Doit-on passer la Saint-Valentin avec son date ?

C’est une question existentielle que l’on se pose tous à l’approche du 14 février, lorsque l’on commence une relation avec quelqu’un : que doit-on faire ? Faut-il marquer le coup, ou pas ? Sortir le grand jeu avec un dîner aux chandelles version La Belle et le Clochard au Four Seasons ou faire de ce jour une journée ordinaire en mode pizza-ciné-télé ? On vous dit tout !

La Saint-Valentin, cette date tant redoutée du 14 février, approche à grands pas, et on ne peut passer à côté. Dans la rue, à la télévision et dans toutes les bouches, c’est le premier temps fort de l’année après le réveillon, les bonnes résolutions et la Galette des Rois. Rassurez-vous, il n’y a aucune obligation légale concernant le respect ou non de fêter ce jour (qui n’est pas encore devenu férié malheureusement, malgré nos demandes répétées auprès des pouvoirs publics…).

Saint-Valentin sans Valentin(e) ?

Pourquoi faire comme tout le monde lorsque l’on peut sortir du lot ? Si la moutarde vous monte au nez à l’idée de déballer le grand jeu le 14 février, pourquoi ne pas opter pour une Saint-Valentin en décalé ? Moins de pression, plus de flexibilité, vous ne pouvez que cartonner !

Jouer la carte du « less is more », privilégier la qualité à la quantité

Si vous décidez de proposer à votre nouvelle relation un plan pour le jour J, un bon restaurant, un petit cadeau personnalisé comme un bracelet, un joli portefeuille ou une sortie à la campagne peuvent représenter une option qui marche à tous les coups pour immortaliser votre première Saint-Valentin. En voulant organiser trop de surprises, lorsque l’on a des idées qui fourmillent dans la tête, on en oublie souvent l’essentiel : profiter de l’instant présent et du bonheur d’être à deux.

Le goût des choses simples

Regarder Blue Valentine avec Ryan Gosling et Michelle Williams pour vous mettre dans le bain de la Saint-Valentin peut sembler une option raisonnable. Si vous prévoyez de cuisiner votre plat fétiche (Spaghetti alle vongole) que vous ne ratez jamais, c’est encore mieux. À vous de jouer, Maestro !

La Saint-Valentin, rien que d’y avoir pensé, c’est déjà formidable…