Rencontres Meetic / Accueil / Fun Facts / Tour du monde de la drague, ou comment séduit-on en Europe et ailleurs ?
share on facebook

Tour du monde de la drague, ou comment séduit-on en Europe et ailleurs ?

Les Français sont galants et romantiques, les Méditerranéens ont le sang chaud et les « filles de l’Est » sont du genre plutôt « open ». En matière de séduction, les préjugés ont la dent dure. Mais qu’en est-il vraiment ?

EN MÉDITERRANÉE, C’EST CALLIENTE

Italiens, Espagnols : si l’on en croit leur réputation, les « Latins lover » aiment les femmes et l’amour. Ils sont expansifs, chaleureux et ardents. Pour eux, la drague est une seconde nature ou en tout cas un sport national. Avec leur regard de braise, leur teint hâlé et leur indéniable bagou, ils savent parler aux femmes, les charmer… Dans ces pays, les codes de la séduction font quasiment partie de l’éducation des hommes. Pour autant, les femmes ne sont pas soumises et savent parfaitement jouer de la situation. Leur secret : elles sont à la fois sensuelles et maternelles, dociles et autoritaires.

À faire : laisser croire ces messieurs qu’ils mènent la danse pour ménager leur sacro-sainte virilité.

À ne pas faire : jouer la femme libérée et indifférente…

EN SCANDINAVIE, C’EST HOT

Les pays ensoleillés n’ont pas le monopole en matière de séduction. Du côté des Nordiques, on sait aussi y faire. Chez eux, il fait peut-être froid, mais dedans… que calor ! Certes, leur mode de séduction est moins théâtral, mais tout aussi sexy. Il faut dire qu’avec leur physique de rêve, le beau Norvégien au sourire Colgate et la jolie Suédoise aux jambes interminables ont de quoi émoustiller les plus endormis. Contrairement à d’autres cultures, les Scandinaves ne s’embarrassent que de peu de protocole quand il s’agit de séduction… Traduction : tout va beaucoup plus vite.

À faire : aller droit au but.

À ne pas faire : lui demander s’il(elle) veut des enfants avant même de l’avoir embrassé(e)…

EN FRANCE, ÇA RÊVE ENCORE

Les Frenchies ont la réputation d’être galants, romantiques et élégants. Pourtant, dans la réalité, le Français manque encore d’assurance en matière de drague… Maladroit, timide, parfois indélicat, le dragueur à la française a souvent du mal à être à la hauteur du mythe frenchy. Une chose est sûre : ici, le jeu de la séduction est un art à part entière, une étape à manier avec la plus grande précaution.

À faire : l’embrasser sous la Tour-Eiffel.

À ne pas faire : le french kiss trop baveux…

EN ALLEMAGNE, ÇA (SE) TRAVAILLE

De leur côté, les pauvres Allemands pâtissent de l’image austère de leur pays. Travailleurs acharnés, citoyens disciplinés, adeptes du bio, les hommes passent souvent pour trop « lisses » et les femmes pour trop « roots ». Résultat : la séduction y passe souvent par l’intellect, la raison, l’alchimie spirituelle. Autant dire que ce ne sont pas les champions de la drague…

À faire : apprendre à bien le(la) connaître avant d’oser une quelconque intimité.

À ne pas faire : lui sauter dessus au premier rendez-vous…

AUX ETATS-UNIS, IL FAUT DE TOUT POUR FAIRE UN MONDE

Oubliez les comédies hollywoodiennes et les sitcoms à l’eau de rose, dans la « vraie vie », les jeunes Américains peuvent se montrer très puritains avec des principes particulièrement old-school (je n’embrasse pas au premier rencard, je ne couche pas avant les fiançailles, etc.). Mais d’un endroit à l’autre, des plages de Beverly Hills aux ghettos de New York, vous observerez un fossé énorme dans la façon d’aborder la séduction. À vous de vous adapter.

À faire : savoir à qui vous avez affaire avant de tenter le moindre geste.

À ne pas faire : le contraire…

EN HOLLANDE ET EN POLOGNE, ÇA RAME

Pas très doués en matière de séduction, on retrouve les Polonais, suivis des Hollandais, plus friands de soirées entre amis que de tête-à-tête romantiques. Du côté des Polonais, l’importance des traditions et l’attachement aux valeurs catholiques entrent également en jeu. Résultat : ce sont des séducteurs peu entreprenants et des proies particulièrement difficiles.

À faire : tenter de briser la glace par le dialogue.

À ne pas faire : les brusquer ou remettre en cause leurs traditions.

EN ASIE, ÇA PERFORME

Ne vous fiez pas aux jeunes lolitas en uniformes qui peuplent la Chine ou le Japon : derrière cet apparat sexy se cache un désir de perfection et une guerre des performances à mille lieues des codes habituels de la séduction. Plutôt « geeks » que dragueurs, les Asiatiques sont des élèves acharnés, fous d’informatique, de gymnastique ou d’arts martiaux. Pas ce qu’il y a de plus « hot ».

À faire : aller les chercher » sur leur propre terrain en entrant dans leur jeu.

À ne pas faire : les brusquer…


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus