Rencontres Meetic / Accueil / Tendances / Les mots de Nicolas Rey : pour le dire…
share on facebook

Les mots de Nicolas Rey : pour le dire…

Sacha Guitry disait (Et Sacha Guitry a toujours raison) : parler d’amour, c’est déjà faire l’amour. Ecrire peut aussi tout changer. A condition de suivre à la lettre mes conseils. Afin de faire simple et démocratique, nous allons prendre l’exemple du texto.

Première erreur à ne jamais faire sinon c’est votre humble serviteur, en personne, qui va venir vous arracher les amygdales avec les doigts : le texto trop long. On évite le texto long. Un texto, c’est comme un café au comptoir. Court, brûlant et sans sucre. Jamais de rédaction en trois parties ! Tu envoie un texto, meuf. Tu ne te répands pas. Tu ne racontes pas ta vie. Tu n’es pas chez ton comportementaliste. Donc, un truc court pour commencer.

Tu es un mec, c’est le début. La veille, vous avez refait le monde en discutant de portable à portable. Envoie le lendemain matin le texto suivant : « Dieu que tu étais belle hier au téléphone ». C’est cadeau, c’est de l’amour. C’est rien que pour toi. Camarade lecteur, amies lectrices. Ensuite. Après le premier coït, l’humour. Mais pas n’importe quel humour, l’humour amoureux :

« Laurence, j’ai passé une nuit qui s’est poursuivie dans la journée. Et si on achetait un caniche ? »

« Stéphanie, tu mérites un oscar pour ta façon de respirer. Je file à Los Angeles, je vole l’oscar à Nathalie Portman et je te ramène le truc sur le champ. Veux-tu que j’achète des fraises et des cigarettes également ? »

« Et si on s’aimait jusqu’en 2048 ? »

« J’ai rêvé de nous ce week-end, c’était un super rêve, tu m’invitais chez ta belle-soeur à la Toussaint. »

« Laurence, j’aime ton mari. Pardon ? Tu n’es pas mariée. Pas grave. Je l’aime quand même. »

« Tu me rends dingue, mon amour. Si on allait à Trouville, dimanche midi, pour fêter ça ? »

« Stéphanie, quand tu prends un bain, c’est Venise. »

« Avant de te connaître, je n’étais pas un fan absolu des fruits exotiques mais avec toi, je te bouffe un kiwi les yeux fermés. »

« Laurence, la dernière fois où je me suis trouvé dans un tel état, c’était pour la victoire des Reeds de Liverpool en finale de la Ligue des Champions. » « J’aimerais bien partir en vacances dans tes cheveux. »

Et pour finir, je t’offre le plus beau mot de la langue française : « Avec », parce qu’on ne peut pas vivre sans.

Nicolas Rey Ecrivain et journaliste

Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus