Rencontres Meetic / Accueil / Tendances / Tendance : don’t worry, be « nappy » !
share on facebook

Tendance : don’t worry, be « nappy » !

Getty Images

L’authenticité est la clé pour se sentir fier d’être qui nous sommes, et également trouver l’amour. Inutile de prendre ce mantra au pied de la lettre en sortant chaque matin chercher le pain en pyjama et avec une haleine de dodo, mais il est bon de le garder dans un coin de sa tête. Les femmes noires et métisses adeptes du Nappy Hair (nappy est la traduction du mot crépu) l’ont, elles, bien compris.

Nappy quoi ?

Cette tendance capillaire, qui consiste à garder des cheveux naturels et obtenir une jolie coupe afro, est une véritable revanche sur les critères de beauté standards, à base de cheveux lisses et disciplinés à outrance. Sur le web comme sous le feu des projecteurs, nombreuses sont les femmes qui racontent leurs expériences et revendiquent leurs cheveux crépus.

À l’image des coiffeuses professionnelles, les internautes et blogueuses enseignent depuis plus de cinq années l’art de la coiffure afro, livrant trucs et astuces sous forme de témoignages, de tutoriels vidéos ou de guides pratiques. Ainsi, on apprend tous les termes techniques touchant à ce phénomène : du big chop (« la grande coupe » du cheveu défrisé vers le crépu), à la transition (période de sevrage de défrisant), en passant par le twist out (coiffure qui permet de boucler son afro) ou la coiffure protectrice (comme les tresses qui préservent les pointes).

Du côté des leaders d’opinions et autres célébrités, Alicia Keys, Oprah Winfrey, Solange Knowles ou encore Lupita Nyongo’o sont des modèles en matière de Nappy Hair. Elles assument parfaitement leur nature, qu’elles soient sur tapis rouge ou en direct à la télévision.

Entre révolution capillaire et affirmation identitaire

Dans les pays occidentaux, entrer dans les critères de beauté, c’est être épilée de près, élancée, et c’est aussi avoir les cheveux lisses. Avec les diktats propagés un peu partout par la publicité et les icônes de beauté, tout est fait pour que les femmes refusent catégoriquement d’arborer leurs cheveux au naturel, s’étant convaincues qu’ils étaient peu montrables et pas très féminins. Beaucoup d’entre elles se donnent ainsi du mal pour correspondre à l’idée que la société environnante se fait d’une femme dite « jolie ».

Du coup, plus qu’une révolution capillaire liée au naturel et à la liberté, le retour de l’afro souligne une volonté d’affirmer son appartenance ethnique : une façon d’assumer ses origines et ce que l’on est, n’en déplaise aux standards écrasants. Comme de nombreuses adeptes du Nappy Hair le confient, ce retour aux sources a été vécu comme une révélation. Avoir une coupe afro est devenu une fierté absolue. La chevelure lisse n’est plus une priorité, même si elle peut être arborée en vue d’occasions spéciales. Précision : gare aux nappex, ces nappy extrémistes qui font de ce phénomène quelque chose de négatif, allant jusqu’à culpabiliser les noires et métissées qui ne font pas leur retour au naturel. Moralité : chacun est libre de faire ce qu’il veut, si cela s’inscrit dans la lignée de ce qu’il est.

Don’t worry, be nappy !


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus