Et vos lèvres se rencontrèrent…

Dans l’histoire d’un couple, il y a peu de moments aussi intenses que l’instant du premier baiser : l’incertitude jusqu’à la dernière seconde, ce premier moment intime partagé, la sensation de ces lèvres inconnues... Ce baiser marque bien souvent le passage d'une relation entre deux célibataires qui cesse d’être une amitié pour se transformer en quelque chose d’autre. Aussi est-il important que ce premier baiser soit au moins réussi, et si possible parfait.

Dans l’histoire d’un couple, il y a peu de moments aussi intenses que l’instant du premier baiser : l’incertitude jusqu’à la dernière seconde, ce premier moment intime partagé, la sensation de ces lèvres inconnues… Ce baiser marque bien souvent le passage d’une relation entre deux célibataires qui cesse d’être une amitié pour se transformer en quelque chose d’autre. Aussi est-il important que ce premier baiser soit au moins réussi, et si possible parfait.

« J’ai très envie de t’embrasser »
Les sous-entendus et les malentendus sont souvent la règle dans le jeu de la séduction. Mais vous pouvez vous déclarer ! C’est la manière la plus simple de communiquer à l’autre notre envie. Le classique « j’ai très envie de t’embrasser » a de nombreux adeptes ! Il a le mérite de la franchise et permet au moins qu’on sache à quoi s’en tenir. Il peut aussi être terriblement romantique.

Laissez parler votre regard
Si vous optez pour une stratégie plus corporelle, sachez que, là aussi, il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre… Vous aurez beau être le plus expressif des amoureux, on ne devinera vos nécessairement vos intentions ! Comment s’y prendre alors ? Votre regard est celui qui exprimera le mieux votre envie. Un silence peut, également, être très parlant.

Y arriver
Pour arriver au baiser, préparez-le. Que vous l’ayez rencontré(e) sur votre site de rencontres, chez des amis ou lors d’une fête entre copains, mettez toutes les chances de votre côté. Faites en sorte que l’ambiance, le moment et l’endroit invitent au baiser.
Soyez aussi attentif à son humeur, et au contexte de la relation : tenter un rapprochement alors que rien n’indique que l’autre puisse en avoir envie est une attaque risquée. En revanche, commencer par une échange de regards, puis entamer une conversation et enfin les petits gestes, les frôlements, les regards plus appuyés… Une succession d’étapes qui permettent de créer un environnement propice à cet échange.

La tentative de la bise glissée
Vous vous saluez après une agréable soirée et, en personnes civilisées, vous vous faites la bise. Est-ce l’occasion de tenter, un peu à la désespérée, de lui voler un baiser ? La question est délicate : un vrai grand beau premier baiser ne peut avoir lieu dans ces conditions que s’il y a chez les deux célibataires cette envie sous-jacente, cette tension, et que la proximité des bouches au moment de l’au revoir permet le baiser. Tout est alors affaire d’interprétation…

La tentation du baiser fougueux
Ici, tenez compte du fait qu’il s’agit d’un premier baiser… Procédez avec délicatesse, douceur, patience… De même avec vos mains : embrassez, étreignez, mais gardez l’exploration pour plus tard !!!

Et le dénouement
Ca y est, vous venez de l’embrasser. Vous verrez rapidement à son expression si ce baiser était désiré. Si c’est le cas, eh bien profitez ! Le cas contraire, le mieux est d’expliquer vos intentions : « j’en avais envie, car tu me plais beaucoup ». Les choses ainsi dites, votre partenaire pourquoi il ou elle ne se sent peut-être pas encore prêt(e).

En fin de compte, qu’est-ce qui rendra « parfait » un premier baiser ? C’est une conjonction de facteurs qui souvent nous échappent : l’autre, vous, la situation, pourquoi pas la position des astres… Tout ce qu’on peut faire, c’est être à l’écoute de l’autre et de soi-même et profiter de tout ce qui vient, avant, pendant comme après.