Trouver l’amour sur Internet : à bas les clichés

À l’heure des réseaux sociaux et autres inventions 2.0, chercher l’amour sur Internet est devenu une pratique courante. Pourtant, de nombreux clichés collent encore à la peau de cette « tendance » du nouveau millénaire.

À l’heure des réseaux sociaux et autres inventions 2.0, chercher l’amour sur Internet est devenu une pratique courante. Pourtant, de nombreux clichés collent encore à la peau de cette « tendance » du nouveau millénaire.

Cliché numéro 1 : « C’est juste une histoire d’un soir… »
Pour beaucoup, les sites de rencontres ne sont que l’antre des plaisirs éphémères, l’occasion de trouver quelqu’un pour une heure ou pour une nuit… Pourtant, de plus en plus de célibataires, pris dans la frénésie du quotidien, manquent de temps pour sortir et faire des rencontres. Internet leur permet d’optimiser leurs chances de rencontrer l’âme sœur. Contrairement aux idées reçues, la majorité des inscrits recherchent, non pas une histoire d’un jour, mais LE ou LA bonne personne qui partagera leur vie. Selon un sondage Ipsos, en France, pas moins de 12 % des personnes mariées ces 5 dernières années se sont rencontrées… en ligne. Et on ne compte pas tous ceux qui vivent ensemble, sont pacsés ou concubins…

Cliché numéro 2 : « C’est bon pour les asociaux, les pervers »
Autre cliché : les gens qui s’inscrivent sur les sites de rencontres ont forcément quelque chose qui cloche (sinon pourquoi ne pas chercher l’amour comme tout le monde, dans la vraie vie ?) : timides, asociaux, complexés ou pire pervers. C’est évidemment faux et archifaux. Internet fait désormais partie de nos vies à tous : on fait nos courses sur la toile, on y cherche des renseignements sur tout et n’importe quoi, on y souscrit des assurances, on y consulte nos comptes en banques. En somme, on y fait à peu près tout pour une seule et même raison : gagner du temps. Eh bien, c’est pareil pour les sites de rencontres. Les inscrits sont des hommes, des femmes, tous âges et toutes catégories sociales confondus. Des célibataires en quête d’amour prêts à tout pour trouver la bonne personne. Internet n’est qu’une façon parmi d’autres de chercher l’amour. Au cœur d’une société pressée où les gens se croisent sans jamais se parler, c’est aussi une façon de « forcer le destin », de dépasser les a priori physiques et de surmonter la gêne du premier contact. Internet, c’est oser aborder des personnes que vous n’aborderiez sans doute jamais dans la vraie vie. C’est multiplier ses chances de trouver l’amour quand le quotidien les amoindrit, tout simplement.

Cliché numéro 3 : « De toute façon, ça ne marche qu’une fois sur 1000 »
À ceux qui dégainent cet argument pour prouver l’inefficacité des sites de rencontres, on répondra par une question : « Et dans la vraie vie, alors ? » Parce qu’en réalité, Internet n’est rien d’autre qu’une étape vers la rencontre réelle, elle n’est que le coup de pouce qui permet de mettre deux personnes en contact, une sorte de main invisible qui favoriserait d’improbables rencontres. Pour le reste, ça passe ou ça casse, personne ne peut le prédire. Seule différence avec la « vraie vie » : 1000 rencontres, il faudrait plusieurs vies pour les faire. Alors que sur la toile…