Rencontres Meetic / Accueil / Love Your Imperfections / Imperfection #7 : ne jamais finir ses phrases
share on facebook

Imperfection #7 : ne jamais finir ses phrases

Getty

Ne jamais finir ses phrases peut être vécu comme un handicap social dans les relations professionnelles ou au quotidien. Et pourtant, ce petit détail s’avère, dans la pratique,  un bon moteur pour conquérir les cœurs sans difficulté aucune ! Le manque de mots peut-il provoquer le désir chez l’autre ? OUI. La preuve en quelques exemples :

Un tic mignon et atypique

Ne jamais finir ses phrases, c’est inviter sa date à compléter son propos. En partageant une phrase, on peut facilement tisser un lien et créer une certaine complicité. Attention néanmoins à ne pas tomber dans l’excès inverse avec le fameux « je commence mes phrases, tu finis les miennes » intégral, ou comment se fatiguer mutuellement dès le début. Un ou deux mots max en moins suffisent donc… Garder ses imperfections, ce n’est pas non plus les accentuer.

Une preuve d’intelligence

On dit que ne pas finir ses phrases pourrait être en lien avec un fonctionnement particulier du cerveau, qui fait que la pensée dépasse les propos (on n’arrive plus à se suivre soi-même du coup…). Même le prix Nobel 2014 de littérature, Patrick Modiano, ne finit pas ses phrases (cf. son discours d’acceptation du prix Nobel). Ce petit côté arty ne le rend que plus désirable. Alors, pourquoi pas vous ? Dans la famille des auteurs inachevés, Kafka, Dickens et Jane Austen eux aussi ne terminaient pas leurs œuvres… À méditer !

Les phrases courtes sont les meilleures

Il faut voir le bon côté des choses. Avec ce petit défaut/imperfection, il est difficile de passer pour une personne prétentieuse, orgueilleuse ou vaniteuse. Ne pas terminer ses phrases est même révélateur d’une certaine ouverture d’esprit. D’ailleurs, pourquoi  devrait-on toujours tout terminer ? Parler en Haïku (petits poèmes japonais ultra-romantiques et ultra-courts aux phrases inachevées) contribue à donner une touche exotique, pointue et décalée à votre personnalité !

Limiter la casse et garder un côté secret

Une chose est certaine, ne pas finir ses phrases vous prémunit contre les gaffes ! En suivant une logique freudienne on peut même parler de « garde-fou de la conscience » pour vous éviter un faux-pas ou un mauvais mot qui passerait mal. À l’inverse d’une personne « un peu trop bavarde » qui dispose d’un débit de mots oscillant autour de 200 mots minutes, laisser ses phrases ouvertes et inachevées contribue à semer le trouble sur vos intentions. Et quelle est la clé de voûte de la séduction ? Le MYS-TERE. Parler moins, c’est parler mieux. CQFD

Alors qu’avez-vous à… ?


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus