5 signes qui prouvent que vous êtes accro

Messieurs, depuis que vous fréquentez cette fille, tout le monde vous le dit : vous n’êtes plus le même. Normal : vous êtes complètement accro. Et si vous en doutiez encore, voici cinq signes qui ne trompent pas.

 

Vous préférez être avec elle plutôt que voir vos potes
Premier symptôme du mec (vraiment très) amoureux : vous avez tout le temps envie d’être avec elle, même si ça veut dire planter vos potes pour une soirée foot/pizza/bières et discussions salaces. D’ailleurs, depuis que vous êtes avec elle, vous trouvez vos copains sans intérêt ! Pas de doute : vous l’avez dans la peau !

 

Elle vous a converti aux comédies romantiques
D’ordinaire, vous êtes plutôt du genre thrillers flippants et films de science-fiction, mais depuis qu’elle est entrée dans votre vie, enchaîner Pretty Woman, Dirty Dancing et Quand Harry rencontre Sally en une seule soirée ne vous fait plus peur du tout. Pire : vous vous surprenez à pleurer devant Ghost, du popcorn à la main…

 

Vous l’avez mise à la place de votre mère dans vos « numéros préférés »
Vous l’appelez 200 fois par jour et lui envoyez 14 textos à la minute. Vos relevés téléphoniques pourraient se résumer à 25 pages identiques, mais non, ce n’est pas un bug : vous n’appelez plus qu’elle, au point d’avoir relégué votre maman chérie au deuxième plan. La preuve que ce n’est plus du tout la seule femme de votre vie !

 

Vous ne regardez plus les autres filles
Avant, vous étiez plutôt du genre dragueur, séducteur, les yeux baladeurs… Mais depuis que vous l’avez rencontrée, vous n’éprouvez même plus l’envie de regarder ailleurs. La seule qui trouve grâce à vos yeux, la seule que vous aimez regarder, c’est elle ! C’est officiel : vous êtes complètement accro !

 

Vous vous trouvez bête… mais c’est plus fort que vous
En relisant les textos que vous lui envoyez, en vous entendant prononcer des mots comme « mon cœur, mon amour, mon lapin ou ma citrouille », vous vous sentez niais. Une métamorphose qui n’a pas échappé à votre entourage qui ne vous reconnaît plus ! Mais c’est plus fort que vous : cette fille vous rend fou… d’amour. Et puis, mieux vaut être niais que malheureux…