Seriez-vous prêt(e) à sortir avec un/e blogeur/euse ou un/e Youtubeur/euse ?

Avec le temps, le fait de bloguer est devenu une pratique, un passe-temps, voire un métier, comme les autres. Que ce soit sur un blog, un compte Youtube, Tumblr, Twitter, Snapchat, un profil Instagram ou même Pinterest, difficile de passer à côté. C’est un fait : les réseaux sociaux ont envahi nos vies, et par conséquent celles de nos partenaires et/ou conquêtes !

Toujours est-il que si vous rencontrez un blogeur/euse ou un(e) youtubeur/se, pour le/la séduire et vivre une belle histoire d’amour, il existe quelques petites règles et prérequis à connaître. Petit tour d’horizon des choses à savoir sur l’une de ces espèces les plus exotiques de notre écosystème que l’on peut dénicher au détour d’un profil Meetic :

– Il/elle est un peu exhibitionniste

À ses yeux, les clics sont comme des caresses (ou des bonbons si vous préférez). Plus vous lui en donnez, mieux il/elle se sent. Un retweet, le like d’une célébrité ou une centaine de vues de sa dernière vidéo et c’est l’orgasme annoncé. Son ambition ? Voir large et penser « international ». Son rêve secret ? Devenir une star sur internet, une icône 2.0 en haut de la pyramide internet. Ne l’oubliez jamais : l’image d’un blogueur et son identité numérique représentent toute sa vie.

– Il/elle aime les listes

Le quotidien d’un(e) blogueur/se est influencé par les listes, ces fameuses to-do list qui imprègnent son esprit, de type : 30 choses à faire avant de mourir, 10 brunchs à tester cet été, ou encore les 7 adresses à connaître pour assouvir son obsession des boules. On vous en passe et des meilleures !

– Il/elle parle la langue « digitale », c’est-à-dire « ultra-connectée »

Son mot préféré ? Hashtag qui est représenté par le symbole dièse suivi d’un mot ou d’une phrase en minuscule, sans espace. Comme par exemple : #fuckmylife. Les acronymes font aussi partie de sa vie à l’instar de YOLO, LOL ou encore BFF. Vous n’y comprenez rien ? Ça tombe bien, nous non plus !

– En cas de perte de réseau, sa vie s’arrête

En cas de panne du réseau wifi ou du courant électrique, dites-vous bien qu’il faudra gérer une situation de crise. Pour information, vous ne pourrez jamais vous absenter bien longtemps dans le désert de Gobi ou d’Atacama avec elle ou lui. Sortir avec un(e) blogeur/se, c’est du boulot, on ne vous le cache pas…

– Le blogueur/la blogueuse est pressé(e)

Son rapport au temps est bien distinct de celui que nous connaissons traditionnellement. Le/la blogueur/euse vit en avance sur son époque et découvre en général la plupart des choses quelques heures, voire quelques jours, avant vous.

– C’est un animal (ultra) social

« L’union fait la force » : c’est un peu le mot d’ordre des réseaux sociaux, vecteurs d’influence. Par comparaison, un(e) blogueur/se est encore plus fort qu’un homme/une femme politique puisqu’il/elle sert des milliers de mains (numériques) par jour. Ainsi, il ne faut pas être d’une nature jalouse pour sortir avec.

– Instagrameur/se : le beau est son credo

Esthète dans l’âme, l’instagrameur/se peut passer 2 à 3 heures à trouver le bon filtre pour une photo (merci Clarendon !), ou à sélectionner un mot-clé pour élargir son audience. Si vous sortez avec un(e) instagrameur/se, vous devrez aussi jurer allégeance à son smartphone

– Il/elle lance des tendances

Trend-setter, le blogueur/la blogueuse possède des ressources inespérées et inépuisables d’imagination pour s’aventurer dans de nouvelles aventures et de nouveaux concepts. Lancement d’un produit, avant-première, soirée VIP… Il/elle est sur tous les fronts !

Pour info, liker n’est pas tromper…