7 astuces pour briser la glace au premier RDV

Briser la glace n’est pas une science, c’est un art : 7 astuces pour souffler le chaud sur la rencontre.

Le pôle Sud en plein hiver : -65°C, et entre vous, une couche de glace de 2 km d’épaisseur. Vous vous voyez déjà dans le rôle du courageux pingouin célibataire traversant les vastes étendues gelées, blizzard de face, pour trouver son/sa promis(e)… Fort heureusement, nos conseils tropicaux vous permettront de venir à bout de ce glaçon en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « réchauffement global ».

1.    Vous vous connaissez déjà : profitez-en !
Même si c’est votre premier rendez-vous, vous n’êtes pas des inconnus : vous vous êtes peut-être rencontrés sur un site de rencontres, vous avez échangé des mails, vous vous êtes téléphoné… Et même si vous ne savez quasiment rien l’un de l’autre, il y a au moins un ami commun, quelque chose qui vous a mis en contact : utilisez ces connaissances, même limitées, pour entamer la conversation.

2.    Le pic à glace du rire
La conversation est donc le produit le plus sûr : vous ne risquez pas de vous égarer et, petit à petit, la glace va céder. Cependant, le rire est plus efficace : son action est instantanée. Mais ce n’est pas un outil à mettre entre toutes les mains : une blague qui tombe à plat, un effet comique mal maîtrisé, et c’est toute votre stratégie d’approche qui pourra en pâtir. Commencez donc par un usage modéré de l’humour avant d’attaquer franchement l’épaisse couche de gel.

3.    Ne brisez pas la glace : patinez dessus !
Si le rire n’est pas votre arme de prédilection et que vous ne trouvez pas de sujet de conversation, vous pouvez toujours opter pour le commentaire avec vous comme sujet principal. Parlez de la situation dans laquelle vous vous trouvez, là, tous les deux, pratiquement inconnus, tendus, distants, mal à l’aise. Exposez ce que vous ressentez, en toute franchise, en y ajoutant pourquoi pas une touche d’autodérision.

4.    Devenez spectateurs
Autre option brise-glace : prévoyez à l’avance un lieu de rendez-vous où vous serez spectateurs. De quoi ? De n’importe quoi : les gens qui passent (une terrasse), les enfants qui jouent (un parc), les animaux et la nature (un zoo, la plage), mais aussi, pourquoi pas, un véritable spectacle (théâtre, cirque, concert, une patinoire). L’idée est qu’en devenant spectateurs, vous oublierez un peu le côté crispé de la situation, et vous pourrez parler d’autre chose.

5.    Soyez vrai
Peut-être est-ce le meilleur conseil que l’on puisse donner, et pas seulement pour briser la glace : soyez vous-même, authentique. Lorsque votre interlocuteur se rendra compte (et il ne manquera pas de le faire) que vous ne jouez pas un rôle, il se sentira aussi plus à l’aise, plus tranquille, et la glace fondra d’elle-même.

6.    N’ayez pas peur…
La glace n’est que la matérialisation de notre insécurité. Si vous pouvez aller à ce premier rendez-vous sans cette boule à l’estomac et ce nœud dans la gorge, la glace n’en sera que plus fine, et plus facile à briser. Comment s’y prendre ? Pensez-le en ces termes : ce rendez-vous, ce n’est que la rencontre de deux célibataires qui ont en commun d’avoir l’objectif de bien s’entendre. Comment cela pourrait-il être un mauvais moment ?

7.    Offrez-lui une petite attention
Cela ne doit pas forcément être grand-chose, au contraire. Il suffit que ce petit cadeau ait un sens ou une histoire : lorsque vous lui remettrez, vous pourrez lui expliquer. Rien de tel qu’un petit récit pour briser la glace…