Questions / Réponses du 13 octobre 2022

Lors de la session du 13 octobre, notre Coach en Amour, Elodie, a répondu aux questions de nos membres. En savoir plus »

  • 00:00 Session de questions/réponses
  • 00:17 Les hommes rencontrent souvent plusieurs femmes en même temps. Si la personne devient froide, mais il revient quelques mois plus tard, comment on peut réagir?
  • 03:20 Une relation à distance est-elle possible ? Et si oui, comment la gérer ?
  • 05:11 Pourquoi n'ai-je pas le déclic ?
  • 06:38 J'ai fait une belle rencontre sur Meetic et j'en suis très heureuse. Nous nous entendons super bien et notamment au lit. Mais, j'ai peur de rester le bon coup. Comment faire pour passer de cette situation à une relation sérieuse ?
  • 09:07 Qu'est-ce que l'on doit faire quand nous n'avons plus rien à nous dire, que ce soit sur la messagerie, ou lors d'une rencontre ?
  • 10:48 Comment pouvoir retrouver l'amour après deux relations avec chacune deux enfants ? Ce qui m'en fait quatre et pouvoir enfin trouver le bonheur ainsi que la stabilité?
  • 12:48 Comment faire pour séduire une femme quand on est un grand timide et réservé ?
  • 14:22 Quand et comment proposer le premier rendez-vous ?
  • 16:17 Comment aborder le sujet du divorce sans faire peur à l'autre ?
  • 17:56 Comment être sûre qu'une personne est sincère, que son profil n'est pas faussé, photos anciennes ?
  • 20:16 Si le feeling ne perd pas au premier rendez-vous, je ne donne aucune chance, n'est-ce pas un peu trop rigide ?
  • 22:26 Quels sont les messages à éviter au début ?
  • 23:52 Comment sélectionner d'office les bonnes personnes correspondant à mes critères ?
  • 26:25 Est-ce qu'en tant que femme, je dois envoyer le message en premier ?
Notez la vidéo
Elodie Cavalier est Coach en Amour et fondatrice de la méthode Just a Better Me. Elle est spécialiste de la rencontre et l’épanouissement amoureux.
Transcript de la vidéo

Session de questions/réponses

Les hommes rencontrent souvent plusieurs femmes en même temps. Si la personne devient froide, mais il revient quelques mois plus tard, comment on peut réagir?

OK, alors, c'est quoi cette à priori ?
Les hommes rencontrent plusieurs femmes en même temps et bah les femmes aussi, pourquoi pas ?
En fait, je verrai, il y a plusieurs parties dans ta question, donc, je vais la découper parce que ça me parait intéressant et je suis sûre qu'il y a plein de gens qui se posent cette question.
Alors, déjà, avant, quand on est au stade d'échange, quand on est au stade de découverte, quand on est au stade d'exploration, quel est le problème à explorer, à découvrir, échanger avec plusieurs personnes ?
À ce stade-là, moi, ça me paraît plutôt normal, c'est-à-dire qu'on ne peut pas prétendre que la personne nous plaît vraiment, avant de l'avoir rencontrée.
Donc, pourquoi être dans cette démarche où on se dit que, échanger, ça ne marche pas bien.
On peut très bien échanger avec des personnes, et puis être quand même sérieux dans sa démarche.
Souvent, vous avez des aprioris sur la personne échange avec plusieurs personnes, donc, elle n'est pas sérieuse.
Si, elle est sérieuse, mais elle ne vous connaît pas.
Tant qu'elle ne vous connaît pas, elle ne peut pas savoir, si vraiment, vous lui plaisez ou pas.
Donc il n'y a pas de problème, en fait à ce stade-là, on ne doit rien à personne.
Ça, c'est vraiment la première chose.
Je sais que ça va peut-être réagir dans le chat.
Je sais que ça va créer, peut-être, une polémique ce que je suis en train de vous dire, mais essayez de prendre un petit peu de recul et de vous dire qu'il y a des étapes dans les choses et que la partie exclusivité, elle ne peut pas venir au premier message, ça n'aurait pas de sens.
Essayez de voir les choses comme ça, OK ?

Alors ce n'est pas tout ce qu'il y a dans ton message, dans ton message, dans ta question, il y a, toi tu fais le lien avec le fait que la personne rencontre plusieurs personnes et du coup, la personne devient froide et revient plusieurs mois plus tard.
Alors déjà, si la personne devient froide, est-ce qu'elle devient froide ou est-ce que tu es dans des attentes qui ne sont pas répondues et tu prends ça pour froid ?
Pose-toi la question quand même.
Mais si la personne devient froide, sous-entendu, elle prend de la distance, peut-être qu'elle répond moins, peut-être que je ne sais quoi, ou elle est moins chaleureuse dans ce qu'elle t'écrit ou moins volontaire, on va dire dans la démarche vis-à-vis de toi, prends de la distance.
Dans ces moments-là, ne poursuis pas, ne harcèle pas, n'envoie pas 5O messages, tu prends de la distance, OK ?
Et, d'où l'intérêt aussi, de pouvoir échanger avec plusieurs personnes, parce que tu vois, c'est des situations qui peuvent arriver.
Commet réagir maintenant quand la personne revient quelques mois plus tard ?
En fait, tu vas réagir comme tu le sens.
Est-ce que la personne revient avec des mots, avec une intention, avec des choses qui te touchent et tu as envie de voir, ça ne veut pas dire que tu donnes toute ta confiance !
Tu as juste envie de voir et à ce moment-là, échange, ou est-ce que tu es passé à autre chose.
Tu as envie d'autre chose et à ce moment-là, bah, tu peux très bien répondre que non, tu es passé à autre chose, etc.
Donc, il n'y a pas de bonne façon de faire, la seule bonne façon de réagir, c'est la façon qui correspond à ce que tu es en train de ressentir sur le moment et ça tu ne peux pas le prévoir à l'avance.

Une relation à distance est-elle possible ? Et si oui, comment la gérer ?

Oui, alors moi, tu sais, je l'ai déjà dit à des lives précédents.
Je crois vraiment que dans ses critères de recherche, il ne faut pas se limiter au deux kilomètres autour de chez soi.
Parce que l'amour peut être n'importe où et ça serait bien dommage de s'abstenir.
Moi, je crois que, quand on a la chance de faire une belle rencontre amoureuse, les aspects logistiques, je ne dis pas que ce n'est pas une question et je ne dis pas qu'il n'y a pas de choses à organiser.
Je dis simplement que ça devient un problème de riche, ça veut dire quoi ?
Ça veut dire que vous êtes dans une démarche de rencontrer l'amour.
La problématique de la personne, elle habite à 30 bornes, à 100 bornes, etc, elle est secondaire par rapport à cette belle démarche qui est rencontrer l'amour.
Donc une relation à distance, c'est possible.
Déjà parce que potentiellement, on rencontre l'amour, à un moment ou à un autre, elle ne sera plus à distance, c'est-à-dire que c'est en étant amoureux qu'on peut prendre des décisions de se rapprocher, tu vois ?
Du coup, je trouve que c'est une bonne question à se poser, ça voudra dire que tu es amoureux ou que la personne est amoureuse aussi.
Comment gérer ?
Moi, je crois que là, l'aspect communication est d'autant plus important, ça veut dire que et là l'aspect, je ne fais pas tout par écrit, est très important.
On ne vit pas, on n'entretient pas une relation, qu'en étant par SMS.
Je sais que c'est la mode, je sais que je vais vous paraître vieux jeu, j'assume totalement, mais ce n'est pas vrai.
Et surtout quand on est à distance, quand on est à distance, on s'appelle, on fait des visios, on se dit quand on va se revoir.
C'est important d'avoir un point d'ancrage, de savoir que la semaine d'après, 15 jours après, que sais-je ?
On va se voir.
On crée du lien entre les fois où on se voit et ça c'est la meilleure façon de gérer.
Et à un moment, quand vraiment, on sent que bah ouais, on est vraiment bien en cette relation eh ben, on discute d'un rapprochement, voilà mon conseil.

Pourquoi n'ai-je pas le déclic ?

Ah ! Intéressant.
Qu'est-ce que tu appelles le déclic, Tristana ?
Qu'est-ce que tu crois que serait le déclic ?
Parce que moi, je sens des croyances alors dans cette question.
Je sens la croyance du fantasme, du coup de foudre, du fantasme de tout mon être est transporté au premier message, ou à la première photo.
Je sens un peu de ça.
Je grossis peut-être le trait, Tristana, mais je sens que tu as une attente, vis-à-vis d'un ressenti que tu aurais ou que tu n'aurais pas, tu vois ?
En fait, tu n'as pas besoin d'avoir le déclic.
Si tu enlèves déjà cette façon de voir les choses, je t'assure que ça va ouvrir un champ pour toi, qui est assez important.
Ce dont tu as besoin, ce n'est pas d'avoir le déclic, au moment où tu vois un profil, au moment où tu commences à échanger.
Ce dont tu as besoin, c'est de te dire pourquoi pas, juste ça, tu vois ?
Toi, tu as ce truc du déclic, un peu à l'eau de rose, conte de fée.
Non, en fait.Les premières démarches sont une démarche de pourquoi pas, sont une démarche de tiens, j'aimerais bien en savoir un petit peu plus, tu vois ?
Ce n'est pas du tout la même chose que ce que tu dis.
Et du coup si tu es dans cette démarche-là, bah, tu vas pouvoir ouvrir des portes petit à petit, non pas pour avoir le déclic, mais pour petit à petit te rendre compte que ouais, tu as envie de plus, ouais, tu as envie de rencontrer la personne, ouais, tu as envie de la revoir, etc. tu vois ?
Donc sors de cette croyance-là et tu vas voir que les choses et les perspectives vont s'ouvrir pour toi.

J'ai fait une belle rencontre sur Meetic et j'en suis très heureuse. Nous nous entendons super bien et notamment au lit. Mais, j'ai peur de rester le bon coup. Comment faire pour passer de cette situation à une relation sérieuse ?

Alors, elle est hyper intéressante ta question, parce qu'on a vraiment, vraiment cette croyance, mais est véhiculée sociétalement aussi, donc je comprends qu'on l'est.
Il y a cette croyance et il faut vraiment en sortir et je m'adresse aux femmes, aux hommes, voilà, à toutes les personnes qui nous regardent, que soit, on est la femme, soit, on est la maîtresse, ou, soit, on est l'amant, soit, on est le mari.
Non.
En fait, la quête amoureuse, c'est un tout.
Et tant mieux, si ça se passe bien au lit, comme tu dis.
C'est important.
Ne pas rester le bon coup, c'est faire en sorte qu'il y ait autre chose qui se passe, c'est-à-dire que c'est très important, le rapprochement, l'intimité est très important dans la construction d'une belle histoire.
Évidemment, ce 'est pas suffisant, ça veut dire quoi ?
Ça veut dire que, est-ce que vous partagez d'autres moments ?
Est-ce que quand vous voyiez, c'est que pour ça ou est-ce que vous partagez autre chose ?
Moi, j'ai l'impression de vous partager d'autre chose, tu vois ?
C'est pour ça que je me permets de te dire ça.
Est-ce que vous partagez, vous créez d'autres liens, des sorties, des souvenirs, est-ce que les discussions sont profondes et surtout est-ce que tu as exprimé le fait que toi, ce dont tu as envie dans la vie, c'est une belle histoire et évidemment, dans cette belle histoire, la sexualité est importante, mais je crois que c'est important à la fois dans la communication de ce que tu veux vivre dans ta vie et à la fois dans les moments que vous partagez.
S'il y a vraiment cette communication sur une perspective que tu as envie d'avoir et s'il y a des moments partagés, autre que le lit, tu ne seras pas juste le bon coup.
Et du coup, j'en profite alors pour les personnes qui ne sont pas encore dans la situation, mais pour anticiper, pour dire que c'est très important que la perspective amoureuse, elle soit communiquée très tôt.
Ça évite le moment gênant où je ne sais pas trop comment le dire, etc.
Et très tôt, c'est dès le profil finalement, quand on exprime qu'on a envie de vivre telle ou telle chose avec la personne, on comprend qu'on est dans une démarche où on veut vraiment se mettre en couple.
Sans forcément utiliser les mots comme je disais tout à l'heure.
Donc, c'est important, c'est important dès les premières rencontres de dire, voilà, je ne sais pas si ça sera avec toi, parce qu'on ne se connait pas encore, mais voilà ce que j'ai vraiment, ce qui me ferait triper de vivre dans ma vie amoureuse, ça serait ça, tu vois ?
C'est léger, ce n'est pas, ça ne met pas la pression vu qu'on n'est pas en train de dire c'est toi en particulier, du coup, c'est plus facile à dire au début.

Qu'est-ce que l'on doit faire quand nous n'avons plus rien à nous dire, que ce soit sur la messagerie, ou lors d'une rencontre ?

En fait, la situation où on n'a plus rien à se dire, je crois qu'elle arrive quand on réfléchit beaucoup à ce qu'on dit.
Je crois que quand on est vraiment en train de vivre le moment, quand on est vraiment en train d'être soi, spontané dans, je ne sais pas moi, dans un truc qui, dans la conversation de ce qui nous est arrivé aujourd'hui, dans ce qu'on a envie de vivre, dans tel truc qui nous a fait penser à tel autre, je crois qu'il y a de la discussion, en fait.
Je crois qu'il y a beaucoup d'autocensure dans les messages et dans les premières rencontres parce qu'on est un peu timide, parce qu'on est un peu impressionné parfois et ça se comprend.
Évidemment, mais je crois que c'est cette autocensure, parce que en réalité, que la personne, tu ne la connaisses pas bien ou que tu la connaisses, il n'y a pas vraiment de différence dans les choses qu'on peut raconter.
On peut parfaitement s'ouvrir et raconter plein de choses.
Donc moi, Thierry, je t'encouragerais effectivement à te détendre, à ne pas voir l'inconnu comme quelque chose de si différent par rapport à la discussion que tu peux avoir avec des gens que tu connais, parce qu'au bout du compte, il n'y a pas vraiment de raison que ça soit si différent que ça et ça va aller mieux.
Ce que je voudrais te dire aussi, c'est que si à un moment, il y a un blanc, tu vois, tu es en face de la personne, quand il y a un blanc, ce n'est pas grave, ne commence pas avec la oh là là, il faut que je trouve quelque chose, il faut que je… parce que là, tu te mets une pression qui va créer quelque chose d'un peu, un peu malaisant, tu vois ?
Moi, je crois que si un moment, il y a un blanc, tu peux sourire ou peut-être rosir des joues, ça tu ne contrôles pas, mais peut-être c'est ce qui va se passer, tu vois ?
Et peut-être, vous pouvez en rire, peut-être qu'à ce moment-là, tu peux dire, bah voilà, c'est jamais évident la première rencontre, voilà, peut-être que je suis encore un peu timide, etc. tu vois ?
Sois authentique, à la limite dis-le, ça désamorce tout.

Comment pouvoir retrouver l'amour après deux relations avec chacune deux enfants ? Ce qui m'en fait quatre et pouvoir enfin trouver le bonheur ainsi que la stabilité?

Là aussi, il y a une croyance, qu'est-ce qui te fait croire que ça serait difficile ?
Là, tu vas me dire oui, mais j'ai constaté que…
Alors, tu sais souvent, c'est l'œuf ou la poule, ça veut dire quoi ?
Ça veut dire que si potentiellement, tu as dans les rencontres, dans les échanges que tu as eu l'impression de manière avérée que c'était difficile, je pense que c'est parce que déjà, tu croyais que c'était difficile et souvent, on crée ce que l'on craint.
Et du coup, si toi, tu es en train de penser que ça fait de toi pas le bon parti, pas le bon cheval, d'avoir quatre enfants de deux mères différentes, tu vas créer ça de manière énergétique, de manière inconsciente chez l'autre.
Donc moi, j'ai envie de dire, mais quel est le problème ?
Moi, ça me fait dire au contraire, que tu es quelqu'un qui peut s'engager, tu es quelqu'un qui sait construire, tu es quelqu'un qui sait s'engager auprès d'une femme, auprès d'enfants, ce n'est pas rien quand même.
Moi, j'aimerais que tu changes ton filtre, parce que là pour moi, ce n'est qu'une question de filtre.
Ton filtre, c'est que tu es un homme qui est prêt à s'engager, alors moi, je trouve ça cool, personnellement, tu vois ?
Il n'y a pas de problème, en fait.
Attends, tu as eu quatre enfants, deux mères différentes, quel est le problème, tu vois ?
Arrête de voir ça comme un problème, parles-en le plus naturellement du monde.
Et puis, ça ne définit pas tout le reste de qui tu es, de toute façon, donc montre les autres parties de toi.
Je suis à peu près persuadée que toi, tu y vois, donc tu y crées un problème.
Ça, c'est la première chose et donc pour pouvoir enfin trouver le bonheur et la stabilité, bah, trouver le bonheur et la stabilité, ça sous-entend déjà que toi, tu te trouves instable et pour moi, ce n'est pas instable d'avoir été amoureux de deux femmes et d'avoir eu des enfants, tu vois ?
Donc, je pense que le filtre et l'image que tu as de toi n'aident pas à trouver ton bonheur justement.

Bonsoir comment faire pour séduire une femme quand on est un grand timide et réservé ?

Justement, ça revient un petit peu au conseil que je donnais précédemment, je crois qu'il ne faut pas le cacher, je crois qu'il faut le dire tout de suite, y compris peut-être dès, enfin, oui, en échangeant, avant même de rencontrer la personne en disant tu sais, de prime abord, je suis quelqu'un d'assez réservé, je suis quelqu'un peut-être un peu dans l'observation, je suis quelqu'un, voilà, qui prend ses marques le temps de faire connaissance, le temps qu'on se connaisse mieux, le temps qu'il y ait cette confiance réciproque qui se crée.
Si tu me dis ça, moi, je trouve que tu as déjà posé un truc avec une certaine stature, tu vois ?
Alors que quelque part, tu as fait de ta timidité une force, en la montrant, pas en essayant de la cacher, de toute façon, c'est très compliqué de cacher sa timidité, donc moi, je conseille vraiment au contraire de le poser sur la table, ce qui définit aussi et qui montre un peu ton rythme et tu es en train de poser certaines limites, tu es en train de poser les choses et grand bien t'en fasse, tu vois ?
Je crois vraiment que c'est comme ça qu'il faut faire, je crois que toute limite que tu es réservé, profites-en pour avoir un bon sens de l'observation, parce que…
Ne reste pas focus sur oh là là, je suis timide et réservé, il faut que je fasse un pas, etc.
Si tu es timide et réservé, ça veut dire que tu observes aussi l'autre.
Et prends ça comme un atout, observer l'autre, c'est de voir aussi sa réaction, sentir quand la personne est intéressée, plutôt que de croire qu'elle ne serait pas intéressée, parce que tu es timide.
Et du coup, ça veut dire, agir au moment opportun aussi.
Donc ce n'est pas forcément un si gros handicap que ça, si tu sais bien l'utiliser.
Alors, qu'est-ce qu'on a maintenant, Louis, qui nous dit bonsoir, comment faire pour séduire une femme quand on est un, ah pardon, on répond à cette question, excusez-moi.

Je ne sais pas quand et comment proposer le premier rendez-vous ?

Alors, je ne sais pas si tu étais là un petit peu avant dans le live, j'ai commencé à répondre à cette question.
Quand ?
Deux paramètres, le premier, quand tu en as envie, c'est-à-dire quand tu ressens l'envie à l'intérieur de toi.Il s'est passé des choses dans les échanges, il s'est passé des, ça ne veut pas dire qu'il y a beaucoup d'échanges, ça veut dire qu'il s'est passé quelque chose.
Peut-être une fluidité, peut-être une complicité, peut-être de l'humour, peut-être, je n'en sais rien, ce qui va te toucher, toi, tu vois ?
Que tu aies été suffisamment touché par quelque chose, dans tes tripes, dans ton cœur, dans je ne sais où, mais en tout cas, qui te donne envie d'explorer physiquement la personne, donc voilà.
Ma formule est très mal choisie, mais tu auras compris ce que je veux dire.
Et ça, c'est le premier déclencheur : ton envie à toi.
La deuxième chose, c'est que je t'incite à proposer quand tu as envie, mais deuxième critère, quand tu sens qu'il y a du répondant en face.
Si tu sens que la personne est réactive, qu'elle répond à tes messages, qu'elle rentre dans ton jeu, que tu ressens de l'envie chez elle, bingo, c'est le bon moment pour proposer.
Comment le proposer ?
Le plus simplement du monde.
Justement, en disant : « Bah, tu sais quoi, voilà. Tout ce qu'on a dit ou ce qui s'est passé là », ou enfin, précise un peu, je ne sais pas ce qu'il en sera, « ça m'a vraiment donné envie de te rencontrer, ou ça m'a donné envie de te rencontrer. Est-ce que ça te tente ?»
Tout simplement, tu n'as pas besoin d'en faire des tonnes, tu vois.
Mais en fait, la formule n'est pas très importante, ce qui est important, c'est le bon moment et le bon moment, c'est ces deux critères-là.

Je suis en instance de divorce. J'ai bien envie de rencontrer des personnes sur Meetic. Apprendre à les connaitre et voire plus, avec le temps. Comment aborder le sujet sans faire peur à l'autre ?

