Bien commencer une relation amoureuse

Votre histoire d’amour vit ses toutes premières heures : coups de téléphone incessants, mots doux murmurés à l’oreille et papillons dans le ventre. Mais attention, si vous vous souhaitez donner à votre histoire toutes les chances de durer, ne baissez pas la garde pour autant : c’est maintenant que tout se joue. Décryptage.

Se montrer tel(le) que l’on est
Attention, votre histoire d’amour ne doit en aucun cas démarrer sur des mensonges, rien de bon ne peut en ressortir. Inutile, donc, de mentir en prétextant aimer le hard rock et adorer les sushis (comme lui/elle), alors que vous êtes fan de comédies musicales et allergique au poisson cru ou de vous la jouer intello alors que votre dernière lecture remonte à votre année de troisième. Passer pour quelqu’un que vous n’êtes pas pour l’impressionner est loin d’être une bonne idée : même si votre plan fonctionne un temps, vous finirez par vous faire démasquer et cela risque de tourner court pour votre petite idylle. Restez vous-même, cela demande moins de concentration et c’est beaucoup mieux pour la suite de votre histoire. D’autant que vous ne pourrez véritablement évaluer votre compatibilité qu’en étant parfaitement transparent l’un envers l’autre.
Exemple : Exprimez-vous sans complexe et sans gêne. C’est votre singularité qui séduira l’autre, même si cette singularité est une passion pour les maquettes d’avion ou les chaussures à talons. N’oubliez pas que les goûts peuvent évoluer avec le temps. N’hésitez pas à faire part de vos lassitudes ou votre engouement pour de nouvelles passions.

Instaurer les bases
Que votre romance dure quinze jours ou quinze ans, il est indispensable de poser les règles et les conditions dès les premiers jours pour éviter les déconvenues inutiles. Et même si, pour l’heure, vous êtes tous les deux sur un petit nuage, l’orage n’est jamais loin, souvenez-vous. Chacun doit pouvoir exprimer ses désirs et en discuter sans langue de bois avec son partenaire. Partant de là, tout peut être acceptable dès lors que les deux « partis » sont d’accord : besoin d’indépendance, partenaire exclusif, voir ou ne pas voir les ex, s’appeler ou pas 100 fois par jour, tout se dire ou pas, bref, on met cartes sur table et on se dit sans détour ce qu’on attend de cette relation et comment on l’envisage. L’occasion pour chacun des partenaires de comparer ses propres envies, conceptions et besoins à ceux de son amoureux(se). Et de décider de continuer sur de bonnes bases. Ou d’arrêter.
Exemple : Abordez les premiers rendez-vous en faisant le point sur ce qui a fonctionné ou non dans vos précédentes relations. Confrontez vos quotidiens pour évaluez votre compatibilité : couche tôt/tard, dépensier/avare, casanier/fêtard, … Même si les contraires s’attirent, ils ne font pas toujours bon ménage !

Se faire confiance
Et si chaque couple établit les bases qui lui conviennent le mieux, certains facteurs semblent indissociables de la réussite amoureuse. Parmi eux, il y a bien sûr la confiance. Un couple qui ne se fait pas mutuellement confiance a peu de chance de fonctionner sur la durée et court invariablement à sa perte. Et ne vous y trompez pas : la confiance ne se gagne pas, elle ne vient pas avec le temps, mais se « pose » comme condition, comme posture. En décidant de faire confiance, on part du principe que l’autre ne nous trahira pas et on ne cherche pas à le confondre en permanence. Une façon saine et intelligente d’éviter de se pourrir la vie en anticipant le pire et souvent, hélas, en le provoquant par son comportement. Autre point important : le respect. Respectez votre partenaire, ses envies, ses besoins et ses libertés. De petites choses qui, mises bout à bout, mènent tranquillement le couple vers un avenir long et radieux.
Exemple : Passer de « célibataire » à « en couple » demande un temps d’adaptation variable selon les individus. Vous ne pouvez pas attendre de l’autre qu’il change radicalement sa vie pour vous dès les premières semaines. Faites preuve de patience et manifestez couramment votre attachement.