Première nuit à deux : le langage des corps

Si dans l’intimité, le silence est d’or, le langage des corps y est lui, très présent, plus encore lors de la « première fois ». Que veulent dire ses gestes, ses mouvements, les élans de son corps ? Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez…

IL (ELLE) CACHE SON CORPS

Il (elle) a peur de montrer son corps, le masque grâce à ses mains et émet le souhait d’éteindre la lumière : il (elle) est manifestement gêné de sa nudité, soit parce qu’il (elle) n’aime pas son corps, soit parce qu’il (elle) est un peu timide… Ce qu’il faut faire : le (la) rassurer en lui disant que son corps vous plaît comme il est et en ne forçant pas les choses. Avec le temps, il (elle) se sentira plus à l’aise et se dévoilera plus facilement.

IL (ELLE) EST PASSIF(VE)

Il (elle) se laisse faire, ne manifeste aucun intérêt pour ce qui est en train de se passer, il (elle) regarde le plafond et semble perdu dans ses pensées… Clairement, il y a un souci.

– Soit il (elle) n’en a pas vraiment envie ou est préoccupé par autre chose et a accepté pour ne pas vous froisser (sauf que c’est exactement ce qu’il (elle) est en train de faire !)

– Soit il (elle) aimerait que les « choses » se passent autrement : cette position ne lui convient pas, il (elle) préfère « mener la danse »… Ce qu’il faut faire : arrêter et lui poser clairement la question. La sexualité n’a d’intérêt que si le plaisir est partagé.

SES PUPILLES SE DILATENT

Le cerveau commande aux iris de laisser passer plus de lumière pour mieux s’enivrer des images qui l’entourent. Explication : il (elle) a terriblement envie de vous.

IL (ELLE) NE VOUS EMBRASSE PAS

Pendant l’amour, il (elle) a l’air concentré(e), motivé(e), investi(e)… sauf que : c’est comme si vous n’étiez pas là. La preuve, il (elle) ne vous regarde pas, ne vous embrasse pas… Mauvais signe, tout prête à penser que votre partenaire n’a d’autre but que son petit plaisir, et que le vôtre lui importe peu. Pire : il (elle) n’a probablement pas de sentiments amoureux pour vous…

ELLE CAMBRE LE DOS

Typiquement féminine, cette position témoigne d’une montée vers le paroxysme du plaisir. La plupart du temps, il s’agit d’un geste inconscient et donc loin de toute tentative de simulation…

APRÈS L’AMOUR, IL (ELLE) S’EN VA

C’est cliché, peut-être, mais ça en dit quand même long, surtout la première fois. Alors s’il (elle) se rhabille dans les 3 minutes qui suivent la fin des ébats « aller voir un match de foot à la télé », « téléphoner à sa mère », « fumer une clope » ou pire « aller voir des potes », c’est qu’il (elle) n’est pas le moins du monde intéressé par autre chose que par ce qui vient de se passer. Les câlins, les promesses d’avenir, les mots doux susurrés à l’oreille et le petit déjeuner au lit le lendemain matin, vous pouvez toujours les attendre…