Les personnes à qui vous ne devriez jamais parler de votre vie amoureuse

Vous pouvez avoir envie d’annoncer au monde entier que vous avez un(e) nouveau(elle) petit(e) ami(e) sublime. Vous pouvez aussi, après une rupture, vouloir confier votre chagrin à tous ceux qui veulent bien prêter l’oreille. Bref, il peut vous être très difficile de passer votre vie amoureuse sous silence. De toute façon, il vous est impossible de penser à autre chose, et puis, c’est un fait, il est beaucoup plus intéressant de parler des défauts d’un ex-petit copain que de la vague de chaleur de cet été ou de la situation économique. « Les gens qui sortent en couple passent souvent beaucoup trop de temps à parler de leur nouveau rendez-vous avec tous ceux qui les entourent, et pas assez avec la personne avec laquelle ils sortent. Ils feraient mieux de s’ouvrir et d’approfondir leur relation avec l’autre personne impliquée dans cette relation, plutôt qu’avec n’importe qui. »
Même si vous êtes sûr(e) que partager vos angoisses concernant votre rendez-vous le plus récent vous vaudra l’affection et les rires de votre interlocuteur(trice), il n’est pas toujours judicieux d’en parler. En fin de compte, vous risquez de passer pour un(e) original et/ou de vous attirer de mauvais conseils plutôt que d’arriver au résultat escompté. D’ailleurs, voici une petite liste de celles et ceux qui devraient rester dans l’ignorance quant à vos coups de foudre et vos peines de cœur :

1. Vos collègues de travail
« Ne parlez pas de vie amoureuse avec vos collègues de travail », conseille Maryann Reid, experte en art de vivre, auteur et créatrice de Alphanista.com. « Vous pourriez susciter la jalousie et recevoir de mauvais conseils. » Cela peut paraître évident, mais il n’est pas inutile de le rappeler. Étant donné que nous passons tous de plus en plus de temps sur notre lieu de travail, il peut parfois sembler difficile de maintenir des limites personnelles qui auraient semblé naturelles il y a 15 ou 20 ans. Mais tenez bon, résistez à l’envie de raconter votre vie amoureuse lors de la pause ou pendant un déjeuner qui s’éternise.
« J’ai un jour raconté un épisode de ma vie privée à une collègue, et elle a répété cette histoire à tout le monde dans un e-mail », prévient Claire qui travaille dans un bureau de marketing. « Elle en a fait part à des collègues de bureau et à des gens que je ne connaissais pas, dans des bureaux régionaux. » Même s’il s’agit là d’un exemple extrême de la façon dont les choses peuvent tourner, cela nous rappelle que le professionnalisme nous sera bénéfique à long terme — alors qu’assimiler le bureau à la cour du lycée ne le sera pas.
Nils Parker, écrivain et co-fondateur de Itsuptoyou.net, nous permet de bien « enfoncer le clou » concernant le fait de trop communiquer quant à sa vie privée sur son lieu de travail : « Parler de votre vie amoureuse au travail ouvre également la porte à des avances importunes, susceptibles de vous suivre longtemps après que vous aurez quitté cet emploi. » Une perspective peu engageante, n’est-ce pas ? 

2. Votre ex
S’il y a une personne avec laquelle vous ne devriez jamais parler de votre vie amoureuse, c’est bien votre ex. Que vous ayez des enfants en commun (et donc des contacts réguliers), ou que vous échangiez quelques mots sur Facebook, parler à votre ex de votre nouvelle liaison, c’est exposer cette nouvelle relation à des difficultés et des complications.
Certains psychologues partagent totalement le point de vue précédent : « Oui, vous n’avez que de bonnes intentions…vous essayez de rester amis. Mais même si vous croyez que vous avez tous deux tourné la page, il est fort probable que vos rapports sont toujours chargés d’émotions (même si vous n’en êtes pas conscients). Même si votre ex vous questionne directement au sujet de votre nouvelle relation, restez vague et changez de sujet. Il peut s’avérer difficile d’être évasif(ve) avec quelqu’un qui vous connaît très bien, mais si vous campez sur vos positions, votre ex comprendra. D’ailleurs, vous devriez en profiter pour lui dire que vous lui seriez reconnaissant(e) de garder également pour lui(elle) les détails de sa propre vie amoureuse. »

3. Les amis qui ne sont pas satisfaits de leur propre vie amoureuse
« Ne parlez pas de votre vie amoureuse avec des amis qui ne sont pas satisfaits de la leur ; les amis qui ne sont pas satisfaits de leur vie amoureuse sont plus susceptibles de dénigrer la vôtre — même si vous êtes très enthousiaste. » Ceux et celles de vos amis qui n’ont pas goûté à une relation amoureuse depuis longtemps préfèreraient peut-être que vous soyez seul(e), comme eux. 
Rappelez-vous du mauvais conseil aimablement prodigué par les amis de Bridget Jones à l’infortunée — suis ton instinct au lieu d’imaginer de véritables pièces de théâtre avec tes amis qui réfléchissent trop… « Surtout au début d’une nouvelle relation, l’opinion des autres peut avoir une influence importante sur la nôtre », explique Jeanne, une directrice des ventes. « J’ai renoncé à attirer l’attention d’un type extra à cause d’un signal d’alarme , qui n’en était pas un pour moi. Quelques semaines plus tard, comme je n’arrêtais pas de penser à lui, j’ai essayé de sortir avec lui. Il était déjà avec une autre fille. »

4. Votre père
« Si vous êtes une femme, pas un mot de votre vie amoureuse à votre père ! », recommandent les psychothérapeutes. Peu importe si vous vous entendez à merveille avec votre père, il ne tient pas à voir en vous une femme adulte ayant des relations sexuelles. Restez vague quand vous parlez de votre partenaire avec votre père. Il a naturellement une attitude protectrice, et il suffirait de l’ombre d’un petit problème dans votre relation amoureuse pour que votre père déteste votre partenaire. Ne dites rien de mal sur votre partenaire à votre mère, ni à vos sœurs, ni même à votre meilleure amie, à moins d’être tout à fait sûre que votre liaison est terminée ; elles garderont en mémoire tous les aspects négatifs.

5. Votre mère
« Je dirais bien « Maman », mais la personne que je définis en réalité est qui vous connaît sur le bout des doigts et vous accompagne depuis longtemps », ajoute Claudine, avocate à Paris. « Nous avons tous cette personne dans notre rétroviseur — celle qui prête toujours une oreille attentive, qui prend vraiment soin de nous et avec qui on peut partager — mais à qui il manque un élément essentiel : la capacité de nous voir tels que nous sommes et de voir où nous allons. »
Les conseils prodigués par une personne qui vous voit toujours comme un(e) enfant ou un(e) ado ne sont hélas pas d’une grande utilité. La même remarque s’applique aux amis de toujours ; ils pourraient se rappeler vous avoir entendu dire, lorsque vous aviez 22 ans, que vous vouliez quatre enfants, et baser tous leurs conseils sur cet objectif que vous avez abandonné depuis longtemps. Cela ne veut pas dire que les amis de longue date (et même les mères) ne peuvent pas donner de bons conseils — mais assurez-vous qu’ils vous voient tel(le) que vous êtes devenu(e) avant de tout leur raconter et de leur demander leur avis.

6. Vos beaux-parents
« Je pense que vos pires confidents en matière de vie amoureuse sont vos parents ou vos beaux-parents », souligne Martin qui est gérant d’entreprise. « J’ai fait l’erreur de parler à ma belle-mère de certains problèmes dans mes relations amoureuses avec mon ex-épouse. Je pensais que, puisqu’elle était la mère de mon ex-épouse, elle pourrait me donner de bons conseils sur ce type de problème. Comme je me suis trompé ! Tout ce que je lui ai dit s’est retourné contre moi, et la conversation a laissé place à l’explosion de sa rancœur. »