Sexualité pendant le confinement

Si le confinement touche tout le monde sans exception, chaque situation est très différente selon que l’on est confiné avec un partenaire de longue date, ou avec un partenaire rencontré depuis quelques mois seulement. Bien sûr, la différence est encore plus notable lorsque l’on est confiné… avec soi-même. Nombreux sont les célibataires qui vivent cet isolement forcé comme une double peine. Impossible de se rencontrer physiquement, encore moins d’avoir et de partager une relation sexuelle épanouie en couple. Prenons une grande respiration et un peu de recul pour essayer de considérer chaque situation sous un autre angle. Vous verrez que la réalité des uns n’est pas aussi excitante qu’on le pense. Et qu’à l’inverse, la situation des célibataires peut être l’occasion de réinventer des nouveaux modes de séduction plus érotiques qu’on ne l’imagine.

Le confinement, une bonne période pour la vie sexuelle du couple ?

À première vue, on peut penser que oui. Avec tout ce temps libre retrouvé, les couples confinés en profiteraient pour faire l’amour plus souvent, plus follement, plus longuement ? Pas si évident, selon les psychologues et les coachs en relations amoureuses. Entre la promiscuité 24h/24 et 7j/7, le télétravail, les devoirs des enfants éventuellement à superviser, le flot d’informations anxiogènes, la vie sexuelle du couple se trouve, elle aussi, impactée. Quant aux jeunes couples obligés d’écourter leur « lune de miel », cette fameuse période de découverte des corps et des esprits, pour se confiner ensemble, on peut imaginer la difficulté de se confronter soudainement une certaine routine sexuelle. Ainsi, à l’épreuve du confinement, les couples vivant sous le même toit se retrouvent plutôt à s’interroger sur les thèmes suivants : comment faire durer son couple ? Comment pimenter sa vie de couple au quotidien ?

Apprendre à aimer à distance : les avantages du slow dating

« Restez chez vous », le message est clair. Tant que les règlementations sanitaires sont en vigueur, impossible de se rencontrer physiquement. Mais ces mesures ne vous empêchent pas de faire de nouvelles rencontres en ligne et d’apprendre à vous mieux connaître derrière votre écran. D’ailleurs, sur le site et l’application de rencontre Meetic, le nombre de connections entre célibataires n’a pas diminué. Bien au contraire. Le confinement retarde le moment de se voir en personne ? Oui, mais il permet aussi de ralentir, de réfléchir à vos envies, vos attentes. Les nombreux célibataires (surtout des femmes, mais pas seulement) qui ressentaient parfois une forme de « dating fatigue » liée à l’immédiateté des rencontres en ligne apprécient finalement ce retour au slow dating qui encourage les conversations prolongées, plus engagées, plus profondes, plus sincères. Slow dating, désir et amour vont finalement bien ensemble et les vraies histoires sont celles où chacun a pris le temps de se connaître avant. Bien sûr la relation physique et sexuelle est l’un des ciments du couple mais la complicité, l’empathie, le soutien, l’admiration sont aussi importants pour commencer une vraie histoire. Bonne nouvelle, ces émotions et ces sentiments peuvent naître par l’intermédiaire d’un écran d’ordinateur ou de smartphone.

Relation amoureuse à distance : place à l’imagination et à la créativité

Plus c’est long, plus c’est bon ? Si le slow dating est redevenu séduisant et permet de faire des vraies rencontres en ligne, reste à tromper l’attente et à désamorcer la frustration sexuelle que génère ce confinement de huit semaines. Pour cela, notre cerveau humain est plein de ressources. Voici nos suggestions pour (presque) oublier le temps et calmer les ardeurs du corps.

Des jeux et des exercices pour vivre un amour à distance

Les journées finissent par toutes se ressembler. Alors même si vous avez plein de choses à vous dire, vous risquez sûrement d’être un peu à court de sujet. Rien de plus normal dans cette période « anormale ». Notre meilleur conseil pour tromper ce temps d’attente avant de vous rencontrer : jouez ! Remettez au goût du jour charades, petit bac, portraits chinois. Lancez-vous dans une partie de Trivial Pursuit en ligne ou même un Scrabble en essayant d’y placer un maximum de mots à points… ou coquins. Absorbés par l’imagination, vos deux esprits ne verront plus le temps passer tout en créant de nouvelles connexions.

Pour désamorcer la frustration liée à l’absence de contacts physiques et sexuels, utilisez la technologie pour réduire la frontière entre virtuel et réel : organisez des tête-à-tête en vidéo et partagez un vrai-faux dîner au restaurant, planifiez votre séance Netflix ciné en simultané, ou encore emmenez-vous l’un et l’autre en balade quotidienne par écran interposés. Enfin, faites de l’exercice physique régulièrement grâce aux cours donnés en ligne (yoga, gym…). En plus de vous vider la tête, la pratique sportive libère des endorphines qui créent dans le corps une sensation importante de bien-être et de détente. Écouter de la musique permet aussi d’activer la dopamine, une autre hormone naturellement présente dans notre corps et qui procure un sentiment de plaisir. Certes, on est loin de l’orgasme à deux, mais en attendant la levée de ce confinement, tout ce qui peut faire du bien en restant connecté à l’autre est à prendre !

Découvrez d’autres conseils sur notre page VOD coaching grâce à des vidéos à la demande et gratuites réalisées avec nos partenaires Experts en coaching amoureux.

Écoutez aussi nos podcasts Amour & Confinement, réalisés par la talentueuse Pénélope Boeuf de la Toile sur Écoute, pour faire le plein de conseils et de love vibes.