Rencontres en ligne : 5 idées reçues à oublier

Elles ont beau avoir détrôné les petites annonces et relégué au rang de has been les amis entremetteurs, elles ont beau rencontrer un incroyable succès à travers le globe, les rencontres en ligne souffrent encore de nombreux préjugés. Top 5 des idées reçues sur la rencontre 2.0.

Ce n’est pas sérieux…
Pour de nombreuses personnes, l’univers d’Internet est perçu comme une jungle hostile, chantre des malfrats de l’amour en quête de gaudriole et de plaisirs éphémères, où triomphent les coucheries d’un soir et autres aventures sans lendemain. Soupçonnés de n’attirer dans ses filets que des femmes aux mœurs légères et des hommes mariés avides de chair interdite, les sites de rencontre ont encore, pour certains, une réputation douteuse, héritée du Minitel Rose des années 80.

Et pourtant… Dans une société de plus en plus individualiste où les gens ont de moins en moins de temps pour eux, où l’on se croise sans jamais se voir, les sites de rencontres sont au contraire, pour beaucoup, un outil on ne peut plus sérieux pour parer ce manque de temps et augmenter de manière exponentielle ses chances de rencontrer l’amour. À l’heure où l’on fait ses courses, réserve son ticket de train et consulte son compte en banque sur la Toile, pourquoi ne pas aussi y chercher l’amour ?

C’est pour les timides et les cas sociaux
Outre les infidèles, Internet a la réputation d’attirer les timides maladifs, les grands désespérés de l’amour ou pire encore, les pervers sexuels. « S’il est sur un site de rencontres, c’est qu’il a forcément quelque chose qui cloche… » : voilà une phrase qui, malgré l’évolution des mentalités, n’a pas tout à fait disparu des esprits.

Et pourtant… de plus en plus de personnes de cultures, d’horizons et de statuts sociaux différents rencontrent l’amour sur le net. Le phénomène a pris une telle ampleur qu’aujourd’hui, tout le monde connaît au moins une personne qui a tenté l’expérience, et pour qui ça a même peut-être marché. Ce qui, évidemment, n’exclut pas de le chercher ailleurs et d’avoir une vie sociale parfaitement équilibrée.

 

C’est dangereux…
Pour beaucoup, rencontrer un homme (ou une femme d’ailleurs) sur Internet, c’est inconscient, parce qu’on ne sait jamais véritablement à qui l’on a affaire, parce que les mensonges sont souvent de la partie et qu’au final, chacun peut dire ce qu’il veut, vous n’avez aucun moyen de le vérifier.

Et pourtant… n’est-ce pas valable aussi dans la vraie vie ? Outre le physique, un homme ou une femme peut toujours être malhonnête pour mieux vous séduire. Sur la Toile comme dans la vie, on ne sait jamais vraiment qui est l’autre avant d’avoir appris à mieux le connaître, avant d’avoir pénétré dans sa vie, dans son intimité. Alors oui, mieux vaut être prudent(e), mais ce n’est certainement pas une raison pour se priver d’un moyen efficace de rencontrer l’amour.

 

C’est la honte…
Malgré la démocratisation de ce mode de rencontre des temps modernes, l’amour sur le net est encore, pour certains, associé à un sous-mode de rencontre, celui sur lequel se replient ceux qui n’ont plus d’espoir, « faute de mieux », en dernier recours… Et malgré le succès rencontré par les sites de rencontre, certains rechignent encore à faire le pas, jugeant que « c’est bien, mais ce n’est pas pour eux ». D’autres encore le font en catimini, n’osant pas avouer comment ils ont rencontré telle ou telle personne.

Et pourtant… De plus en plus de couples qui se sont rencontrés sur le Net affichent leur amour sans complexe, n’hésitant pas à témoigner à la télé ou dans les journaux, fiers de faire partie de ces couples qui ont trouvé l’âme sœur au bout du clavier. Loin d’être tabou, l’amour sur le net est même devenu tendance. Une chose est sûre : il n’y a aucune honte à avoir trouvé l’amour sur Internet. L’important, au fond, n’est-il pas de le trouver, peu importe les moyens employés ?

 

Ça ne marchera jamais
Certains sont convaincus qu’une romance née sur la Toile est forcément vouée à l’échec. Qu’elle peut durer une nuit, un mois, peut-être deux, mais qu’au bout du compte, cela ne marchera pas. Pourquoi ? Probablement en raison de tous ces préjugés qui collent à la peau de la rencontre virtuelle, l’affublant des pires noms sous le seul prétexte qu’elle commence dans l’ombre de la Toile.

Et pourtant… la rencontre sur le Net n’est qu’un moyen d’optimiser et d’augmenter les chances de trouver l’âme sœur, un vecteur et un catalyseur de rencontre, ni plus ni moins. C’est aux protagonistes que revient ensuite la dure mission de faire que cela marche… ou pas. Les sites de rencontres ne sont jamais que des déclencheurs de la rencontre, c’est dans la vraie vie que le feuilleton continue et doit continuer. Beaucoup oublient de le mentionner, mais passés les premiers échanges, la rencontre rejoint le circuit traditionnel de la séduction.