A chaque âge sa séduction

On ne séduit pas de la même manière à 20, 30 ou 40 ans. À chaque période de la vie, ses codes, ses envies et ses priorités. A chacun ses atouts mais aussi ses faiblesses. Nos conseils pour viser juste, peu importe votre âge.

À 20 ans, rien n’est impossible

Le temps de l’insouciance : vous pouvez vous permettre toutes les facéties pour séduire l’objet de votre désir, qui souhaite avant tout être surpris et découvrir de nouveaux horizons. Surprenez-le, emmenez-le dans des endroits improbables ou décalés et faites-lui découvrir votre univers. Jouez de votre jeunesse, de votre corps, de votre sensualité et découvrez, ensemble, les arcanes du plaisir. Même si vous êtes jeune, n’hésitez pas à être honnête. Une personne sincère à cet âge-là, ça ne court pas les rues. Un bon point pour vous !

30 ans, le bel âge

Vous avez atteint une certaine plénitude. Dans votre carrière, vous commencez à y voir plus clair, il est grand temps de vous lancer dans l’épanouissement amoureux. Vous n’êtes pas pressée mais il faut mettre tous les atouts de votre côté pour vous faire remarquer dans le flot des célibataires. Soyez sûre de vous, soyez drôle et charmante. DÉ-TEN-DUE, on vous dit ! Ne lui mettez pas la pression, soyez prévenante sans en faire trop, et laissez-vous le temps de vous découvrir. Ne jouez pas forcément au petit jeu « fuis-moi, je te suis », ne soyez pas trop calculateur. Au final, vous n’êtes plus des ados.

40 ans, l’âge de maturité

Soyez attentive, rassurante et douce. À votre âge, les apparences commencent à passer au second plan et le mieux est encore de jouer la carte de la sincérité. Avec les années, rien ne vaut une femme à l’aise dans ses baskets et qui sait aussi montrer sa part de sensibilité. Ne faites pas trop la difficile, laissez une chance à celui qui se présentera. Même si vous n’êtes pas emballée au premier regard, vous savez désormais qu’il faut parfois se laisser un peu de temps pour découvrir l’autre, aller au-delà des premières impressions. Ce serait dommage de manquer une belle histoire pour une première impression fallacieuse !