Comment savoir si elle me teste ? (identifier ses questions pièges)

Les femmes sont maîtresses dans l’art du sous-entendu... Elles s’amusent souvent à tester les hommes, voici quelques conseils pour déceler les questions pièges...

C’est un fait avéré, les femmes sont maîtresses dans l’art du sous-entendu. Elles s’amusent souvent à tester les hommes avec beaucoup de subtilité, et il est souvent difficile de ne pas se faire avoir. Voici quelques conseils pour déceler les questions pièges.

Les questions de jalousie

Si certaines femmes n’hésitent pas à faire des scènes de jalousie dès que l’opportunité se présente, d’autres préfèrent garder ce petit trait de caractère pour elles. Il devient alors plus difficile de les rassurer et une parole malheureuse peut avoir de lourdes conséquences. Les questions du type « Ça fait longtemps que tu la connais, cette fille ? » ou encore « Tu n’as pas invité ton ex à ta soirée ? » sont délicates car elles feignent l’indifférence. Si votre amie a l’air de simplement vouloir s’informer, elle attend plutôt de vous des explications concernant votre relation avec la personne mentionnée. N’hésitez pas à clarifier la situation et dissiper ses doutes !

Les questions de priorité

« Ah bon, tu ne préfères pas voir le match ce soir ? » ou encore « Tu ne devais pas voir tes amis ce week-end ? » sont des questions qui servent à tester votre sens des priorités. Une femme aime se sentir valorisée, elle apprécie d’être le centre de votre attention Si elle semble vous proposer de prendre du temps pour vous, elle attend en réalité que vous lui expliquiez que vous préférez passer du temps avec elle, et que vous avez fait le choix délibéré de la voir elle, au lieu de vos amis ou d’un match de foot. Subtil, non ?

Les questions d’identité

Parfois, les femmes utilisent des questions pièges pour vous cerner et se faire une opinion sur votre personnalité. Afin de se protéger, elles veulent savoir si vous jouez avec elle ou si vous êtes quelqu’un de sérieux. Elles peuvent prêcher le faux pour connaître le vrai, avec des questions comme « Tu ne trouves pas que les relations de couple sont étouffantes ? » ou encore « C’est génial le célibat, non ? ». A ces questions, répondez avec sincérité, et n’hésitez pas à discuter ouvertement de la direction que prend votre relation.