Rencontres Meetic / Accueil / Tendances / Mes femmes sont des actrices
share on facebook

Mes femmes sont des actrices

La chose commence l’année de mes 11 ans. Premier magnétoscope à la maison. Première location d’une VHS.

SOPHIE MARCEAU

La Boum, évidemment. La fameuse musique. Vic Berreton. La moue de Vic Berreton. Sa frange et sa gourmette. J’aurais donné ma vie pour appartenir à ce film. Dans le morne quotidien de mes journées, aucune Sophie Marceau ne venait rire dans les couloirs de mon collège.

© Collection Christophe L.

Et puis, j’ai découvert l’Amérique. Enfin, Andrey Hepburn. C’est pareil. Audrey, son regard pur, son nez mutin, sa silhouette gracile, sa poitrine menue. Attardons-nous sur ce dernier point : lorsqu’on embrasse la poitrine d’Audrey, on est plus près de son cœur. Pour Diamants sur canapé, on lui demande de s’épiler les sourcils. Madame refuse. Madame affiche le visage parfait de l’enfance et la sauvagerie au naturel.

UN MONDE SANS PITIÉ

A 14 ans, je suis comme Hyppolite Girardot. Je tombe fou amoureux de Nathalie Rozen dans Un monde sans pitié. Dans la vie, Nathalie Rozen s’appelle Mireille Perrier. Qu’importe.

J’ai toujours en mémoire la déclaration d’amour de mon héros : « Nathalie, qu’est-ce qu’on a ? Qu’est-ce qu’ils nous ont laissé ? Des lendemains qui chantent ? Le grand marché européen ? On n’a plus rien. On n’a plus qu’à être amoureux comme des cons et ça c’est pire que tout. »

JESSICA LANGE, DEUX FOIS…

A 20 ans, Le facteur sonne toujours deux fois. Encore aujourd’hui, je me demande comment c’est possible, une femme comme Jessica Lange. Une femme désirable à ce point.

© Collection Christophe L.

MERYL STREEP, SUR LA ROUTE…

A 30 ans, Je découvre Meryl Streep Sur la route de Madiso. Je la revois sur le palier de sa porte en train de sécher ses larmes avant d’accueillir son mari et ses enfants.

© Collection AlloCiné

Avant cela, il y aura eu quatre jours avec un photographe. Le temps d’une histoire d’amour. Le temps d’un vie tout entière.

UNE ACTRICE FRANÇAISE

A 40, j’ai voulu franchir le pas. J’ai traversé l’écran pour une actrice française. Disons, plutôt, qu’elle qui est venu me rejoindre dans la réalité. Et alors ? Et alors, surtout, un conseil, un seul : ne jamais tomber amoureux d’une actrice. Tomber amoureux d’une actrice, c’est tomber amoureux d’une femme toujours au régime, en dépression, en casting, en tournage, en cure de désintoxication. C’est vivre avec un monstre adepte du sommeil réparateur, des ballades en forêt et des massages aux algues régénératrices. Sans oublier la trouille de la grossesse et l’angoisse du coup de fil qui n’arrive pas alors que « Tu comprends Nicolas, ce film ne peut pas se faire sans moi ! ».

Et la tisane dans un fauteuil en rotin. Ne vous moquez jamais de cette tisane dans un fauteuil en rotin. Si votre femme d’actrice, boit, de temps à autres, de la tisane, c’est pour mieux rêver au décès d’une concurrente les yeux dans le vague au coin du feu. Et le temps qui passe. Et les éventails au coin des yeux. Et son agent qui appelle de moins en moins. Et un dernier conseil. Achetez votre place. Rentrez dans une salle. Levez les yeux vers l’écran. Et tomber amoureux de cette fille le temps de son rôle au cinéma.


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus