Rencontres Meetic / Accueil / Tendances / United colors of Nicolas Rey
share on facebook

United colors of Nicolas Rey

On commence par l’Angleterre.

Mes parents m’avaient offert une semaine à Oxford afin d’apprendre la langue de Shakespeare… Cioran donne la définition suivante de l’œuvre du grand dramaturge : « Shakespeare, c’est une rose qui fait l’amour avec une hache ».

BILINGUE

Elle s’appelait Mary. Elle était serveuse dans un pub du centre ville. Attention, il ne fallait jamais dire à Mary qu’elle était anglaise. Mary était catholique irlandaise et fière de l’être. J’ai attendu la fin de service en finissant ma pinte de cidre. Le trottoir grouillait de poivrots et d’étudiants. On se tenait la main. Mary vivait en colocation. Elle m’a fait du thé dans sa cuisine. Nous avons discuté jusqu’à l’aube. Elle m’a fait découvrir les albums de Joy Division. Sa peau sentait le savon pour enfant. Je n’ai jamais été aussi bilingue qu’à cet instant précis.

CORRESPONDANTE ALLEMANDE

L’Allemagne, à présent. Mon collège était jumelé avec celui Friederichshafen, une ville sur la rive nord du lac de Constance. Ma correspondante portait le prénom de Nina. Elle était grande et mince. C’était une brune au cheveux court. Elle ressemblait à Hélène Fillières. Il fallait que je me place sur la pointe des pieds pour que nos langues se mélangent enfin. Elle m’a fait découvrir les châteaux de Louis II de Bavière et un terrible chagrin. De retour en France, je lui téléphonais tous les jours. Je voulais vivre à ses côtés jusqu’à l’âge de 107 ans. C’était son père qui décrochait. Au début, il me disait juste qu’elle n’était pas là. Un soir, il m’a dit que ce n’était plus la peine d’essayer de la joindre. Il paraissait sincèrement désolé.

Embarquement pour Cotonou

Mon histoire avec l’Afrique débute par une fête donnée au palais de Chaillot. Je rencontre Fatou dans le salon du bar à champagne. Son père est ambassadeur du Bénin en France. Elle est intarissable sur son pays. Je découvre les sorciers, les poulets bicyclettes et « les écureuils », à savoir le surnom de l’équipe nationale de football. Elle part demain à Cotonou, la capitale. Elle me propose de l’accompagner. Il est 04h du matin. J’accepte. Là-bas, nous avons joué au bagminton et savouré quelques bières en regardant l’océan. Fatou parlait couramment l’anglais. Je lui ai demandé comment c’était possible de s’exprimer aussi bien que Woody Allen ?

Je me souviens encore de sa réponse :

« Nicolas, j’ai couché avec un new-yorkais pendant deux années. C’est la seule façon d’apprendre une langue étrangère. Coucher avec quelqu’un d’un autre pays. Voilà. Au fait, tu connais le meilleur de tous les dictionnaires ?

– Non.

– C’est le dictionnaire d’oreiller ».


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus