Peut-on tomber amoureux lors d’un premier rendez-vous ?

Parce que l'amour est fou, imprévisible, foudroyant, il peut frapper n'importe où, n'importe quand. Même lors du premier rendez-vous... Parfois même avant.

Parce que l’amour est fou, imprévisible, foudroyant, il peut frapper n’importe où, n’importe quand. Même lors du premier rendez-vous… Parfois même avant.

Coup de foudre virtuel
Avant même de l’avoir rencontré(e), vous sentiez bien que quelque chose de « spécial » était en train de se passer. A chacune de vos discussions, vous étiez transporté(e), conquis(e), ébloui(e). D’ailleurs, vous ne pensez plus qu’à lui (elle) à longueur de journée, et vous n’avez qu’une hâte, rentrer chez vous et le « retrouver » derrière votre petit écran magique. Pas étonnant que quelques heures avant l’heure H du jour J de votre première rencontre, vous ayez le cœur qui bat, les mains moites, l’estomac noué. Vous êtes amoureux(se)… Le risque : déchanter au premier rendez-vous, vous rendre compte que vous n’étiez, en réalité, amoureuse que de l’idée que vous vous faisiez de lui (elle) ou du personnage qu’il (elle) s’évertuait à jouer pour vous plaire…

Love at first sight
Littéralement, « l’amour au premier regard », comme dans les films américains et les séries à l’eau de rose. Sauf que ça vous arrive ! 
Vous posez les yeux sur lui (elle) et Boum, l’étincelle : ce petit malin de Cupidon en profite pour lancer sa flèche et vous voilà accro… Si, si, ça existe. Le cerveau humain réagit parfois de façon « charnelle », répondant à un cocktail d’hormones qui le poussent à l’insensé, au déraisonnable, et accessoirement dans les bras d’un(e) inconnu(e)… Là aussi, les signes ne trompent pas : jambes qui flageolent, estomac noué, maque d’appétit, euphorie, bref, vous êtes au septième ciel, ne le (la) quittez pas du regard et buvez ses paroles. Mais attention, cet « état » ne dure jamais bien longtemps et le risque de déchanter une fois la brume dissipée est grand, dangereusement grand… Vous l’avez mis(e) sur un piédestal et n’avez pas vu ses défauts, logique, l’amour est aveugle… De retour à la « réalité », il va falloir faire face : « Ai-je vraiment un avenir avec lui (elle) ? Sommes-nous vraiment compatibles ?… ». Eh oui, un coup de foudre peut parfois se transformer en coup dur…
 

L’amour, le vrai
Premier rendez-vous, premiers émois. Vous qui aviez si peur d’être déçu(e), il n’en est rien. Il (elle) est tel(le) que vous l’aviez imaginé(e), peut-être même en mieux, et vous avez passé une merveilleuse soirée à vous (re)découvrir, à parler de lui (d’elle), de vous, de tout et de rien. Vous sentez bien que le courant passe, que quelque chose est en train de se passer. Une chose est sure : il (elle) ne vous est pas indifférent. De là à dire que vous êtes déjà amoureux(se), il y a un pas, mais un pas que vous pourriez franchir très vite si tout se passe comme vous le sentez. Tout cela est plus que positif, vos sentiments naissants sont le fruit d’une véritable complicité, pas le résultat incontrôlable d’une montée d’hormones. Le temps aidant, et si tout va bien, ils prendront de l’ampleur, évolueront vers de réels projets de vie communs, et seront d’autant plus solides qu’ils auront investi votre cœur pas à pas, sans jamais le brusquer.