Rencontres Meetic / Accueil / Conseils Dating / Nos enfants : précieux alliés ou obstacles à la rencontre ?
share on facebook

Nos enfants : précieux alliés ou obstacles à la rencontre ?

Le couple indéfectiblement lié, même si c’est davantage pour le pire que pour le meilleur, n’est plus le modèle dominant et obligé. Et s’il n’a pas perdu son statut d’idéal auquel nous aspirons, la réalité de nos vies, nos exigences amoureuses, nos autonomies ont dessiné peu à peu une autre carte du tendre. Nous pouvons aimer ailleurs, après avoir cessé d’aimer ici, reconstruire une famille. Des mouvements auxquels aujourd’hui nos enfants participent. Pour les initier ou les contrarier ?

Le meilleur pour eux

Nous voulons le meilleur pour nos enfants. Un « meilleur » derrière lequel nous nous réfugions pour justifier nos décisions (c’est pour eux que l’on repart à zéro) ou nos inerties (c’est pour leur confort qu’on reste ensemble). Des raisons toutes valables, et discutables, qui tentent d’approcher ce point d’équilibre : celui où nos désirs d’adultes rejoindraient leurs besoins d’enfants. Sauf que nos désirs sont par nature changeants, et que si nous avons apprécié une certaine solitude après le divorce, l’envie d’aimer de nouveau peut subrepticement nous rattraper. Une disponibilité que notre enfant n’a peut-être pas encore, ou qu’il guette depuis longtemps.

Quels sont ses besoins ?

Si nos désirs varient et manquent souvent de lisibilité, les besoins de nos enfants sont tout aussi complexes. Certains exigent de chaque parent, s’ils ne sont plus ensemble, qu’ils soient tout à eux, alors que leur besoin inavoué est celui d’un autre « séparateur » qui, en s’interposant, les soulagerait de cette demande exclusive. D’autres réclament à corps et à cri un « amoureux » ou une « nouvelle maman » – ce qui ne manque pas de terroriser la mère – quand au fond leur besoin est d’abord celui d’une attention particulière, le temps de trouver leurs repères. Des contradictions que l’enfant lui-même est bien en peine de démêler.

Tout et son contraire

Ces ambivalences sont logiques et ne cessent de ponctuer le rapport entre adultes et enfants. Qui revendiquent une attention totale, mais étouffent si l’adulte la leur accorde. Qui sont rassurés de voir leur père ou mère heureux car amoureux, et pourtant frustrés de n’être pas à l’origine de cette joie nouvelle. Un enfant peut pousser son parent à s’inscrire sur un site de rencontres, et vouloir participer au choix du candidat pour garder le contrôle de la situation. Tandis que son hostilité à toute idylle sera un appel à ce que le parent affirme son autorité et impose le respect de son intimité. Ce qui autorisera l’enfant à défendre la sienne.

Les enfants de l’autre

Notre ami(e) a peut-être des enfants aussi. Seront-ils les complices des nôtres ou leurs concurrents déclarés ? Quoi qu’il en soit, ce sont nous les parents qui, d’abord, seront à l’épreuve. Nous sommes très sensibles sur le chapitre de l’éducation, persuadés (en toute bonne foi !) que nos règles sont les plus pertinentes. De fait nos exaspérations n’auront pas les mêmes causes, notre permissivité ne s’exercera pas aux mêmes endroits. Et dans la tourmente de nos différents, nous aurons au moins un point commun : celui de trouver notre progéniture mieux élevée. D’où la tentation, à combattre, de « redresser » celle de l’autre…

Notre cohérence plutôt que sa permission

Nos enfants, aux abords d’une rencontre, sont comme les portevoix de nos tiraillements. Eux-mêmes sont divisés entre tentation de ne plus changer ce qui l’a trop été, et construction d’une vie nouvelle où les rôles seraient redistribués. Aucune situation n’est idéale en soi, ni une temporalité préférable pour tous. L’adulte devra composer en fonction de l’enfant, ajuster ses urgences aux siennes, défendre un espace où il n’a pas à lui rendre de compte. Un équilibre subtil à trouver sans cesse. La cohérence de nos positionnements sera ce qui, dans ces réaménagements, rassurera réellement l’enfant. Bien plus qu’une permission qu’il nous accorderait et qui le priverait de sa propre position : celle d’enfant, qui n’a pas les épaules pour nous assumer.


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus