Rencontres Meetic / Accueil / Conseils Dating / Brèves de célibataire #2 : on prend un café
share on facebook

Brèves de célibataire #2 : on prend un café

Une expression simple, pleine d’attention et de simplicité qui selon certains peut être un appel à la séduction… Alors « on prend un café », véritable signe de désir ou simple politesse amicale ? Chroniques s’est plongé dans le sujet #ilétaitfacilej’avoue.

Le « on prend un café » est une sorte de porte d’entrée affective

Un signe qui nous laisse un espoir d’une hypothétique #maispossible relation.
Juste après le eyes contact et le sourire de coin, le « on prend un café » nous permet d’avoir plein de petits nous dans notre tête qui courent dans tous les sens criant victoire alors que rien n’est fait #positiveattitude».

Sauf que dans quelques cas, il pose problème

Tant le cadre se veut propice à… prendre un café. Le cadre professionnel est justement le piège par excellence du « on prend un café », je m’explique ; Vous travaillez avec des collègues, en particulier une collègue. Vous vous entendez bien, elle vous trouve certainement mignon, vous la trouvez craquante

Au détour d’une discussion anodine, l’expression fatidique apparaît  « on n’irait pas prendre un café ? » et là, c’est le drame juste parce que vous n’arrivez pas à décrypter le hiéroglyphe qu’elle vient d’utiliser alors que vous sortez justement de la pause café…

Les pensées s’entrechoquent… Pensait-elle à la pause café de l’après midi ? Puis elle a souri en vous le proposant, semblait-elle gênée ? Serait-elle serait tombée sous votre charme #autosatisfaction ou juste voulait-elle goûter le nouveau café proposé par le tea room en face…

 

       Finalement, avant même de réfléchir à tout ça, vous avez simplement dit « oui ».

Le rendez-vous est pris

Votre pause café se passera en dehors de votre lieu de travail. Le stress commence à monter, vous réfléchissez à ce que vous allez bien pouvoir vous dire, allez-vous parler travail ou allez-vous lui dire que vous la trouvez mignonne ?
« Il est délicieux ce café » (fallait bien commencer quelque part). Gênée, elle vous regarde d’un air sérieux et vous lance : « je voulais te parler, je n’ai pas l’habitude de faire ça mais là je me lance » … vous êtes toute ouïe.
« Je pense que je suis amoureuse de… ton collègue et comme je sais que tu t’entends bien avec lui je voulais te poser quelques questions pour savoir si je pourrais lui plaire …»
Sans vous en rendre compte, vous venez d’être atteint d’un AEDVV (Ascenseur Emotionnel qui Descend Vraiment Vite) mais vous restez neutre, vous faites bonne figure et vous lui donnez votre meilleur conseil (#ilnefautjamaismélangervieprivéeetvieprofessionnelle #bim)

« On prend un café » ne veut rien dire. Il peut être vu comme la continuité d’un bon moment, un moment privilégié ou un moyen déguisé pour profiter de l’être secrètement désiré…
Je n’ai pas d’astuce pour différencier les trois situations, mais j’ai peut-être une solution
Tentez un café et si vous vous êtes trompé sur ses intentions, laissez-lui payer l’addition #jeplaisante #oupas

Chroniques d’un jeune célibataire Célibataire de X années, beau gosse #selon sa mère

Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus