Rencontres Meetic / Accueil / Sexe / La fessée coquine : comment la proposer (sans prendre une claque) ?
share on facebook

La fessée coquine : comment la proposer (sans prendre une claque) ?

Getty Images

La saga érotique Fifty Shades of Grey a grandement contribué à la  « populariser » : la fessée coquine, cette petite tape sur le postérieur pendant le sexe, est une pratique… plus si taboue. Vous aussi, vous avez parfois envie de claquer la fesse de votre chéri(e) ? Avant de vous lancer et de vous prendre pour Christian Grey – maître du genre – réfléchissez. Au moins un peu.

Soft ou hard ?

Il faut d’abord distinguer la « petite fessée », gentille et mignonne, donnée pendant l’acte de manière assez spontanée, de celle plus intense et surtout moins douce, pratiquée dans une véritable pratique sado-masochiste. Cette dernière s’inscrit dans un cadre plus « strict » : elle ne s’improvise pas. Par exemple on ne tentera pas la fessée au fouet ou au martinet avec un coup d’un soir. On réservera cela à une relation plus installée, où les envies et fantasmes sont partagés.

En revanche, la simple tape sur le popotin en pleine action, on ne dit pas forcément non… Pendant la levrette par exemple, elle peut être un petit plus, pas forcément désagréable. Bestiale et sauvage, elle accompagne une sexualité libérée et/ou passionnée. Donnée hors du lit, elle peut aussi être un petit geste ludique et excitant, si elle est donnée avec respect et reçue avec second degré.

Mais attention à ne pas brusquer ou surprendre votre partenaire de couette ! En effet, une frappe-du-fessier mal amenée pourrait choquer une demoiselle ou un jeune homme non habitué. Soyez donc attentifs aux signes que l’autre vous envoie et respectez ses limites si vous voyez que l’expérience n’est pas bien vécue. L’excitation doit être la même pour tous les deux !

Si vous n’en êtes pas à votre premier rapport sexuel, que votre complicité est acquise, et que vous commencez à bien vous connaître, il est tout à fait possible d’engager une discussion sur vos fantasmes respectifs. Là, exposez vos envies les plus intimes et échangez librement.

Et on vous laisse méditer sur cette philosophie de l’écrivain Raoul Ponchon : « Si les femmes étaient sans fesses, qu’est-ce que nous ferions de nos mains, pauvres humains ?« .

A.G


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus