Premier RDV : oups, comment rattraper une gaffe ?

Aussi redouté que redoutable, le premier rendez-vous est souvent un moment chargé en stress. Résultat : il n’est pas rare qu’on fasse, sans le vouloir, une grosse ou petite boulette…

Aussi redouté que redoutable, le premier rendez-vous est souvent un moment chargé en stress. Résultat : il n’est pas rare qu’on fasse, sans le vouloir, une grosse ou petite boulette… Pas de panique, vous pouvez toujours rattraper le coup. Conseil.

L’art d’en rire

Vous avez prononcé une phrase que vous regrettez déjà, vous l’avez appelé par le prénom de votre ex, vous avez renversé du vin sur sa chemise, bref, prise de panique, vous avez fait ou dit n’importe quoi. La solution miracle : l’autodérision ! Au lieu d’empirer les choses en vous confondant en excuses, ou en essayant vainement de trouver une explication à votre bourde, riez-en et moquez-vous de vous-même ! Glissez en passant que vous êtes complètement stressée et que oui, il a cet effet-là sur vous. Il ne pourra qu’être flatté de ne pas vous laisser indifférente, sans doute un peu attendri par tant de maladresse et heureux de voir que vous savez rire de vous-même !

La pirouette qui sauve

Mais attention, il ne suffit pas d’en rire, encore faut-il ne pas rester sur une mauvaise impression trop longtemps. D’où la nécessité de passer à autre chose… et vite ! Ne faites surtout pas l’erreur de lâcher l’affaire en vous disant que de toute façon, c’est fichu ! Tant que votre premier rendez-vous n’est pas fini, vous pouvez encore le faire craquer ! Peu importe la gaffe que vous avez faite, détournez son attention en passant vite à autre chose et, idéalement, en lui posant des questions qui l’obligeront à penser à autre chose et à ne plus se focaliser sur l’incident qui vient de se produire.

Le jeu de la transparence

Si malgré vos efforts pour dissiper ce malentendu, vous sentez que le malaise persiste, il ne vous reste plus qu’une carte à jouer : le mea culpa. Invoquez une fois de plus le stress du rendez-vous et promettez de vous rattraper au « prochain », en insistant sur le fait que cela ne vous ressemble pas et qu’il n’a « encore rien vu ». De quoi piquer sa curiosité et le pousser à vous offrir, boulette ou pas boulette, un nouveau rencard…

Si malgré tous vos efforts, vous ne réussissez pas à rattraper le coup, inutile de trop vous en vouloir : le stress fait partie intégrante de la rencontre et vous n’êtes pas la seule à en payer (parfois) les conséquences. Si cela n’a pas fonctionné, ce n’est peut-être même pas pour les raisons que vous imaginez. Et puis, rassurez-vous : des débuts « ratés » n’ont jamais empêché les gens de s’aimer, loin de là. Combien en rient encore, des années après ?