Rencontres Meetic / Accueil / Conseils Dating / J’ai gagné au loto mais perdu mon amour
share on facebook

J’ai gagné au loto mais perdu mon amour

TÉMOIGNAGE, PROPOS RECUEILLIS PAR STÉPHANIE JÉGU

Nous nous sommes rencontrés très jeunes et nous sommes mariés à l’aube de nos vingt ans.

C’était un premier amour, destiné à durer toujours.

J’ai toujours pensé que la première relation témoigne de la façon dont on veut être aimé et l’argent, ne serait-ce que par les attentions, les cadeaux qu’on veut donner et recevoir, compte dans cette conception du couple.

Je viens d’une famille où l’argent est presque considéré comme « sale », en aucun cas un signe de reconnaissance. J’ai des cousins qui ont connu la fortune puis la faillite. L’héritage du fameux « oncle d’Amérique » nous l’avons aussi reçu. Pour moi cela a désacralisé l’argent, qui va, et vient.

LE JOUR QUI A TOUT CHANGÉ

C’est mon compagnon qui a voulu jouer au loto ce jour-là. Lui avait déjà joué, rarement, et moi, jamais.

Nous avions 25 ans et venions d’accueillir notre premier enfant. Nos carrières débutaient, moi dans la communication, lui dans l’édition. On avait tout pour être heureux comme on dit, on était très juste financièrement mais notre vie bohème nous plaisait.

Nous avons donc joué ensemble, une grille, des numéros au hasard, et puis nous n’y avons plus vraiment pensé. Deux jours plus tard, on s’est dit qu’on devrait peut-être vérifier le tirage. Et là, on entre dans un tourbillon, les sentiments et les réactions s’enchaînent crescendo.

D’abord le choc de découvrir qu’on a tous les bons numéros, ensuite on vérifie, on commence à réaliser et évidemment, après, on le dit aux proches.

Dans notre cas, seulement à nos parents.

Nous avons en effet fait le choix de rester anonymes, avons juré de modifier le moins possible notre train de vie, et de ne prévenir donc, que nos parents. Pour nous le secret était la meilleure façon de se protéger et de ne pas « péter les plombs ». Encore aujourd’hui, nos enfants ne sont pas au courant !

Avec le recul, la réaction des uns et des autres à cette annonce en dit beaucoup sur la nature de nos relations et surtout sur leur rapport à l’argent. La famille de mon compagnon a tout de suite parlé avec des « on » (« on va pouvoir faire tant de choses « …) comme si ce gain était aussi le leur. Mes parents se sont contentés d’être heureux pour moi, on souhaite toujours la sécurité à ses enfants.

Quatre jours après l’annonce, nous avons touché l’argent. J’avais une angoisse diffuse, un sentiment que les « vannes étaient ouvertes », que notre couple pouvait être en danger, que l’infidélité était possible. C’est irrationnel peut-être, mais cela me semblait, sur le coup, la conséquence inévitable de ce trésor tombé du ciel.

La première chose que j’ai faite moi ? Un méga plein au supermarché du coin ! Quelques jours avant je calculais ce que j’allais pouvoir acheter pour finir le mois, alors ça m’a paru évident ! Il faut comprendre qu’à partir de ce moment là, l’avenir n’existe plus, parce qu’on ne s’inquiète plus de lui.

L’ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR

Nous avons bien profité de cet argent, c’était merveilleux, on voyageait on était dans le confort. Nous avons continué à travailler, j’ai beaucoup insisté sur ce point alors que mon mari souhaitait arrêter. C’est un peu la seule chose sur laquelle j’ai réussi à le convaincre !

Je crois que nous avions déjà un rapport très différent avec l’argent et gagner au loto à accentué ces divergences.

Dès le départ, j’ai cherché à être un frein, un rempart contre le risque de déraper, de dilapider. Il faut être fort pour résister un tel gain, il faut être très construit. Moi, malgré mon jeune âge, je crois que je l’étais.

Mon mari lui, a progressivement lâché les vannes. Il s’est offert des voitures, des tableaux, une écurie de courses…

Je me suis crispée dans un rôle de gendarme, lui s’est cristallisé dans celui du rêveur, de l’artiste.

Et ça, ça n’est pas bon pour le couple.

Deux ans plus tard, nous vivions en décalage permanent.

Pour moi, toutes les dépenses devaient faire sens. Pour lui, c’était un dû, un droit. La dépense lui procurait de l’adrénaline. Et là, comme dans tout ce qui procure de l’adrénaline, il en faut très vite plus pour que l’effet perdure.

Mais je continuais à y croire, j’étais très amoureuse.

Hélas, après les belles voitures, mon époux est allé chercher son adrénaline auprès des belles femmes… et peu après la naissance de notre troisième enfant, il m’a quitté.

Psychologiquement, j’étais détruite. Financièrement, nous étions mariés sous le régime de la communauté, nous avons donc partagé ce qu’il restait, et je me suis achetée une grande maison, mon havre de paix pour élever mes enfants.

RECONSTRUCTION

Aujourd’hui, je vis bien et je travaille beaucoup pour ça ! Mes enfants ont été épargnés, sinon par le divorce, au moins par l’argent facile.

Mon ex-mari lui, a tout perdu. Heureusement que je l’avais forcé à continuer à travailler, il vit de son seul salaire.

J’ai gagné au loto mais j’ai perdu mon idéal, mon premier amour.

Plus jamais je ne ferais compte commun, et cette histoire, je le sais, influence mes rapports avec les hommes, j’observe leur façon de manier l’argent, je leur demande de se positionner.

Si c’était à refaire me demandez-vous ? Est-ce que je » choisirai » d’être la grande gagnante du loto ?

Je pourrais vous dire non, j’ai trop perdu, et puis si en fait, car si nous n’avions pas eu cette aisance financière à ce moment là, nous n’aurions pas eu notre troisième enfant, et ça, ça n’a pas de prix.


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus