tu dois être essoufflée à force de trotter dans ma tête » et autres envolées lyriques du même acabit : et que celle qui ne s’esclaffe pas d’un rire incontrôlable nous jette la première pierre. Vous savez ce qu’on dit : femme qui rit est à moitié dans ton lit. Pour l’autre moitié, vous avez le temps de voir venir.

LE VICIEUX : TU PEUX ARRÊTER DE ME REGARDER S’IL TE PLAÎT ? JE SUIS HYPER TIMIDE

Vicieux, mais très efficace, le renversement de situation marche aussi en matière de drague. Elle sera surprise, éberluée même, et ne pourra pas s’empêcher de réagir. À vous de calmer le jeu au bon moment en avouant votre petit pêché. Au pire, elle tournera les talons (il y a toujours un risque), au mieux, ça l’amusera et ce sera dans la poche.

LE MALIN : SYMPA, TA JUPE, JE CHERCHE UN CADEAU POUR MA SŒUR

Quasi inratable, l’approche du cadeau… Et même si elle se doute de votre petit manège, elle se dira forcément qu’il y a aussi une petite chance pour que vous ayez vraiment besoin de ses conseils. Bref, elle jouera le jeu et la porte vous sera grande ouverte pour aller plus loin…

LE PROVOCATEUR : VOUS ÊTES EN COUPLE, TOUS LES DEUX ?

Elle vous plaît, mais… elle est avec un garçon. Si rien n’indique qu’ils sont ensemble (bisous, câlins, etc.), il y a des chances pour qu’ils ne soient pas en couple. La technique ? Aller vers eux et leur demander sans détour. Et si elle répond « non, non, on est juste amis », vous répondez « Ah, cool, je peux te draguer alors… » 9 fois sur 10, ça la fera rire… Joli coup.