Faire un break – bonne ou mauvaise idée ?

Comment savoir si faire un break, c’est sauver ou condamner votre relation.

Le break est une arme à double tranchant. Cette pause, qu’impose la relation pour se remettre en question, est un peu comme une décharge électrique, susceptible d’arrêter un cœur sain ou de relancer un cœur arrêté.

Pourquoi faire un break ?
Un couple peut décider de faire un break pour différentes raisons :

  • Pour y voir plus clair. Quand chercher la vérité du couple revient à plonger sans masque dans la vase des profondeurs obscures d’un océan de confusion… alors, parfois, un peu de distance donne une bouffée d’oxygène et une lumière nouvelle.
  • Pour essayer autre chose. Quand l’envie vous prend de pimenter les choses…
  • Pour éviter la séparation définitive. Quand rien ne va plus, le break peut être vu comme un ultime recours avant la séparation.

Comment faire un break ?
Il vous faudra discuter des termes de votre break : est-ce qu’on peut rencontrer d’autres personnes célibataires ? Est-ce qu’on peut faire plus que les rencontrer ? Est-ce qu’on se fixe un délai ? Est-ce qu’on s’appelle ? Est-ce qu’on se voit ? Ce n’est qu’en ayant répondu à ces questions que vous pourrez ensemble commencer une pause constructive pour votre couple.

Les bienfaits du break
Le break peut être utile, voire bénéfique, et ce, à plusieurs titres :

  • Le break permet d’y voir plus clair, de sortir la tête de l’eau, pour un moment, et reprendre son souffle…
  • Le break aide également à expérimenter le manque, à sentir que, hors de cette relation, on est comme un poisson qui se tortille de manière un peu ridicule, et s’asphyxie rapidement…
  • À l’inverse, le break peut nous aider à réaliser que le trésor que nous cherchions ne se trouve pas dans ce lagon-là, mais dans un autre, tout proche, nouveau, aux eaux turquoise et transparentes…

Les dangers du break
Le break, c’est un peu l’électrochoc de la relation : cela peut faire revenir à la raison un amour égaré, mais cela peut aussi le brûler…

  • Quitte ou double : le break n’est qu’un ultime recours, quand on a déjà tout essayé. Ça passe ou ça casse…
  • Pensez-le bien. Si le break est pour vous une stratégie pour qu’il/elle se rende compte combien il/elle tient à vous et qu’il/elle ne supporte pas de vous voir de nouveau « sur le marché de la rencontre » : c’est un pari risqué… Il se peut aussi que le vertige de la nouveauté l’emporte, et qu’une fois la porte de la cage ouverte, l’oiseau ne revienne plus au nid…
  • Et même si le break devait fonctionner, il peut aussi être une bombe à retardement : pourrez-vous supporter l’incertitude de ce « blanc » au milieu de votre relation, de ne pas savoir ce qu’il/elle a fait, avec qui…

Alors, le break, une bonne ou une mauvaise idée ?
Évidemment, cela dépend de chaque relation, et de chaque individu. Quoi qu’il en soit, le break est toujours un mouvement, et, dans une histoire d’amour comme dans la vie, le mouvement est positif, même s’il peut-être douloureux…