Premier Noël en couple : l’épreuve du feu

Il y a le premier baiser, la première fois, le premier dîner entre amis, et puis il y a… le premier Noël en couple, dans la famille de votre chéri(e). Pas toujours un cadeau.

Il y a le premier baiser, la première fois, le premier dîner entre amis, et puis il y a… le premier Noël en couple, dans la famille de votre chéri(e). Pas toujours un cadeau.

Pas un jeu d’enfant
Au pire, vous n’avez jamais encore rencontré sa famille, au mieux vous les connaissez à peine. Bref, ce premier Noël en couple est avant tout l’occasion de vous introduire au sein de votre (future ?) belle-famille, de vous présenter individuellement, mais aussi comme une entité, celle que vous formez ensemble. Mais plus encore, il s’agit d’entrer dans l’intimité d’une famille qui n’est pas (encore) la vôtre : pour beaucoup, Noël est l’occasion d’évoquer des souvenirs d’enfance, des anecdotes familiales et autres « traditions ». Bref, l’enjeu est de taille et les risques importants : il va falloir vous faire apprécier de tout ce beau monde, et surtout ne pas commettre d’impair.
La solution : la discrétion. Ne cherchez pas à être la vedette de la soirée, vous ne l’êtes pas. Le mieux est au contraire, ce soir, de vous fondre dans la masse, sans perturber le bon déroulement de la soirée. Un peu comme si vous aviez toujours fait patrie de la famille…

Opération cadeaux
Noël ne serait certes pas Noël sans cadeaux, nous sommes d’accord. Pour autant, attention à ne pas vous servir de ça pour « acheter » l’approbation de votre belle-famille. Pas question de débouler avec des valises de cadeaux pour toute la famille, vous risqueriez de passer au mieux pour une(e) prétentieux(s) au pire pour un(e) lèche-bottes (non, on ne dira pas que vous êtes « généreux (se) »). Pas question non plus de faire le (la) pingre et d’arriver les mains vides ou avec un cadeau à moins de 5 euros pour chacun.
La solution : mettez-vous au parfum des habitudes de la famille histoire d’être en phase avec les autres et de ne pas « dénoter ». Le choix des cadeaux peut aussi vous coûter cher : là aussi, le but est d’être ni trop personnel ni trop impersonnel.
Les bonnes idées : pas de lingerie pour belle-maman et pas de chèque-cadeau au petit frère de 8 ans. Soyez élégant(e), délicat(e). Le mieux est encore de demander conseil à votre conjoint : il ou elle sera votre meilleur juge et saura vous éviter d’éventuels faux pas.

Prenez vos précautions
Si vous voulez minimiser les risques et faire de ce premier Noël en couple le premier d’une longue lignée, prenez garde à ne pas en faire trop et suivez bien nos conseils. Mais surtout, ne vous précipitez pas : apprenez d’abord à mieux connaître votre partenaire, sa vie, son enfance, sa famille, avant de vous lancer à l’assaut d’un tel événement.
La solution : apprenez à connaître l’entourage de votre chéri(e) avant de vous « incruster » au cœur de leur intimité. Car une chose est sûre : si cela ne se passe pas bien, votre relation risque d’en pâtir, au sein de votre couple, mais aussi avec l’ensemble de la famille. Une fois ces prises de risques calculées, lancez-vous : le premier Noël en couple est une jolie occasion d’officialiser la relation et de se faire une place au sein de votre belle-famille.