Rencontres Meetic / Accueil / Meetic et moi / Quand passer du virtuel au concret ?
share on facebook

Quand passer du virtuel au concret ?

Vos rendez-vous – chacun derrière son ordinateur – sont devenus réguliers et jamais vous ne les manquez. Vous avez plaisanté d’abord pour, peu à peu, laisser tomber vos masques. Vous avez tracé les grandes lignes de votre existence, et vous vous êtes découvert des points communs inattendus. Vous avez partagé vos attentes, qui décidément se ressemblent. Est-ce le bon moment pour passer à la rencontre ?

FIN DU VIRTUEL, FIN DE LA COMPLICITÉ ?

Au fil de vos échanges, vous avez pris confiance. Les mots que vous tapez sur le clavier sont de plus en plus libres, de plus en plus intimes, et vous prenez autant de plaisir à les écrire qu’à lire sa réponse. Vous évoquez ce rendez-vous qu’il faudrait que vous preniez, et qui serait l’issue logique à ce que vous ressentez. Vous n’êtes pas sûre, pourtant, d’en avoir envie vraiment. Cette étape ne signera-t-elle pas la fin de votre jolie complicité ? N’allez-vous pas briser le charme qui opère entre vous ?

DES POSSIBILITÉS MULTIPLES… ET CONCRÈTES

À ce stade encore virtuel de votre relation, tous les espoirs sont permis. Vous vous laissez aller à fantasmer, vous imaginez ce que sera cette rencontre, comment il se présentera, ce qu’il pensera de vous (vous l’aurez ébloui, évidemment !). Vous alternez les scénarios catastrophes – les maladresses qui vous jettent dans les bras l’un de l’autre, vous dessinez des ambiances romantiques ou carrément torrides. Il est si bon d’embrasser tant d’hypothèses possibles et qui, toutes, conduisent au grand amour !

SE CONFRONTER À LA RÉALITÉ

Rencontrer l’autre, c’est perdre cet éventail de possibles à votre disposition. Car tant que vous pensez la rencontre, vous pouvez en reprendre à l’infini les détails, vous inventer des réactions nouvelles, les effacer ou revenir en arrière. Vous avez la maîtrise dans une relation virtuelle, mais plus aucune prise sur votre face à face concret. Ce dernier dépendra de votre humeur à ce moment, de l’autre et de son stress éventuel, de l’atmosphère dans laquelle vous baignerez. Être en présence l’un de l’autre, c’est prendre forcément une direction parmi celles envisagées, mais aussi celles que vous n’aviez pas supposées.

ADIEU VIRTUEL, BONJOUR RÉALITÉ

Vos impressions seront faussées par trop d’émotions, par l’angoisse de ne pas plaire, par votre surprise au contact de l’autre. Qui, bien sûr, ne correspondra pas exactement à ce que vous croyiez. Avant de retrouver, peut-être, cette intimité nouée sur Internet, vous aurez à faire le deuil de ce que vous aviez imaginé de votre interlocuteur, de l’évidence qui ne manquerait pas de vous emporter. C’est seulement alors que vous serez disponible pour l’autre, pour de nouveau faire sa connaissance.

LA RENCONTRE : UN CHOC INÉVITABLE

Le choc du passage entre le virtuel, domaine de l’imaginaire, et le concret, rien ne peut vous l’épargner. Que la relation ait été initiée ou non via vos e-mails, si vous avez le temps de penser l’autre avant de le croiser, vous échafaudez des projets à votre insu. Des projections dont vous devrez vous débarrasser au moment de la rencontre. Et plus vous aurez eu le temps de vous imaginer et d’affiner vos espoirs, plus vous peinerez à en faire table rase. L’amour, pour être éprouvé, doit déjouer les pièges de votre mental qui, lui, veut pouvoir anticiper et rester maître de vos jeux.

LE BON MOMENT POUR SE RENCONTRER « EN VRAI »

Quel est le bon moment pour oser le passage du virtuel au concret ? Celui où le désir de l’un ou de l’autre l’impose. Un désir parfois inconfortable : vous provoquez ce rendez-vous pour en finir avec vos spéculations, pour ne pas vous installer dans une attente qui, certes, a ses avantages – on ne risque rien – mais qui vous retient. Les bons délais n’existent pas, vous pouvez décider de vous rencontrer après trois semaines ou trois mois ou après trois mots échangés. L’impératif que “quelque chose” se passe, qu’il soit heureux ou décevant, décidera du moment opportun. Et ce n’est pas grave si vous n’avez pas les mêmes rythmes : l’impatience de l’un obligera l’autre à quitter le nid – qui est aussi un piège – de ses fantasmes.


Qu’attendez-vous ? Register

Vous vous êtes rencontrés sur Meetic ?

Partagez votre histoire

N'hésitez pas à raconter votre histoire, ou tout simplement à donner quelques conseils à ceux et celles qui cherchent à vivre la même émotion...

Je raconte

Découvrez les évènements Meetic
Découvrez les évènements Meetic
Events

Sondages

1er rendez-vous : restaurant ou balade ?

MEETIC VOUS INVITE AUX EVENTS

Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.
© Up To Date - Meetic

Fermer X

x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. Pour en savoir plus