Rencontre : Toutes vos questions sur la rencontre

Lors du LiveCoaching d’Avril 2022, Elodie a répondu aux questions posées en direct pendant près de 30 minutes.

Ce qu'il faut retenir

Alors, je dirais pas qu'il y a une règle absolue, Marielle, sur le sujet. En revanche, pose-toi la question de « À quoi serve, à quoi ça servirait d'avoir dix photos sur son profil? » Je crois, c'est à partir d'une certaine lourdeur, je conseille vraiment d'être à plus d'une. Ça, c'est sûr parce que, une, on a du mal à se faire une idée, puis on a du mal à connecter avec une seule photo. Puis, je crois que ça paraît presque louche quand il y en a qu'une. Donc vraiment, je conseille qu'il y en ait plus. Dix, c'est presque un peu « too much », c'est-à-dire qu'on a une espèce de grand déballage qui n'est pas nécessaire en tout cas. Donc, fais comme tu le sens, mais je crois que la vérité se situe un petit peu entre les deux. Moi, j'ai tendance à conseiller trois, quatre photos. Je trouve que c'est bien. Ça donne déjà une idée de toi, en tout cas, selon le choix que tu as fait et c'est suffisant. Tu en montres suffisamment, ça permet de connecter avec toi sans être dans un espèce de flot qui est presque un peu pressurisant, tu sais, c'est trop montré et c'est pas nécessaire.
Alors Pat, crois-tu vraiment que tu puisses tout dire sur ton profil ? Tu ne te résumes pas même si tu faisais cinquante lignes sur ton profil. Je pense que tu ne te résumeras pas à ça. Ce que j'entends derrière ta question, c'est de dire à quel point on se dévoile peut-être, à tel point on donne des détails sur soi ou sur sa vie. C'est sans doute ça que tu as voulu dire. Moi, je crois qu'il faut dire l'essentiel. Donc, vouloir donner plein de détails, pour moi, ça n'a pas de sens et surtout pas d'intérêt parce que la connexion, elle ne se situe pas sur de détails, la connexion, elle se situe sur de l'essentiel. Du coup, l'essentiel, ça va être quoi ? L'essentiel, c'est, qui tu es en profondeur, pas forcément tel ou tel détail de ta vie et surtout ce que t'as envie de vivre, ce qui te fait vibrer, ce qui te plait dans la vie, ce qui te plait dans l'amour, ce que tu as envie de partager avec l'autre, le chemin que tu as envie de prendre, etc. Ce n'est pas forcément long, encore une fois. Pour moi, quelques lignes ou une dizaine de lignes, c'est largement suffisant, même quelques lignes, c'est suffisant. Mais, en tout cas, ne te trompe pas entre le superflu et l'essentiel. Pour moi, le profil est sur l'essentiel et pas sur le superflu. Ce qui veut pas dire, je précise quelque chose qui vient de me traverser qu'il faut avoir un ton très grave. On peut présenter l'essentiel avec légèreté, voire même avec humour si c'est ton truc. Donc, c'est une question de fond l'essentiel, c'est pas une question de forme. La forme, elle peut être super légère et au contraire, je trouve ça assez chouette quand le fond est sérieux et la forme plus légère ou plus ludique, on va dire. Caroline ! Ah, super ! Il y a plein de filles qui posent des questions. Moi, j'ai eu beaucoup de questions de garçons juste avant.
Alors, là, beaucoup de croyances, d'idées reçues, d'auto sabotage dans ta question, ma chère Caroline, parce qu'on n'est jamais trop quelque chose, si on est ça. Et, c'est tout à fait en lien avec notre sujet d'aujourd'hui, parce que, en croyant que tu es trop quelque chose. On ne peut pas être trop quelque chose. Selon quoi, selon quel code, selon quelle norme ? Ça n'existe pas ça en fait. En te voyant trop quelque chose, tu es déjà en train de mettre un filtre négatif sur qui tu es. Tu es en train de te juger et du coup, et, ça à certainement des conséquences sur ton comportement. C'est- à-dire que vu que tu crois que tu es trop, sans doute que tu te freines, et du coup, sans doute que ton attitude est moins spontanée que ce qu'elle pourrait être. En tout cas, elle est moins authentique que ce que tu pourrais être. Donc toi qui te dis trop authentique, je pense que le fait que tu te crois trop authentique t'enlève certainement une certaine forme d'authenticité. Donc, tu vois bien que tout ça n'a plus de sens. Du coup, moi, j'ai envie de te dire : « Tu es ». Voilà, il n'y a pas de trop, il n'y a pas de pas assez : « Tu es ». Alors, tu es bavarde, c'est une vue de l'esprit. En tout cas, tu aimes parler, c'était peut-être plus comme ça que je le présenterais et il n'y a pas de trop authentique. On n'est jamais trop authentique et spontané. Ça ne veut pas dire qu'on dit tout et n'importe quoi, ça veut dire aussi que tu peux préserver une certaine intimité et ne pas tout vouloir dire dès le départ. Mais, en tout cas, je veux vraiment que tu enlèves ce filtre et ce jugement que tu as sur toi parce que ça, pour le coup, ça peut faire baisser ton attractivité. Mais, c'est juste le regard que tu portes sur toi et du coup, qui va venir faire baisser ta confiance et la baisse de confiance va se ressentir chez l'autre.
Combien de temps après quoi, Barbara ? Après le premier message, c'est ça que tu veux me dire ? Il n'y a pas de règle. La seule règle, mais ça n'en est pas vraiment une, mais c'est une que je te propose en tout cas, c'est quand on a envie. Je crois vraiment, d'un échange à un autre, on n'en a pas envie au même moment, parce que chaque échange est différent, provoque des choses différentes chez nous. Alors, je précise, quand on a envie et que l'autre aussi, évidemment, il faut que ça soit réciproque. Mais, pour moi, il n'y a pas de règle. Ce qui faudrait pas, c'est que la peur te fasse faire deux choses. Deux choses opposées, mais souvent, la peur fait faire ça. Ça nous fait soit, vouloir précipiter la rencontre, soit, la reculer, mais artificiellement du coup. Du coup, c'est plus lié à de l'envie, mais c'est lié à de la peur. Donc, l'idée, c'est que, dès que tu sens qu'il y a vraiment un truc, dès que tu sens que tu as une curiosité, tu as une envie, tu as un petit élan à l'intérieur de toi, ça veut dire que c'est le bon moment pour toi. Et, si c'est le bon moment pour l'autre, pourquoi pas se rencontrer ? Ça, ça peut se faire au bout de deux jours, comme ça peut se faire au bout de deux semaines. Après, je ne sais pas vraiment, quel était le sens de ta question, mais je conseille pas de rester des semaines et des semaines et des semaines, voire des mois, comme ça arrive parfois à ne pas se rencontrer parce que là, ça laisse un espace au fantasme très important. Du coup, on se croit en train de construire quelque chose, mais qui n'est pas vraiment dans la réalité, parce que mine de rien, la réalité d'une relation amoureuse, c'est quand même de se rencontrer physiquement.
Pourquoi tu veux le masquer ? Pourquoi tu veux masquer ta nervosité et d'autant que j'ai envie de te dire Guillaume : « Ne te mens pas à toi-même. » On masque jamais vraiment notre nervosité. La nervosité, quoi qu'on fasse, elle se voit. Je crois que c'est bien pire quand on essaie de la masquer que plutôt de l'assumer. Je crois que ça désamorce beaucoup de choses de dire, voilà, genre, quelque chose du style : « J'avais vraiment… Ouais, je suis très heureux de te rencontrer et du coup, voilà. Parfois, je suis un peu, au début, mal à l'aise ou Oh, là, là, ça me fait quelque chose de te rencontrer et je suis un peu nerveux. » C'est OK en fait. Tandis que si tu essaies de masquer ce que tu ne réussiras pas à faire de toute manière, du coup, ça va être un peu étrange, tu vois et ça risque de mettre mal à l'aise ton interlocutrice. Alors qu'au bout du compte, si tu exprimes ça plutôt comme une joie de rencontrer et le fait que c'est toujours un peu délicat au début. S'il faut, elle pense exactement la même chose et s'il faut, elle aussi, elle n'est pas très à l'aise au début de la rencontre et je pense que ça vous fera un point commun et ça créera une connexion.
  • 00:00 Faut-il limiter le nombre de photos sur son profil ?
  • 01:19 Faut-il tout dire sur son profil ?
  • 03:03 Mon problème est que je suis trop bavarde et trop authentique et cela a tendance à effrayer les hommes.
  • 05:00 Combien de temps après on se rencontre ?
  • 06:30 Comment masquer sa nervosité lors du premier rendez-vous ?
  • 07:39 Comment exprimer sans heurter l'absence d'envie de se revoir ?
  • 09:48 Comment avoir une attractivité sur un premier message ?
  • 10:51 Comment rebondir après une rupture, ne pas essayer de voir ce qui se passe dans la vie de son ex ?
  • 13:54 Comment savoir si un homme est sérieux dans sa démarche ?
  • 16:11 Comment être sûr de ne pas tomber sur un homme malveillant ?
  • 17:51 Quelques conseils pour le premier rendez-vous en vrai dans le monde du réel.
  • 20:45 Comment gérer les différences de cultures ?
  • 23:33 Lors d'un premier rendez-vous, j'ai l'angoisse du blanc et de ne pas savoir quoi dire ou de ne pas être assez intéressant pour mon interlocutrice.
  • 24:31 Comment bien réussir une relation à distance ?
  • 26:23 Conclusion
Notez la vidéo
Elodie Cavalier est Coach en Amour et fondatrice de la méthode Just a Better Me. Elle est spécialiste de la rencontre et l’épanouissement amoureux.
Vous aimerez aussi
8 millions de couples se sont déjà formés
sur Meetic*; soyez le prochain !
Inscrivez-vous gratuitement
X
Vos Vidéos Annulez Voir les videos