Faire jouir une femme, ça n’est pas si sorcier que ça ! Vous cherchez à envoyer votre partenaire au septième ciel ? Suivez le guide Meetic pour savoir comment faire jouir une femme.

Faire jouir une femme pour atteindre l’orgasme à deux

Ah… l’orgasme féminin a eu la vie dure. Longtemps considéré comme “moins important” que l’orgasme masculin, et même parfois comme “inutile”, il est pourtant aussi digne d’intérêt que la jouissance masculine. Pour une sexualité à deux épanouie, il est en effet essentiel que les deux partenaires parviennent à prendre autant de plaisir l’un que l’autre. Lors d’un rapport sexuel, il est important pour les deux partenaires de parvenir à se mener mutuellement vers l’orgasme… au risque, peut-être, que l’un des deux finisse frustré ! Mais l’orgasme, on en parle beaucoup, sans dire qu’il n’est pas toujours aussi évident à atteindre… Messieurs, vous vous demandez comment faire jouir une femme ? Malheureusement, pas de recette miracle ! Mais quelques conseils peuvent cependant vous guider dans ce bel acte.

En étant à l’écoute : la communication, c’est la base

Ne vous en faites pas si la première partie de jambes en l’air vous a laissé quelque peu dans le flou. Au début d’une relation intime, il n’est pas forcément facile pour les deux partenaires de s’accorder, de se lâcher, d’être pleinement en confiance. C’est pourquoi, en terme de sexualité, et lorsque l’on cherche comment faire jouir une femme, la communication est essentielle. En effet, il n’y a qu’à force d’attention et d’écoute que vous saurez ce qu’apprécie votre partenaire et comment la faire vibrer. Pas besoin de vous démener à essayer toutes les techniques que vous connaissez pour essayer de la faire jouir : si elle est à l’aise pour en parler, demandez-lui directement ce qui lui fait du bien et ce qu’elle aime.

Parfois on aimerait demander directement : “qu’est-ce que tu aimes, dans le sexe ?” Mais il faudra être plus subtil ! Lors des premières fois au lit avec une personne, on n’ose pas toujours être audacieux, par peur de ne pas être sur la même longueur d’onde. Il faut donc y aller par étapes, le temps de découvrir ce qui lui plaît, et ses fantasmes. Si elle préfère la communication non-verbale, soyez attentif à ses réactions, ou bien laissez-la vous guider pour avoir les bons gestes. Ainsi, que ce soit par ses paroles ou par ses réactions, apprenez à décrypter les signes de plaisir.

En ne négligeant pas les préliminaires

Les préliminaires font partie intégrante de toute relation sexuelle. D’ailleurs, il faudrait penser à arrêter de les appeler “préliminaires”, comme s’ils constituaient simplement le prélude à la “vraie” relation sexuelle (sous-entendu la pénétration, dans l’univers hétérocentré). D’autant que dans le cas de certaines relations sexuelles, les préliminaires constituent 100 % de l’acte. C’est ça, la diversité. Pour faire jouir une femme, les préliminaires sont un moment privilégié, durant lequel les corps se rapprochent, et se parlent. Tendres ou passionnés, ils font monter l’excitation et peuvent déjà mener très loin vers le plaisir ultime.

Cunnilingus, caresses… faites grimper la température ! Les préliminaires sont également plus à même de stimuler le clitoris, l’organe qui est responsable de la jouissance féminine. Pour la faire jouir, passez donc bien par la case caresses avant de vous embarquer dans un va-et-vient qui laisse parfois de marbre. On a envie de le répéter très fort quand même : pour faire jouir une femme, le clitoris est votre meilleur allié, celui sur qui vous pouvez compter. Pas besoin d’y aller en frottant comme une brute : soyez doux avec lui, et il vous le rendra au centuple.

En ajoutant des petits mots coquins ? Tendres ? À vous de voir !

Vous êtes du genre peu bavard ? Et si justement, vous en profitiez pour glisser quelques phrases coquines à l’oreille de votre partenaire ? Parfois les mots ont le pouvoir de décupler les sensations, car ils permettent de créer un scénario 100 % érotique et stimulant. Eh oui, la sexualité, ça se passe aussi dans la tête. Beaucoup de femmes sont d’ailleurs très réceptives aux contenus érotiques et pornographiques comme les nouvelles écrites, ou encore les podcasts (et les vidéos). En stimulant son imaginaire, vous permettrez à votre partenaire de monter au septième ciel — et aurez trouvé un moyen de la faire jouir. Vous ne saviez pas que les mots avaient ce pouvoir orgasmique ? Eh bien maintenant, si.

On le répète encore une fois, mais là aussi, la communication est essentielle. Si vous vous mettez à l’insulter crûment en pensant faire monter la température alors que ça n’est pas du tout son truc, vous allez créer un froid… et bonne chance pour rétablir l’ambiance ! Avant de vous lancer dans un monologue cochon et de lui susurrer des mots à l’oreille en plein acte, prenez le temps d’en parler un peu. Demandez-lui ce qu’elle aimerait que vous lui chuchotiez à l’oreille lorsque vous êtes en pleine action. Ça vous évitera quelques moments gênants… et vous en saurez un peu plus sur comment la faire jouir.

En étant tendre et sauvage à la fois (oui on sait, c’est pas facile, facile)

Faire souffler le chaud et le froid, changer de rythme, se montrer imprévisible, et être capable de se montrer doux et bestial : voilà quelques façons de rendre une femme folle. Et une fois que vous avez trouvé une façon de la satisfaire, ne vous « reposez » pas sur ça : cherchez toujours à la surprendre. Rien de plus excitant que de se sentir un peu déroutée… Eh oui, les femmes aussi n’aiment qu’assez peu la routine. Si vous répétez toujours la même “technique” pour la faire jouir, l’orgasme sera certes systématique, mais votre vie sexuelle risque de perdre un peu de sa magie. Il s’agit de trouver le juste équilibre entre excitation et orgasme mécanique ! Parfois, le cheminement est aussi beau que la destination… Donc ne focalisez pas trop non plus sur le Saint-Graal de l’orgasme, et surtout, ne le prenez pas comme une atteinte à votre virilité si parfois il n’arrive pas. Rien de plus contre-productif que de se sentir obligée de jouir pour vous faire plaisir pour une femme.