Première rencontre avec belle-famille : comment marquer des points ?

Examen de passage obligatoire dans la vie d’un couple, la présentation à la belle-famille est un moment aussi redouté que redoutable. Voici 10 conseils pour faire bonne impression auprès de la tribu de votre chéri(e).

Les mains pleines

Pour marquer des points dès votre arrivée et montrer que vous avez du savoir-vivre, pensez à apporter un petit présent : après vous être renseigné(e) sur leurs goûts auprès de votre conjoint(e), optez pour un bouquet de fleurs, une bouteille de vin, une boîte de chocolat (restez sobre et classique) : stratégique ou pas, cela ne pourra que vous aider à séduire vos hôtes.

Soignez votre look
On a beau dire que l’habit ne fait pas le moine, la première impression est avant tout liée à l’apparence physique. Essayez donc d’être soigné(e) et élégant(e). Evitez les looks « négligés », trop sexy et/ou vulgaires : mesdames, la panoplie talons-aiguilles-micro-jupes et maquillage camion volé, oubliez… Vous risquez de ne pas faire l’unanimité.

Point trop n’en faut
Pour autant, pas question d’arriver en costume trois-pièces ou robe du soir. Restez naturel(le) et discret(e). Pareil pour le comportement : n’en faites pas trop. Evitez de monopoliser l’attention et de vouloir à tout prix montrer que vous êtes la fille ou le garçon qu’il faut à leur fils(fille). Enfin, évitez de faire trop de compliments à tout le monde et de jouer au gendre idéal ou à la belle-fille parfaite : vous seriez vite accusé(e) d’hypocrisie.

Attention terrain glissant
Si vous voulez marquer des points avec votre nouvelle belle-famille, mieux vaut éviter  certains sujets qui ont tendance à déraper, comme la politique ou la religion. S’ils évoquent ces sujets, restez à l’écart. Ils apprécieront votre discrétion.

Rangez vos mains baladeuses
Les beaux-parents sont souvent très agacés par les démonstrations de tendresse excessives… Inutile, donc, de passer votre temps à embrasser, papouiller, câliner votre chéri(e) en l’appelant par de petits noms coquins (gardez-ça pour après). Là aussi, si vous voulez marquer des points, restez discret(e) et contentez-vous de petits signes de tendresse (une main posée sur la sienne) et de regards amoureux, preuves que vous aimez votre chéri(e) et surtout que vous le(la) respectez, lui et sa famille.

Le sens de la famille
Dès que vous le pouvez, trouvez le moyen d’évoquer votre famille à vous et le rôle important qu’elle tient dans votre vie. Si vous aussi, vous avez le sens de la famille, vous ne verrez jamais d’un mauvais œil la relation de votre chéri(e) avec les siens : voilà ce que pensera belle-famille, et ça, c’est tout bénéf’ pour vous.

Les bonnes manières
Cela peut paraître anodin mais ça ne l’est pas, en tout cas pas à un premier repas avec la belle-famille : on ne met pas les coudes sur la table et on tient bien ses couverts. Et puis, on ne parle pas la bouche pleine, évidemment…

Rendez-vous utile
Après le repas, ne restez surtout pas affalé(e) sur votre chaise pendant que les autres (femme ou pas femme) débarrassent la table. La moindre des politesses, c’est d’au moins proposer votre aide.

Ne tombez pas dans le piège
Avis aux futurs gendres : Beau-papa vous propose « un bon petit whisky » ? Attention, il est peut-être en train de vous tester. Dans le doute, répondez toujours : « non, merci, je conduis… ». Et s’il insiste vraiment, laissez votre verre à moitié plein histoire de prouver que non, vous n’êtes pas alcoolique !

La cerise sur le gâteau
Une fois rentré(e) à la maison, passez un coup de fil à belle-maman ou beau-papa pour les remercier de leur accueil et de leur gentillesse. Effet garanti.