Rencontres Meetic / Accueil / Love Your Imperfections / Imperfection : je bafouille sous l’effet du stress
share on facebook

Imperfection : je bafouille sous l’effet du stress

Getty images

Le stress, c’est votre seconde nature ? Une fois plongé(e) dans une situation délicate ou anxiogène de dating vous perdez tous vos moyens, à tel point que les mots se bousculent dans votre bouche ? Si oui, alors bienvenue au club des stressé(e)s anonymes (qui bafouillent) !

Bafouiller dans les situations stressantes peut sembler à première vue être un handicap dans les relations humaines comme les rencontres amoureuses ou le travail. Et pourtant, ce petit détail s’avère être en réalité un trait de personnalité qui peut ravir bien des cœurs pour son côté « mignon » ou « touchant ». On vous explique pourquoi en détails !

Un tic atypique pour charmer

Bafouiller traduit une hésitation de l’esprit, un trouble qui est en vous et qui ne vous quitte pas. Il faut l’avouer lorsque l’on rencontre certaines personnes, il y a de quoi être troublé. C’est tout le mal que l’on vous souhaite. Alors, au lieu de prendre des cours de gestion du stress ou d’élocution, pourquoi ne pas garder cette petite imperfection charmante qui vous fait manger vos mots dans les situations les plus stressantes ? C’est comme cela que l’on vous aime…

Bafouiller : un phénomène mécanique et universel

Articuler sous la pression du stress, notamment lors d’un rendez-vous galant, peut se révéler acrobatique ! Difficile de maîtriser ses émotions lorsque le cœur bat la chamade. Saviez-vous par exemple qu’un mot composé d’uniquement une syllabe se prononce en 500 millisecondes ? De quoi s’emmêler les pinceaux lorsque l’on commence à placer plus de deux mots dans une conversation en tête-à-tête…

Les lapsus révélateurs, ou quand un bafouillement révèle l’inconscient

C’est lorsque le langage se décompose en bribes incohérentes que des erreurs de mots peuvent se glisser dans le processus cognitif de la production du discours. Par proximité phonétique on en vient donc à prononcer un mot différent de celui que l’on souhaitait utiliser. Exemple mémorable, l’ancienne Garde des Sceaux Rachida Dati, invitée à la télévision pour parler d’économie, avait inversé les mots « inflations » et « fellation » ! Ou quand la parole dépasse la pensée…

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

« On ne peut pas tromper une personne mille fois… si, si on peut tromper mille personnes une fois… euh mille fois… non, on ne peut pas tromper une fois mille personnes, Odile, mais on peut tromper une fois mille personnes, oui on ne peut pas tromper mille fois… »

Émile Gravier, La Cité de la peur

 


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus