Mère célibataire : comment concilier vie familiale et quête de l’amour ?

Concilier vie amoureuse et vie familiale quand on est maman solo est loin d’être chose aisée, avant, mais aussi après la rencontre. Alors, comment concilier vie de mère et vie de femme ? Réponse en trois temps pour femme occupée.

Concilier vie amoureuse et vie familiale quand on est maman solo est loin d’être chose aisée, avant, mais aussi après la rencontre. Alors, comment concilier vie de mère et vie de femme ? Réponse en trois temps pour femme occupée.

La rencontre haut débit

Oui, grâce à Internet et aux sites de rencontres, il est désormais possible de faire des rencontres… depuis le canapé de votre salon !

Une aubaine pour les mamans célibataires dont le défi au quotidien est ardu : mener de front vie professionnelle, éducation des enfants et vie sociale. Plus besoin de laisser les enfants à mamie ou de payer un baby-sitter pour aller « tenter sa chance » dans un bar ou un speed-dating. Une solution d’autant plus pratique qu’elle permet de faire un premier tri et de bien cerner la personne avant d’envisager une suite éventuelle. Une exigeance qu’ont souvent les mamans !

La double transparence

Si vous espérez préserver l’équilibre de votre petite famille et entamer une relation sur de bonnes bases, une seule règle : la transparence. Optez pour la franchise dès le départ : dites à vos enfants, avec des mots simples, que leur maman les aime très fort, mais qu’elle a aussi besoin d’un homme pour la soutenir et l’aimer. Inutile, également, de cacher votre situation à votre éventuel amoureux pour ne pas l’effrayer, cela ne pourra que mettre en péril l’avenir de votre histoire. Soyez claire dès le départ et faites-lui comprendre que s’il souhaite s’engager auprès de vous, il lui faudra accepter la maman et les enfants qui vont avec.

Le temps au temps

Gérer un nouvel amour avec en prime les enfants d’une première union, c’est doublement compliqué. Pourtant, les familles recomposées, de plus en plus nombreuses en témoignent : l’harmonie, si elle est difficile à atteindre, est néanmoins possible. La recette ? Le temps.

Ne cédez surtout pas à la culpabilité : vous avez le droit d’avoir une vie amoureuse épanouie, cela ne fait pas de vous une mauvaise mère, bien au contraire. Mieux vous vous sentirez en tant que femme et meilleure vous serez en tant que maman. Les enfants vivent souvent très mal l’intrusion d’un tiers dans la vie de leurs parents, mais le plus souvent, il s’agit d’un mécanisme de défense et d’une peur de ne plus être aimé. Une fois rassurés et avec le temps, les choses finissent généralement par s’arranger. Quant à votre partenaire, ne faites pas l’erreur de le délaisser au profit de vos têtes blondes : arrangez-vous pour passer suffisamment de temps avec chacun, mais aussi pour les réunir et créer des occasions qui invitent au rapprochement : sorties en famille, repas, vacances. Quand chacun aura trouvé sa place dans cette nouvelle famille des temps modernes, le défi sera gagné !