Rencontres Meetic / Accueil / Meetic et moi / Inscrit sur Meetic : tabou or not tabou ?
share on facebook

Inscrit sur Meetic : tabou or not tabou ?

Un dimanche, pendant un déjeuner en famille… « Tiens au fait, ta copine de lycée, Valérie, elle se marie en septembre »… Vient ensuite le chapelet de questions pas toujours agréables à entendre : « Et toi, les amours, ça va ? », « Quand est-ce que tu vas nous présenter quelqu’un ? », « Pourtant, tu as du charme…? »…

Il n’est jamais facile de répondre à de telles questions. Pas nécessairement parce qu’on ne fait rien pour briser sa situation de solo, mais bien plutôt, à l’inverse, parce que l’on y remédie justement. Voilà quelques semaines, on a pris les choses en main, tout(e) seul(e), comme un(e) grand(e) : Pseudo smiley335 sur Meetic, en contact avec plusieurs personnes très intéressantes. D’ailleurs, qui sait ? Peut-être que bientôt l’une d’entre elles sera celle avec qui on fera un bout de chemin ?

Alors, oui, agir pour ne plus rester seul, c’est bien, mais le dire, ce n’est vraiment pas toujours facile. Un récent sondage (Meetic /OpinionWay) montre en effet que si pour 2/3 des Français le sujet n’est plus tabou, il faut quand même avouer qu’entre une discussion avec son père et une conversation avec son meilleur ami sur ce thème, on est plus ou moins à l’aise… Famille je vous aime, mais…

Ainsi, pour 49,5% des Français, dire à son père ou à sa mère que l’on est inscrit sur Meetic tient encore du tabou. Aveu d’échec de leur duo encore existant, les personnes en couple estiment que c’est vraiment difficile de le dire (53% pour le père et 50% pour la mère). Les célibataires ne sont même pas beaucoup plus à l’aise pour en parler, quel que soit leur âge : les 18-24 ans bloquent à 43% et évitent d’en parler à leurs parents ! Dans le détail, face à l’image paternelle, toujours vue comme autoritaire et peu communicante, les fils sont 48% à préférer taire le sujet. Les filles « célib’ » de leur côté, osent un peu plus facilement (43%) se confier à leur père, mais la chose n’est pas vraiment simple quand même.

Parler à sa mère est un peu moins crispant même si cela reste toujours embarrassant : les femmes sont à 57% parfaitement à l’aise mais les hommes sont à peine 51% à oser briser ce tabou.

Enfin, question de génération très certainement, pour ¾ des personnes interrogées, la sœur peut parfaitement entendre que l’on est inscrit sur Meetic, et ce quel que soit la tranche d’âge considérée. Face au frère, on se lance à 70% quelle que soit sa situation (en couple ou solo), même si les hommes sont un peu plus méfiants (pour plus d’1/4 d’entre eux, cela reste même impensable !). Vive l’ami, le vrai

Là où la barrière du secret disparaît vraiment, quand on est célibataire, c’est dans le lien que l’on a avec son/sa meilleur(e) ami(e). Seulement 8% des célibataires se gardent de parler de leur inscription sur Meetic, contre 90% qui préfèrent en parler ! Confident(e) par excellence, le/la meilleur(e) ami(e) est aussi celui auprès de qui on ose parler de ses faiblesses sans avoir peur d’être jugé. S’inscrire et demander l’avis de son ami, sur tel ou tel profil contacté c’est assez fréquent pour les solos. Beaucoup le disent aussi se confier à son meilleur ami, c’est aussi un bon moyen d’avoir de plus en plus confiance en soi dans sa recherche amoureuse. Enfin, le complice des moments de vie solo sera aussi cette personne dont l’avis comptera énormément quand il s’agira de présenter son nouveau ou sa nouvelle partenaire. A lui/ elle, on ne peut finalement rien cacher…

On n’accordera donc pas non plus la même place aux autres amis, ceux du « groupe de potes », même s’ils restent tout de même accessibles : les ¾ des célibataires et même près de 80% des 25-59 ans en discutent sans problème. Mais plus de 20% des célibataires – hommes et femmes- préfèrent se taire. Et en parler entre 2 dossiers et 3 rendez-vous pro ?

« Le dossier xxx, ça avance comme tu veux ? Au fait, tu sais ? Ca y est : je suis inscrit sur Meetic ! » Une scène improbable pour 40% des Français et 2/3 des célibataires. Pour eux, impossible de parler de son abonnement Meetic aux collègues de travail, ceux que l’on côtoie 5 jours sur 7 et qui connaissent pourtant toujours un peu de notre vie personnelle…

Mais il arrive que la frontière devienne poreuse et le/la collègue devient parfois un peu l’amie : ainsi, pour les 2/3 des 35-49 ans interrogés pensent qu’ils pourraient en parler sans aucune honte à leur collègues de travail.


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus