La sieste coquine des vacances

Les Espagnols la vénèrent, les Français la redécouvrent : la sieste fait partie intégrante de notre cycle biologique, et cela, on a tendance à l’oublier !

Le songe d’une nuit d’été…

La sieste est donc un élément indispensable et utile à notre organisme pour recharger les batteries. L’été, il fait chaud, il fait beau, et pendant les vacances, le corps sombre dans une certaine léthargie. Alors pourquoi ne pas lier l’utile à l’agréable et tenter la « sieste crapuleuse » ou sieste coquine, ce sas de décompression qui intervient de manière impromptue ?

Terriblement érotique, la sieste coquine va très rapidement devenir l’amie de vos après-midis libertines…

L’Amour l’après-midi

Dans un état de demi-sommeil ou dans des conditions de relaxation extrême, rien ne vaut la sieste crapuleuse. Pour cela, la lumière du jour, très présente en été, doit être tamisée par des persiennes, volets ou stores. Le moment idéal pour faire ce genre de sieste se situe en début ou milieu d’après-midi après avoir festoyé d’un repas rempli de notes estivales comme du vin pour l’ivresse, des fruits de mer pour le côté aphrodisiaque, ainsi qu’un dessert chocolaté pour faire monter le désir d’un cran.

Comment la proposer ?

Le contexte : de préférence dans la pénombre avec une légère brise pour atténuer la chaleur de l’été.

Les préliminaires peuvent faire office de sieste coquine, puisqu’aucune règle édictée n’existe concernant cette pratique sensuelle. Notre conseil pour commencer une sieste coquine: le massage, parfait pour faire monter le désir tout en restant sensuel ! Une autre idée de la sieste coquine consiste à se raconter ses fantasmes en somnolant à deux dans un lit, un hamac, ou sur un matelas pneumatique. Objectif : confidences sur l’oreiller.

Sinon, on peut aussi jouer avec des glaçons, pour procurer à son corps et celui de son/sa partenaire un effet brûlant-glacé parfaitement bienvenu.

Quelle position ?

Les positions les plus simples sont les meilleures pour la sieste coquine. L’essentiel étant de ne pas transpirer plus que de raison, avec la chaleur qui envahit tous les espaces. Acrobaties dignes des épreuves des Jeux Olympiques de Rio ou simple missionnaire, c’est à vous de voir. On vous recommande en particulier la position de la cuillère, l’un contre l’autre. Si vous optez pour un hamac, on ne le répétera jamais assez, attention à la stabilité ! À part vous embrasser ou vous toucher, vous aurez du mal à aller plus loin !

Bout that time #summersex

A photo posted by Dragons Den (@dragons__den) on