Ah le sujet, pardon !
Tu vois, je n'ai tellement pas vu que c'était un problème que je n'avais pas compris ta question.
Ça y est, j'ai compris.La question de l'instance de divorce, bah, tu vois, regarde ma réaction et franchement, elle a été naturelle, ma réaction.
C'est que ma réaction, je n'ai pas vu le problème, donc, je n'ai pas compris ce que tu me disais.
En fait, pareil, on en revient un petit peu à ce que je disais plus haut là, sur l'histoire des deux femmes avec les quatre enfants.
En fait toi, tu crois que c'est un problème.
Si tu es vraiment en train de divorcer, bah, c'est que ton histoire avec ton ex, elle est terminée.
Quel est le problème ?
Donc, je crois que là, vraiment, ne te parasite pas l'esprit avec ça fais le plus simple du monde : tu le dis.
Mais tu ne le dis pas : « Oh, il faut que je te prévienne », parce que sinon, ça fait comme s'il y avait un problème, tu vois.
Dans le feu de la conversation, au moment où ça sort, peut-être au moment où on se raconte un peu nos vies, au moment où on fait un peu l'état d'où on en est amoureusement. « Bah moi, je suis en instance de divorce là, voilà. »
Et tu expliques, en fait, je pense que…
Où tu as besoin de rassurer, c'est rassurer sur le fait peut-être que tu es prêt à rencontrer avant, mais ça, tu peux le dire au même moment que quand tu vas dire tout naturellement : « Je suis en instance divorce. »
Voilà, tu peux dire : « Franchement, ne t'inquiète pas, l'histoire elle est vraiment dans le passé, ça fait belle lurette que j'ai tourné la page. J'ai vraiment envie de passer à autre chose et de vivre une belle histoire. »
C'est plié, si tu fais ça comme ça, tu vois ?
Donc, voilà. Pour moi, il n'y a pas de sujet vraiment important, c'est toi qui vois ce filtre-là.

Bonjour, comment être sûre qu'une personne est sincère, que son profil n'est pas faussé, photos anciennes ?

C'est pour ça les amis.
Alors là, je parle plutôt pour les hommes avant de répondre à la question d'Anne.
Messieurs et mesdames, je vous encourage vraiment à activer la fonctionnalité profil vérifié, parce que profil vérifié, vu qu'il y a un système de reconnaissance, effectivement si sur la photo, si en vrai, vous avez 50 ans et que sur la photo, vous en avez 20, peut-être que la reconnaissance ne va pas fonctionner.
Donc déjà, voilà, tourne-toi vers les personnes qui ont le profil vérifié, si vraiment, vraiment, tu es dans cette crainte-là, bon.
Maintenant, voilà, n'ayons pas peur non plus, c'est-à-dire que tu peux aller vers des profils qu'ils n'ont pas encore vérifiés, qu'ils n'ont pas encore vus ceux-là et peut-être qu'ils verront en « replay » et donc, qu'ils activeront plus tard.
Moi, je crois qu'il faut vraiment que tu sortes de la peur.
Qu'est-ce tu risques ?
Qu'est-ce tu risques à échanger avec quelqu'un ?
Et au pire, à te rendre compte quand t'auras fait l'appel vidéo ou quand tu la rencontres que, bah, la personne, elle n'est pas exactement comme ça.
Oui bien sûr, ce n'est pas plaisant.
Ce que je veux dire par là c'est, je ne dis pas que c'est souhaitable, je ne dis pas que c'est plaisant, je ne dis pas que ça sera le meilleur moment de ta vie, je dis simplement que cette peur-là ne devrait pas t'empêcher de t'ouvrir aux discussions, à la rencontre.
C'est dans ce sens-là que je te le dis.OK ?
Parce que je sens que c'est ce qu'il y a derrière ta question.
Sentir que la personne est sincère, très sincèrement, tu le sens, tu le sens là, dans ton intuition, dans ce que la personne dégage.Moi je sens voilà, cette problématique de confiance, il y a tout un « replay » sur la confiance en soi et en l'autre.
Je t'encourage vraiment à aller le voir, ça va beaucoup t'aider.
En fait, pars du principe que tu n'as pas de raison de donner toute ta confiance, mais tu n'as pas de raison de te méfier non plus.
C'est-à-dire que tu es dans la découverte, l'exploration, tu vas échanger des messages, potentiellement des appels et tu vas sentir, parce qu'à un moment ou un autre et assez tôt, en général, quand on est un peu connecté à son intuition, on sent les choses qui ne collent pas, on sent tout ça.
Et donc moi, ce que je te propose, c'est que si tu sentais tout ça, de l'écouter plutôt que la plupart du temps, ce que ne vous ne faites pas, c'est écouter vos intuitions.
Mais, reste dans cette ouverture.
Tu as beaucoup plus à gagner en étant dans l'ouverture et plutôt une certaine forme de confiance qu'à être dans la méfiance permanente.

Bonsoir ! Si le feeling ne perd pas au premier rendez-vous, je ne donne aucune chance, n'est-ce pas un peu trop rigide ?

