Rencontres Meetic / Accueil / Meetic et moi / Interview Pilar Lopez de Ayala : » Internet pour apprendre à s’aimer soi-même »
share on facebook

Interview Pilar Lopez de Ayala : » Internet pour apprendre à s’aimer soi-même »

Medianeras, l’histoire de Martin et Mariana qui bien que voisins ne parviennent pas à se rencontrer. On les observe, jour après jour, évoluer dans la brutale Buenos Aires et lutter chacun de leur côté  pour surmonter leurs angoisses respectives et reprendre espoir… 

En Affinité : Parlez-vous français ?

Pilar Lopez de Ayala : Je devrais savoir parler français car j’ai déjà tourné deux films français, mais  je suis en train d’apprendre. On  peut faire un film dans une autre langue et le jouer très bien ! J’ai joué le premier rôle dans le film « Comme les autres » en utilisant la phonétique, pour ça j’ai travaillé avec un coach. Mais je peux aller plus loin, et je pense que travailler dans une autre langue facilite son apprentissage.

E.A :Parlons de votre personnage dans le film « Medianeras ».  Marianna est plongée dans son monde, virtuel et enfantin. On pourrait penser que cela l’empêcherait de rencontrer quelqu’un, et finalement non !

P.L.: C’est un personnage en crise, avant de rencontrer l’amour elle doit traverser cette crise. Dans les grandes villes on est séparé les uns des autres, mais c’est un film très optimiste malgré les personnages, un peu névrosés… Il y a toujours une porte de sortie, une fenêtre ouverte, quelque chose va se passer, quelque chose va arriver ! Les personnages ont de l’espoir, ce qui les pousse à sortir de là où ils sont.

E.A :Les deux personnages se rencontrent sur un chat ; que pensez-vous de ces nouvelles technologies qui permettent de se rencontrer. Est-ce un frein ou un moyen de nouer des liens et faire des rencontres ?

P.L.: Je pense surtout que c’est un bon moyen d’apprendre à s’aimer soi-même, ce qui peut nous aider par la suite à aller vers l’autre, vers les autres. Le piège dans le film, c’est que les mêmes choses qui unissent les personnages les séparent aussi. Le destin est présent tout le temps, ils vivent dans le même pâté de maisons, mais n’arrivent pas à se rencontrer. Quand l’un monte les escaliers, l’autre les descend, ils se tournent le dos, dans les magasins ils sont séparés par les étagères, au cinéma, c’est l’obscurité qui les isole. Leurs chemins se croisent constamment  mais ils n’ont pas conscience de l’autre…

E.A :Mais internet les fait se rencontrer pour la première fois en chattant :

P.L.:  C’est vrai, aujourd’hui on se livre de plus en plus via les mails, les messageries en tout genre. C’est une communication et pas une connaissance, on se parle sans se regarder dans les yeux… Mais on exprime beaucoup et des choses essentielles. Peut-être que cela permet d’être plus soi-même et d’éviter de tomber dans le paraître.

E.A :Vous sentez-vous proche du personnage que vous  incarnez dans le film ?

P.L.: Elle est architecte, et designe des vitrines de magasins. Les mannequins deviennent ses partenaires de conversation, des substituts. Elle se protège  par ce monde virtuel. L’appartement de mon personnage reflète d’ailleurs très bien les étapes qu’elle traverse, on se rend compte des moments qu’elle vit en voyant l’état de son appartement, aussi chaotique que le désordre dans sa tête. Pour comprendre un personnage, il ne faut pas nécessairement chercher à s’identifier à lui. Mais je pense qu’on a tous vécu ce genre d’histoire, d’isolement, à un moment ou un autre. Donc je la comprends oui.

E.A :Dans le film, les personnages ont des points communs. Pensez-vous que le partenaire idéal serait une sorte d’alter-ego ? Ou plutôt quelqu’un de complémentaire ?

P.L.: Je pense que personne ne « doit » compléter quelqu’un, mais notre partenaire peut nous aider à nous découvrir, et à partager avec les autres.

E.A :Est-ce que les affinités font la longévité d’un couple, selon vous ?

P.L.: Dans le film, ils partagent leurs névroses, l’un et l’autre (rires ) ! Il y a une chanson qui résume bien cette situation ; elle dit : « Comment vas-tu rencontrer l’amour si tu ne te mets pas sous la lumière ? » Il faut se mettre sous la lumière pour rencontrer l’amour!


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus