Ce qu’il y a de pire quand on est célibataire

La plupart du temps, on est tellement occupé à travailler, voir ses amis et s’amuser qu’on ne remarque même pas qu’on est célibataire. Mais parfois, même les célibattants les plus farouches reconnaissent que ce serait agréable que quelqu’un soit présent quand ils rentrent à la maison. Dans ces moments-là, par exemple…

La troisième roue
Vos amis en couples sont formidables, ils vous invitent souvent. Mais il est vite lassant de passer la soirée à leur tenir la chandelle, surtout s’ils ne vous invitent que parce qu’ils ont pitié de vous.

Les soirées
Il n’y a qu’une chose de pire que d’arriver à une soirée et vous rendre compte que vous êtes le seul célibataire : arriver à une soirée et vous rendre compte que vous êtes deux célibataires, vous et quelqu’un d’affreux avec qui on voudrait vous caser.

Se soigner tout seul
Même si vous êtes fier de votre autonomie, ce n’est pas la même histoire quand vous êtes malade. Vous êtes obligé d’aller à la pharmacie et de vous préparer un chocolat chaud tout seul, et ce n’est vraiment pas drôle.

La pitié des autres
Si vous êtes célibataire par choix, cela peut être très frustrant que les autres croient que vous vous sentez seul, ou triste, ou que vous avez l’impression qu’il vous manque quelque chose. Et c’est encore pire quand vous savez qu’ils ont pitié de vous ou qu’ils croient compatir.

L’envie
Si vous subissez votre célibat, le sentiment d’envie peut être écrasant. Vous êtes bien conscient que ça ne va pas quand vous êtes jaloux quand votre personnage de série préféré a un rendez-vous, ou quand la vue d’une tente pour deux dans le catalogue Décathlon vous rend mélancolique.

Les frais
Cela peut coûter cher d’être célibataire, quand vous ne pouvez pas partager le coût du taxi ou que vous devez payer un supplément parce que vous êtes seul dans votre chambre d’hôtel. De plus, il est presque impossible de terminer votre baguette de pain avant qu’elle ne soit toute sèche.

Les vacances
Les vacances. En voilà, un autre cauchemar. Vous n’avez pas vraiment besoin d’avoir un amoureux pour aller en vacances, mais maintenant, tous les amis avec qui vous partiez sont en couples, et ils ne peuvent plus venir avec vous. Et vous n’avez pas envie de partir avec d’autres célibataires parce que vous n’avez pas d’autre choix.

Faire des compromis
Parfois, vous suspectez que vous commencez à trop prendre vos aises tout seul. Vous détestez qu’on vienne vous voir et qu’on touche à vos affaires, et vous prenez tellement l’habitude de faire ce qu’il vous chante que vous avez du mal à trouver des compromis avec les autres

Pas de câlins
C’est simple : c’est horrible de n’avoir personne pour vous faire un câlin. Bien sûr, vous pouvez en faire un à un ami ou un membre de votre famille, mais ils ne sont pas toujours là quand il faut. Et puis, ce n’est jamais évident de réclamer un câlin.

Aller tout seul au restaurant
Vous avez pris l’habitude d’aller seul au cinéma, vous pouvez aller seul à des expositions, et c’est presque plus simple d’aller faire du shopping sans être accompagné. Mais passer la soirée seul au restaurant, ça, vous ne pouvez pas vous y résoudre. C’est très bien, les plats à emporter, mais parfois, il y a ce petit restaurant qui vous fait de l’œil, et vos amis ne sont pas là pour vous accompagner.