Rencontre 2.0, comment savoir si c’est pour une nuit ou pour la vie

Certains cherchent l’amour, d’autres sont en quête d’amourettes ou d’aventures sans lendemain. Comment savoir à qui l’on s’adresse ?

Sur la Toile comme dans la vraie vie, certains cherchent l’amour, d’autres sont en quête d’amourettes ou d’aventures sans lendemain. Mais comment savoir à qui l’on s’adresse ? Comment se prémunir contre les mauvaises surprises ? Comment mettre toutes les chances de son côté pour rencontrer la bonne personne et éviter les mauvaises ? Conseils.

Le profil, un indice précieux

Si l’idée de vous lancer dans la jungle 2.0 « au p’tit bonheur la chance » peut sembler excitante, l’exercice peut aussi se révéler très périlleux. Si vous voulez augmenter vos chances de rencontrer la bonne personne et limiter les risques de faire les mauvais choix, mieux vaut commencer par un petit tri selon le profil que vous recherchez. De nombreux internautes prennent le soin d’indiquer clairement dans leur profil ce qu’ils attendent de leur initiative : une rencontre pour la vie, une aventure d’un soir, une amourette sans conséquences… Un indice précieux pour orienter ses choix vers des personnes potentiellement compatibles. Si par exemple, vous rêvez d’un prince charmant, d’une tripotée d’enfants, d’un jardin et d’un labrador, inutile de perdre votre temps en allant aborder « badboy-83 », un trentenaire provocateur en quête de « plaisirs éphémères »… Optez plutôt pour un profil qui réponde à vos attentes, même si le succès n’est pas garanti pour autant. Vous vous éviterez ainsi bien des désillusions.

La transparence, un allié de taille

Et ce conseil vaut également pour vous : pour favoriser les rencontres intéressantes, soyez vous-même clair(e) en créant votre profil : cela permettra un premier écrémage de vos prétendants potentiels. Prudence, toutefois, à ne pas les effrayer (surtout les hommes) en dégainant d’emblée les grands mots qui font peur (mariage, enfants…). Le terme « relation sérieuse » suffira à faire passer le message sans terroriser les célibataires endurcis. Autre conseil : lors de vos premiers échanges, jouez de suite cartes sur table en évoquant vos attentes et en demandant clairement les siennes à votre interlocuteur. Alors oui, vous n’êtes pas à l’abri du mensonge, pas à l’abri des « arnaqueurs du cœur » qui vous promettront monts et merveille dans le seul but de vous mettre sous leurs draps. Le rempart ? La patience : prenez bien le temps d’apprendre à connaître votre éventuel(le) partenaire avant d’envisager la rencontre. S’il(elle) vous met la pression, ne cédez surtout pas : c’est peut-être qu’il(elle) a des idées derrière la tête.

Le destin, un impondérable

Mais on vous conseille malgré tout de ne pas fermer toutes les portes dans votre quête du profil « idéal » : le grand amour se cache parfois là où on s’y attend le moins, là où il(elle) s’y attend le moins. Certains ont entamé « d’un commun accord » des histoires « sans lendemain » et ont fini par passer leur vie ensemble. D’autres, au contraire, se sont juré amour et fidélité éternelle et n’ont guère duré que plus d’une semaine. Moralité : laissez aussi la place à l’imprévu, à la magie, au pourquoi pas, et suivez votre instinct, d’aucuns disent que c’est de loin le meilleur juge. Ce n’est pas parce que vous ne cherchez pas un mari que vous ne pourrez pas en trouver un. En pratique, cela signifie être honnête, mais pas catégorique. Parce que le « coup » d’une nuit peut parfois se transformer en amour d’une vie. Ou l’inverse d’ailleurs…