Quand faut-il appeler après un premier rendez-vous ?

Les premières minutes qui suivent un rendez-vous réussi sont divines. Vous avez l’impression qu’un ange vous berce le cœur. Vingt-quatre heures plus tard, c’est un démon qui vous le fait vibrer – car votre ami ne vous a pas appelé, vous ne l’avez pas appelé, et vous ne savez pas quoi faire.

Les premières minutes qui suivent un rendez-vous réussi sont divines. Vous avez l’impression qu’un ange vous berce le cœur. Vingt-quatre heures plus tard, c’est un démon qui vous le fait vibrer – car votre ami ne vous a pas appelé, vous ne l’avez pas appelé, et vous ne savez pas quoi faire.
Nous avons demandé à de véritables célibataires en quête de rencontres, équipés de vrais téléphones, comment ils décident du moment où appeler.

Peut-on envoyer un texto en rentrant chez soi ?

Anna : « Oui, si le gars me plaît vraiment. J’ai envoyé un texto à mon petit ami actuel environ une demi-heure après qu’on s’est quitté devant le bistrot, après notre premier rendez-vous. J’ai simplement dit « j’ai encore le sourire aux lèvres ». Heureusement, il m’a répondu aussitôt « moi aussi ». Si un mec vous aime bien, un texto ne va pas le rebuter ; il sera certainement soulagé d’avoir de vos nouvelles. »
Andy : « Seulement si le rendez-vous s’est vraiment bien passé, et si savez que vous lui avez plu vous aussi. Ça permet d’assurer la suite. Et on renvoie la balle dans son camp – il a l’impression qu’il a reçu la permission de vous appeler le lendemain. »

Et appeler en rentrant chez soi ?

Sarah : « Surtout pas. Si un homme me téléphone en rentrant chez lui, je me dis qu’il fait un peu trop de zèle. C’est agréable de plaire à un gars, mais pas au point qu’il ne me laisse pas respirer. Un homme si facile à impressionner n’est pas vraiment un beau parti ! »
Aaron : « Il faut que le rendez-vous se soit exceptionnellement bien passé ! En général, j’aime bien prendre un peu mes distances après une première rencontre. Je trouve qu’on devrait éteindre notre téléphone en rentrant chez nous et l’ignorer au moins jusqu’au lendemain après-midi. Il faut laisser l’autre sur sa faim. Ne soyez pas étouffant, c’est énervant. »

Vaut-il mieux le faire attendre ?

Adam : « Oui, jusqu’à un certain point. Si une fille ne m’appelle pas, je meurs d’envie de savoir pourquoi, et ça la rend plus intéressante. Mais si vous attendez une semaine, elle laissera tomber et sortira avec quelqu’un d’autre. »
Erin : « Il y a quelque temps, j’étais complètement obsédée par un gars parce qu’il ne m’appelait pas. Au début, il me plaisait bien, sans plus, mais plus j’attendais son coup de fil, plus il éveillait mon intérêt. Dois-je adopter la même stratégie avec les hommes ? »
Harry : « Je pense qu’il faut se montrer prudent quand on se fait désirer. Si quelqu’un vous apprécie d’entrée de jeu, vous l’intriguerez peut-être en le laissant patienter un peu. Mais s’il n’est pas convaincu, il vous oubliera certainement très rapidement. »

Alors, quand faut-il téléphoner ?

Andy : « Ca dépend du rendez-vous, à quel point vous lui avez tapé dans l’œil. Si vous avez vraiment l’impression que le courant est bien passé et avez ressenti des ondes positives, appelez le lendemain dans la soirée. S’il en pince pour vous, ça ne lui déplaira pas. »
Sarah : « Si la personne vous envoie un texto en rentrant chez elle, manifestement c’est qu’elle vous apprécie vraiment, donc appelez-la le lendemain. Sinon, attendez le soir suivant. N’attendez pas trois jours, car la flamme aura commencé à s’éteindre. »
Matt : Je crois qu’il vaut mieux patienter un jour ou deux, par pour manipuler l’autre, mais plutôt pour vous donner une chance de vous calmer et de réfléchir à ce que vous allez dire. Si vous êtes encore en pleine euphorie post rendez-vous, vous bafouillerez peut-être et finirez par regretter d’avoir appelé. »
Moira : « Ca dépend vraiment du rendez-vous. Si vous n’avez pas cessé de vous parler, vous êtes bécotés et semblez tous les deux avoir envie de vous revoir, appelez-le quand voulez. Si vous n’êtes pas sûre que vous lui plaisez autant qu’il vous plaît, attendez qu’il fasse le premier pas. »
Harry : « La plupart des gars sont beaucoup plus timides que les femmes ne le croient. Si vous l’intéressez, il sera ravi de vous entendre. Peu importe quand. »
Rachel : « Attendre un ou deux jours le rendra impatient d’avoir de vos nouvelles. Je me méfie toujours de montrer à un homme à quel point il me plaît, car je n’ai pas envie de passer pour la fille qui a besoin d’attention ni de lui mettre la pression. »
Aaron : « Si vous avez couché ensemble le premier soir, attendez au moins un jour ou deux avant de la contacter. Même si c’était un bon coup, elle se sentira peut-être coincée si vous vous manifestez trop tôt. J’espère que je ne suis pas sexiste ; je suis persuadé que les filles sont du même avis. »

Comment ne pas perdre la tête dans les 24 heures qui suivent un premier rendez-vous réussi ?
Moira : « En supposant que ce soit le week-end, je sors de chez moi sans mon portable. La meilleure distraction : faire du shopping. Mais ça peut coûter cher ! »
Sarah : « Je n’allume surtout pas l’ordinateur ! » Si vous rentrez chez vous et lancez une recherche sur Google, vous allez vous attirer des ennuis. Un jour, en rentrant d’un rencard, j’ai vu qu’une invitation m’attendait sur Facebook. Ça m’a refroidie ! »
Matt : « De la bière et des potes. Surtout de la bière. »