Rencontres Meetic / Accueil / Conseils Dating / L’amour en trois rendez-vous
share on facebook

L’amour en trois rendez-vous

La première fois, je m’en souviens encore. La première fois, j’ai vraiment cru que c’était la belle et bonne personne.

LA PREMIÈRE FOIS

Elle écrivait tellement bien. Et puis, j’arrive au rendez-vous. Et puis, ses yeux se lèvent de son journal et nos regards décident de ne plus se quitter. Ensemble, nous oublions le triple A, l’Emir du Quatar et le 20h00 sur TF1. Son visage est encore plus magique que sur la photographie.

« Bonjour Corine.

Putaing, tu peux m’appeler Coco. A Perpignan, tout le monde m’appelle Coco. Bon, il fait soif. Tu me l’offres, ce pastaga ? »

Comment te dire, ma chère Corine. Ce fût avec un grand plaisir que j’ai réglé l’addition de notre rafraichissement. Et ne va pas croire que je suis snob. J’adore l’accent du midi, charmante enfant. Mais il aurait fallut me prévenir parce que cet accent tape aussi fort qu’une canicule en plein mois d’août.

LE DEUXIÈME RENDEZ-VOUS

La deuxième fois, je m’en rappelle parfaitement. La deuxième fois, avec Angélique, nous avons refait le monde pendant des heures dans la brasserie de ma place préférée. J’ai fait des blagues sur Nadine Morano, puis, voyant que mon côté libertaire fonctionnait à merveille, j’ai pesté contre tous ces lieux publics devenus non-fumeurs. Alors que je m’apprêtais à lui demander sa main, la future femme de ma vie me propose de la raccompagner en voiture : « impossible Princesse Angélique, ai-je murmuré, je refuse de passer mon permis de conduire parce que je suis à l’image de votre prénom, un incurable romantique. » « En ce qui me concerne, a déclaré Angélique, je refuse une seconde de plus d’entendre tes blagues éculées sur une femme politique, je respecte le combat contre le tabagisme et surtout, ma définition d’un homme est simple : c’est quelqu’un capable de peu de choses, hormis de me conduire en bagnole. Adieu Ducon. »

ET DE TROIS

La troisième fois, je m’en souviens à peine. Quelques flashs. Une évidence. Elle était en retard. J’étais en terrasse. J’ai vu descendre une inconnue de l’autobus. Rapide et seule, elle semblait sourire. A l’instant même, elle me plût énormément. Et, au même instant, je m’aperçus que c’était la mienne. La fille de mon rendez-vous. La fille tout court. Une inconnue. Une vie qui sort d’un bus. Notre vie.

J’étais content.

Nicolas Rey Ecrivain et journaliste

Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus