Les mots du premier rendez-vous

Oups ! J'aurais mieux fait de me taire... Le site de rencontre, le chat et aujourd'hui, le premier rendez-vous, en chair et en tissu. Même si vous vous connaissez déjà quelque peu, le premier rendez-vous restera toujours un premier rendez-vous... Il y a les célibataires qui se taisent par crainte de dire ce qu'il ne faut pas, ceux qui parlent et parlent et parlent, par peur du silence, ceux qui ne savent conjuguer qu'à la première personne, ceux qui ne peuvent prononcer une phrase sans

Oups ! J’aurais mieux fait de me taire…

Le site de rencontre, le chat et aujourd’hui, le premier rendez-vous, en chair et en tissu. Même si vous vous connaissez déjà quelque peu, le premier rendez-vous restera toujours un premier rendez-vous… Il y a les célibataires qui se taisent par crainte de dire ce qu’il ne faut pas, ceux qui parlent et parlent et parlent, par peur du silence, ceux qui ne savent conjuguer qu’à la première personne, ceux qui ne peuvent prononcer une phrase sans point d’interrogation, ceux qui paraissent vouloir vous expliquer pourquoi il ne faut jamais, au grand jamais, les revoir… et puis ceux qui savent trouver le juste milieu. Êtes-vous de ceux du joyeux milieu ?

Dites-lui tout de suite…

  • qu’il/elle n’est pas comme vous l’imaginiez : vous adorez les surprises. Détendez l’atmosphère, désarmez les expectatives.
  • ce que vous attendez A PRIORI d’une rencontre. Relation sérieuse, partie de jambes en l’air ? Rassurez-le/la tout en restant vague et ouvert(e), sait-on jamais…
  • que sa vie vous intéresse. Posez-lui des questions, vous en apprendrez plus à son sujet et pourrez en profiter pour baisser un peu vos pulsations/minute. Attention : ne transformez pas non plus la conversation en un interrogatoire. Sachez trouver le juste milieu entre » j’aime beaucoup m’écouter parler » et » j’ai envie de tout savoir sur vous « .
  • la vérité à votre sujet. N’inventez pas, n’enjolivez pas, ne mentez pas, surtout si vous avez l’espoir que cette relation perdure.

Cependant, s’il est vrai qu’il convient de ne dire que la vérité, il n’est pas forcément nécessaire de dire toute la vérité…

Vous lui raconterez plus tard…

  • toutes ces choses fascinantes sur votre enfance, votre adolescence, vos études, vos parents, vos frères et sœurs, vos vacances au camping, Poutou le chien… Gardez-en un peu pour plus tard. Sérieusement : parlez-lui de vous mais n’en faites pas trop. Evitez d’évacuer la tension en vous transformant en moulin à paroles.
  • que votre ex vous appelle tous les jours, qu’il/elle a toujours le mot de passe de votre boîte mail et que ses sous-vêtements dorment dans un de vos tiroirs. Suspendez la soirée, brulez ses caleçons et petites culottes, et engagez-vous, vraiment, dans une nouvelle relation.
  • que vous êtes sentimentalement » en manque « , même si c’est le cas. Ne lui dites pas que vous n’avez jamais été si heureux/se que pendant ces années de célibat, mais ne lui faites pas non plus penser que vous êtes au bord de la noyade et qu’il/elle est votre bouée de sauvetage… Ce n’est pas très sexy, et ce n’est valorisant ni pour vous ni pour lui/elle.

Tâchez d’être positif/ve, enthousiaste même. Parlez de votre travail, de ce qui vous passionne ou de n’importe quoi d’autre qui vous fasse venir le sourire aux lèvres. Vous êtes tellement plus charmant(e) quand vous souriez…