L’amour : tout le monde le fait, tout le monde en parle… Sauf que ce ne sont que des mots. Dans la réalité, il y a forcément une première fois et puis, il y aussi des moments dans la vie où l’on a besoin de remettre ses connaissances à jour. Vous avez rencontré quelqu’un qui fait battre votre cœur et vous souhaitez savoir comment faire l’amour ? C’est tout à votre honneur ! Sans prise de tête, on vous aide sur la voie de l’amour épanoui.

Qu’on soit un homme ou une femme, bien faire l’amour à l’être que l’on désire et qu’on aime nous tient forcément à cœur. En effet, quelle meilleure façon de montrer son affection que de donner du plaisir à la personne avec qui on partage les nuits ? En plus d’être à l’écoute de son ou sa partenaire, il existe forcément quelques “techniques” pour bien faire l’amour. Même si, attention, dans ce domaine, tous les goûts sont dans la nature ! Vous vous demandez comment bien faire l’amour à une femme ? Ou comment bien faire l’amour à un homme ? Meetic vous donne quelques tips pour partager des moments caliente qui sauront vous rapprocher et vous émoustiller.

Règle numéro 1 : soyez dans le respect mutuel

Faire l’amour, c’est avant tout partager un moment d’intimité intense avec son ou sa partenaire. L’une des règles les plus importantes est donc d’être dans une relation de respect mutuel, où les deux personnes se sentent en confiance et à l’aise. Faire l’amour, c’est aussi être en mesure de communiquer sur ses désirs et de prendre en compte ceux de l’autre, sans jamais rien imposer. Il faut vous assurer que le respect et le consentement restent partie intégrante de l’acte : gardez cela à l’esprit si vous souhaitez tester de nouvelles choses. Restez donc à l’écoute l’un de l’autre lorsque vous faites l’amour. Faire l’amour doit être agréable, fun, et excitant pour les deux partenaires. La com-mu-ni-ca-tion, c’est la clé !

Les préliminaires : quèsaco ?

Quand on parle de faire l’amour, on pense encore trop souvent à l’acte de la pénétration, pratiqué par les couples hétérosexuels et qui sert à la reproduction de l’espèce (oui, dit comme ça, ça perd un peu de son sexy !). Mais avant d’arriver à cette étape de la pénétration, il y a tout un éventail de caresses et de préliminaires qui annoncent l’acte et viennent faire monter l’excitation. Pour les femmes notamment, les préliminaires sont essentiels ! Ils permettent la lubrification du vagin et rendent la pénétration beaucoup plus agréable quand elle a lieu.

Ok, mais les préliminaires, exactement, c’est quoi ? Un tas de choses ! Des caresses sur les différentes zones érogènes du corps (dont les parties génitales, mais pas que !), des baisers, des mots doux — ou crus — chuchotés à l’oreille, ou même des textos coquins envoyés pendant la journée. Une fois dans le lit, les préliminaires prennent souvent la forme d’une masturbation mutuelle, ou de rapports sexuels oraux. L’important est qu’ils éveillent le plaisir chez chaque partenaire et fassent grandir l’excitation. Vous n’êtes pas sûr de ce qui ferait plaisir (et gémir de plaisir) votre partenaire ? Pourquoi ne pas lui poser directement la question ? Et si l’un comme l’autre vous n’avez pas encore tout à fait apprivoisé le corps de l’autre, vous pourrez toujours partir en exploration à deux dans le vaste pays du plaisir. La complicité viendra augmenter la tension sexuelle encore un peu plus. Tout bénéf.

Et après les préliminaires ?

Pour savoir comment bien faire l’amour dans la vraie vie, il n’y a pas tellement de recette magique et tout indiquée à suivre pour un plaisir orgasmique systématique. On a souvent en tête que la pénétration est l’acte ultime de “faire l’amour”. Mais la pénétration, et d’autant plus dans certains couples, n’est pas une fin en soi. L’idée selon laquelle l’acte sexuel se termine du moment que la pénétration a eu lieu et que l’homme a joui n’est heureusement plus d’actualité ! Pour certains couples, les préliminaires peuvent constituer la majeure partie de leurs ébats. En termes de sexualité aussi, les goûts diffèrent.

Cependant, dans le cas où il y a pénétration, il y a forcément quelques règles de base à suivre afin que faire l’amour reste agréable pour tout le monde :

  1. La lubrification : avant de pénétrer votre partenaire, assurez-vous qu’une lubrification suffisante a lieu. Assurez-vous aussi que votre partenaire est excité·e ! La tension doit être à son climax à ce moment-là.
  2. Restez attentif à votre partenaire pour savoir si vous ne lui faites pas mal, ou si la position adoptée est confortable.
  3. Adoptez un rythme qui vous convient à tous les deux. Si certaines personnes apprécient les grands coups de reins en saccades, d’autres préfèrent un rythme plus doux et plus lent. Là aussi, communiquez pour savoir ce qui ferait plaisir à votre partenaire !
  4. L’amour, ça se fait à deux : restez attentifs l’un à l’autre, et présent à chaque instant. Si votre partenaire fait quelque chose qui ne vous plaît pas, dites-le lui simplement. Vous méritez tous les deux de prendre du plaisir !
  5. Le saviez-vous ? Le Point G, censé se trouver à l’intérieur du vagin, serait en fait un mythe. Pour les femmes, stimuler le clitoris pendant la pénétration mènerait donc plus rapidement à l’orgasme.

Plutôt vanille ou gingembre ?

Faire l’amour doit rester un acte d’intimité partagée qui amène du plaisir aux deux partenaires. Il existe aujourd’hui des milliers de façons différentes de s’aimer et de se faire du bien. La tendresse et la communication sont essentielles pour certaines personnes. Les câlins, les mots doux, les longs regards amoureux yeux dans les yeux font aussi partie de ce que recouvre “faire l’amour”. D’autres seront davantage excités par des pratiques différentes, et auront des fantasmes divers. L’imaginaire peut jouer une part importante dans l’acte de faire l’amour, alors soyez créatifs si vous en avez envie ! Et si vous êtes curieux et avez envie d’explorer à deux les différentes façons de vous donner du plaisir (et d’atteindre le septième ciel !), sachez qu’il existe pléthore de sextoys différents à même de vous satisfaire.

Vous avez tout bien retenu ? Alors on espère que vous avez une idée plus claire (et somme toute personnelle) de ce que signifie “bien faire l’amour”, pour vous et pour votre partenaire de jeu favori.