Les erreurs qui dissuadent les hommes à coup sûr lors d’un rendez-vous

Quel est l’un des moyens les plus sûrs de stopper net une relation qui aurait pu être réussie ? Oublier la politesse la plus élémentaire lors d’un rendez-vous ! Imaginez que l’homme assis en face de vous passe la soirée à répondre au téléphone ou à parler d’autres femmes, vous n’aurez qu’une envie : fuir le plus loin possible. Eh bien votre rendez-vous renoncera à vous vite fait si vous lui posez des questions trop personnelles ou si vous vous plaignez du restaurant qu’il a choisi. Lisez la suite pour découvrir le top 5 des erreurs de savoir-vivre que commettent les femmes et qui découragent les hommes — et de quelle manière les éviter.

Erreur n°1 : ne pas le remercier lorsqu’il paye l’addition
Remercier la personne qui vous invite au restaurant ou au cinéma, cela peut sembler aller de soi, mais c’est fou comme l’excitation du rendez-vous peut vous faire facilement oublier cette manifestation essentielle du savoir-vivre. « Je n’attends pas qu’une femme sorte sa carte bancaire si je l’invite quelque part », précise Fabien, 32 ans, recruteur juridique bordelais. « Par contre, j’apprécie un « merci » tout simple à la fin de la soirée… ou même un e-mail le lendemain. » Faites mieux que cela, essayez de rendre la pareille, même de façon modeste. « Je me souviens d’une femme qui a insisté pour que nous allions prendre le dessert ailleurs afin qu’elle puisse me l’offrir », poursuit Fabien. « J’ai trouvé cette femme très « classe » — de plus, cela a permis de prolonger une soirée très agréable. »

Erreur n°2 : aborder des sujets de conversation sensibles sous un angle négatif
« Je suis sorti une fois avec une enseignante », se souvient Cédric, un avocat de 40 ans vivant à Lyon. « Elle était persuadée de la supériorité de son métier et tenait des propos offensants vis-à-vis de ma profession. » Après l’avoir écoutée faire l’apologie du métier d’enseignant, plus noble que tous les autres, Cédric n’avait plus qu’une envie : mettre un terme à la soirée. « Il était clair qu’elle ne respecterait jamais ce que je faisais », explique-t-il. « Nous n’avions aucune perspective d’avenir ensemble. » Lorsque vous en êtes juste à faire connaissance avec quelqu’un, soyez extrêmement prudente si vous tenez à exprimer des avis très tranchés, et encore plus s’ils sont négatifs. Imaginez que vous vous lanciez dans une tirade anti-végétarien et que vous découvriez par la suite que l’homme assis en face de vous milite da façon acharnée contre le port de la fourrure. Pour parler de sujets sensibles, mieux vaut attendre d’avoir passé le stade des premiers rendez-vous.

Dans le même registre : Quelques erreurs commises lors de rendez-vous

Erreur n°3 : dire du mal de vos ex
En règle générale, il est judicieux de ne pas parler de vos ex lors des premiers rendez-vous… et il est tout à fait hors de question de critiquer vos anciens flirts. « Je suis sorti avec une femme qui venait de rompre avec son petit ami — qui s’est avéré être quelqu’un que je connaissais aussi », poursuit Fabien. « Elle a passé toute la soirée à le tourner en dérision. » Fabien a été tellement écœuré du manque de sensibilité de cette femme qu’il ne l’a plus jamais invitée. Il ajoute : « D’autre part, je n’ai pas pu m’empêcher de penser qu’un jour, assise en face d’un autre homme, c’est de moi qu’elle se moquerait ». Souvenez-vous de ce que votre mère vous a toujours répété : « Si tu ne trouves rien de gentil à dire, ne dis rien du tout. »

Erreur n°4 : laisser la sonnerie de votre téléphone activée (ou vérifier vos messages de façon obsessionnelle)
Si vous ne pouvez pas faire autrement que de répondre à votre téléphone chaque fois qu’il sonne, laissez-le chez vous. « Je suis allé une fois à un « blind date » avec une femme qui a passé toute la soirée au téléphone pour préparer un séjour au ski avec ses amis », raconte Julien, 35 ans, avocat dans un grand cabinet parisien. Echanger des textos avec des amis est également rédibitoire, alors si vraiment vous devez répondre à des coups de fil ou à des e-mails professionnels, expliquez auparavant à votre partenaire que vous aurez peut-être besoin d’utiliser votre téléphone à plusieurs reprises au cours de la soirée, et n’oubliez pas de vous excuser lorsque vous interrompez la conversation.

Dans le même registre : 5 erreurs romantiques fructueuses

Erreur n°5 : abuser de l’hospitalité de votre hôte
Lorsque votre rendez-vous se déroule de façon exquise, les heures passent aussi vite que des minutes. Veillez toutefois à partir lorsque certains indices vous indiqueront qu’il est temps pour vous de le faire. « Après un rendez-vous très plaisant dans un restaurant proche de mon appartement, j’ai invité cette femme chez moi pour écouter les morceaux de musique dont nous avions parlé pendant le dîner », explique Maxime, 25 ans, chef dans un établissement parisien. « Nous avons parlé pendant des heures, puis elle a déclaré être trop fatiguée pour rentrer chez elle. Elle préférait passer la nuit chez moi. Certains auraient profité de la situation, mais Maxime s’est comporté en véritable gentleman. Il a donc passé la nuit sur le canapé — et s’est vu contraint de poursuivre leur rendez-vous le lendemain matin. « Un rendez-vous très agréable s’est transformé en réveil précoce avec la présence plutôt gênante d’une invitée imprévue », souligne-t-il. « Cette femme complètement hystérique en talons aiguilles dans mon appartement était un spectacle tout à fait dissuasif. » Si un homme consulte sa montre à intervalles réguliers en parlant de tout ce qu’il devra faire le lendemain matin, ou qu’il commence à bâiller, il est clair que c’est le moment de rentrer chez vous. En fin de compte, partir tôt est généralement un choix judicieux : ainsi, vous restez tous les deux sur votre faim — et attendez avec impatience votre prochain rendez-vous.