Premiers échanges : 5 questions pour qu’elle vous remarque

5 questions à lui poser pour sortir du lot

 

Tu penses quoi du mariage/tu as envie d’avoir des enfants ?

Vous voulez intéresser une femme et passer du même coup pour un homme responsable/un bon parti ? Surprenez-la en évoquant d’emblée les deux sujets qui font peur à tous les hommes : le mariage et les bébés. L’occasion pour vous de savoir dans quoi vous vous engagez…

Tu veux savoir ce que je me suis dit quand je t’ai vue la première fois ?

Bien sûr qu’elle veut savoir ! Elle s’est posée la question au moins 150 fois depuis ce jour-là ! Et que vous lui offriez la réponse comme ça sur un plateau d’argent, elle ne pourra que saliver d’envie. Et vous trouverez génial de lire ainsi dans ses pensées et de vous livrer sans retenue contrairement à tous les autres !

Tu as un deuxième prénom ? As-tu un petit surnom ?

Les femmes aiment qu’on s’intéresse à elle, pas qu’on fasse semblant. Du coup, en lui posant des questions que personne ne pose jamais aux premiers rendez-vous, qui sortent des sentiers battus et qui prouvent que vous avez vraiment envie de mieux la connaître, vous marquerez des points ! Même si elle n’ose pas vous avouer que son deuxième prénom est Jacqueline…

S’il y a un livre que tu pouvais relire encore et encore ce serait lequel ?

Avec cette question, vous lui prouvez que vous n’êtes pas un mec superficiel et sans culture et vous la flattez en insinuant implicitement qu’elle n’est pas non plus une jolie fille sans cervelle. Bref, vous l’amenez sur un terrain intéressant et flatteur sur lequel peu d’hommes ont envie d’aller à un premier rendez-vous avec une femme. Bien vu !

Parle-moi de ta meilleure amie, tu l’as rencontrée comment ?

Montrez-lui une fois de plus que vous vous intéressez à elle et à sa vie/son entourage en évoquant l’un des points les plus importants de la vie d’une femme (de presque toutes en tout cas) : sa meilleure amie. L’occasion pour vous de comprendre quel rôle jouera sa meilleure amie dans votre couple, tout en passant pour l’homme parfait. Qui dit mieux ?