Je ne crois pas que ça soit rigide.
Ça dépend de ce que tu appelles feeling en fait.
En fait, où je trouve qu'il n'y a pas forcément de raison de faire un deuxième rendez-vous, c'est si la personne ne t'a vraiment pas plu.
Ça, c'est important parce que, comme on l'a vu tout à l'heure sur d'autres sujets, l'attirance fait partie des éléments pour vivre une histoire.
On ne vit pas une belle histoire d'amour avec quelqu'un qui ne nous attire pas.
Ça ne veut pas dire qu'il n'y a que ça, c'est une condition nécessaire et pas suffisante, mais c'est quand même une condition nécessaire.
Donc, si la personne ne t'a pas plu, ça ne veut pas dire esthétiquement, l'attirance, ce n'est pas que des traits.L'attirance, il y a un aspect chimique, il y a un aspect qui dégage de la personne et ça, on ne le contrôle pas.
Si vraiment, tu as été plutôt dans un mouvement de recul vis-à-vis de la personne physique que d'aller vers, tu pourras toujours la revoir si tu veux, mais ça, je ne pense pas que ça se change vraiment, tu vois ?
Donc, pour moi, voilà l'aspect attirance, c'est quand même quelque chose d'important.
Mais, je vais insister là-dessus parce que je ne veux vraiment pas qu'on se méprenne sur mes propos.
Attirance, ça ne veut pas dire : « Ah, je trouve qu'il est comme ci, comme ça, qui répond à mes critères physiques, qui ne répond pas. »
Ce n'est pas ça l'attirance.Laissez votre corps parler, voilà.
Et parfois, notre corps, il nous parle avec ce que dégage la personne quand on est en face d'elle et là, cette personne nous plait, ça ne veut pas dire qu'elle correspond à nos canons de beauté ou à nos critères.
C'est ça que je veux dire.
Après, si dans feeling, tu appelles, bah, on n'a pas encore eu beaucoup de moments complices, ou on n'a pas…
Peut-être que c'est une question de réserve et de timidité et à ce moment-là, s'il y a eu quand même quelque chose de l'ordre d'une certaine attirance, mais qu'il n'y a pas encore eu les autres éléments, là oui, ça peut valoir le coup de vivre un deuxième rendez-vous, peut-être sous une autre forme, en étant dans une autre activité qui va peut-être un peu ouvrir les portes et peut-être que vous allez vous voir sous un angle nouveau.
Donc, aucune rigidité de ce côté-là.

Quels sont les messages à éviter au début ?

Les messages à éviter au début, c'est le fameux « salut, ça va ? » dont je parlais tout à l'heure, pour moi, c'est ma bête noire.
Vous m'entendez le dire à chaque fois, mais c'est vraiment ma bête noire, surtout quand on fait des fautes d'orthographe sur le « ça va ».
Les messages à éviter, pour moi, ça va être aussi, je te dis comme ça vient, il y en a peut-être d'autres, mais ça va être des messages déjà très insistants.
C'est-à-dire qu'il y a des personnes qui, quasiment au premier ou deuxième, j'ai déjà vu des personnes, au premier, proposer une rencontre.
Ça, il faut éviter, parce qu'encore une fois, la rencontre est l'aboutissement d'une envie.
Là c'est très, très pressurisant, ça peut faire très peur, donc ça, vraiment, je ne le conseille pas.
Des messages trop longs, trop lourds avec trop, trop, trop.
Ça peut être trop de compliments, trop d'explications sur soi, etc.
On fait quand même un peu court dans le premier message, on n'est pas en train de mettre un poids sur la personne, tu vois ?
C'est ce type de message-là qui ne va pas être au top.
Là, il y a quelque chose qui me vient parce qu'on en a déjà parlé et je sais que c'est déjà arrivé, un message limite de reproche.
Ça peut paraitre complètement fou de faire un premier message comme ça, mais je sais que c'est déjà arrivé, un message en disant :« Bah dis donc, tu n'as pas l'air très souriante sur ta photo ou bah dis donc… », voilà. Bon, ça, on se doute bien qu'il faut éviter.
Je n'imagine pas que quelqu'un ait envie de répondre à ce type de message.

Comment sélectionner d'office les bonnes personnes correspondant à mes critères ?

Ma chère Laurence là, je sens pour le coup et je te le dis avec plein de bienveillances, un peu de rigidité.
Sélectionner d'office, on n'est pas en train de faire son marché.
On ne sélectionne pas d'office, il n'y a pas les bonnes personnes et il y a encore moins les critères.
Je vais essayer de remettre les choses à plat pour t'expliquer ma démarche.
Moi, j'ai vraiment envie que vous sortiez de vos critères quand ils sont rigides, c'est-à-dire que moi, l'homme que je veux rencontrer, il faut qu'il soit…
Physiquement, il faut qu'il soit comme ci, comme ci, comme ça.
Sa situation sociale, il faut qu'il soit comme ci, comme ci, comme ça.
Le nombre d'enfants, il faut que ça soit ci, il ne faut pas qu'il ait été marié, il faut ceci, il faut cela.
Mais, Laurence, tout ça, je ne dis pas que c'est aussi poussé que ça, tes critères, je grossis le trait pour faire passer le message.
Tout ça, ce sont des freins à l'amour.
L'amour, ce n'est pas ça.
Quand on est dans cet état d'esprit-là, on est vraiment sur le chemin d'à côté.
Moi, je veux te ramener dans le bon chemin, pour l'amour.
Le bon chemin, c'est de se dire que l'amour, vraiment, ça ne sera pas forcément dans les critères que tu as définis pour te rassurer.
Ce n'est pas ça l'amour.
La personne qui va nous faire vibrer, peut-être qu'elle n'aura pas la couleur de cheveux qu'on croit, peut-être qu'elle n'aura pas le métier qu'on croit, peut-être qu'en fait, oui, elle aura été mariée ou peut-être qu'elle aura des enfants, etc.
Peut-être que c'est cette personne-là, avec qui tu vas, excuse-moi de l'expression, mais j'ai envie de mettre un peu de légèreté dans tout ça, « kiffer ». Mais, « kiffer » dans le sens engagé, tu vois ?
Donc vraiment, arrêtons avec les critères.
Le seul critère, c'est : « comment je me sens quand j'interagis, quand je rencontre, quand je suis à côté, quand je discute au téléphone avec cette personne ? »
C'est ça ton seul critère, je veux que vous ne gardiez que ça.
Ah oui, évidemment, un critère, si tu cherches une relation engagée, que la personne est mariée, là oui.
Mais, tu vois, ce n'est pas ça dont je voulais parler.
Donc, il n'y a pas les bonnes personnes, en fait, les personnes vont devenir les bonnes si à chaque étape, tu sens que tu as envie de poursuivre, tu vois ?
Ce n'est pas un préambule, c'est une conséquence les bonnes personnes.
Et comment sélectionner ?
Pareil, on n'est pas dans un mode sélection.
On est dans un mode : « Tiens ! Là, ce message, il me donne envie de répondre, de discuter, je discute, je vois, ça le fait, ça ne le fait pas. » Hop ! On échange. On est là-dedans en fait.
Tu vois Laurence ?J'espère que tu vois. Et tente une autre démarche et tu nous diras au prochain live coaching comment tu sens les choses.

Est-ce qu'en tant que femme, je dois envoyer le message en premier ?

Tu sais, et peut-être que tu commences à me pratiquer si tu as vu d'autres live coaching ou les « replays », les « je dois », les injonctions, je n'y crois pas beaucoup.
Les règles toutes tracées, je n'y crois pas beaucoup non plus.
Il n'y a pas de règle, en tant que femme, tu peux envoyer le premier message.
Je sais que souvent, en tant que femme, ça ne vaut pas pour toutes, mais c'est plutôt une tendance que j'ai pu constater, on a souvent envie que l'homme envoie le premier message.
Donc, si c'est cette envie que tu as, de laisser l'autre arriver à toi, suis ton envie, laisse l'autre envoyer le message, réponds, si c'est comme ça que tu te sens mieux.
Maintenant, s'il y a vraiment quelqu'un, tu as peur que la personne soit peut-être passée à côté, etc. et qu'il y a vraiment ce truc avec cette personne, bah, pourquoi pas envoyer le premier message ?
Pareil, un message assez léger, une porte qui s'ouvre et puis après, tu laisses l'autre venir à toi.
Mais fais comme tu le sens.
Fais vraiment comme tu le sens et tu verras qu'au final, ça n'a pas vraiment beaucoup d'importance.
Ce qui compte, c'est dans quelle énergie on est quand on envoie le message ou quand on le reçoit ou quand on y répond.

 

Vous aimerez aussi
8 millions de couples se sont déjà formés
sur Meetic*; soyez le prochain !
Inscrivez-vous gratuitement
X
Vos Vidéos Annulez Voir les videos