Les photos sur les sites de rencontre

On a beau dire que la beauté est intérieure, le physique joue un rôle fondamental dans la rencontre amoureuse, plus encore sur Internet. Autant dire que le choix des photos est crucial… Les bonnes idées, les erreurs à éviter : on vous dit tout.

À faire : la photo de vacances
Sur une plage, entre copains, un mojito à la main, la peau hâlée, le sourire pétillant : rien de mieux qu’une photo de vacances pour donner une image de vous gaie et pleine de vie. Les gens heureux, on a envie de les rencontrer… C’est bête, mais c’est comme ça…

À ne pas faire : la photo « sortie de prison »
À l’inverse, les gens déprimés, malheureux, les « têtes d’enterrement », ça donne moins envie… Alors par pitié, oubliez les clichés tristounets où le ciel semble vous être tombé sur la tête, au placard les photos d’identité en noir et blanc tendance « je viens de sortir de prison », ou vous risquez de prendre perpet’.

À faire : la photo marrante
Vous n’êtes pas forcé(e) d’être impeccablement parfait(e) sur toutes vos photos. Vous pouvez aussi jouer la carte « amusement » en mettant une photo rigolote où vous faites des grimaces pour amuser la galerie. Bon, essayez quand même d’y être un minimum à votre avantage. Mais l’humour, ça marche aussi, on ne vous le dira jamais assez…

À ne pas faire : la photo vulgaire
Mesdames, c’est à vous que s’adresse ce conseil : si vous espérez trouver l’âme sœur, vous devriez peut-être éviter de donner une image de vous qui pourrait vous desservir par la suite. Mieux vaut éviter les photos trop aguicheuses, dénudées, les poses lascives et les regards de croqueuses d’hommes. Gardez donc un peu de votre mystère. Vous n’en serez que plus attirante.

À faire : la photo « tenue de soirée »
Mariage, réception en tout genre : sur vos photos de soirée, vous êtes plus élégant(e) que jamais. N’hésitez donc pas à vous en servir, après tout, l’idée est de vous servir de vos plus beaux atouts…

À ne pas faire : la « fausse » photo
Grosse erreur : opter pour la photo… de quelqu’un d‘autre. La meilleure amie canon, le cousin beau gosse, la nièce plantureuse qui a 10 ans de moins que vous… Non, non, et non ! À quoi bon entamer une « histoire » sur la base d’un mensonge puisque le pot aux roses finira, de toute façon, par être découvert ? Assumez-vous tel(le) que vous êtes, ayez confiance en vous et vous ferez des heureux(ses).

À faire : la photo naturelle
Attention, naturelle ne veut pas dire débraillée. La photo naturelle, c’est une photo sans fards, une photo prise au quotidien, spontanée, fraîche… mais jolie. Pas une photo jogging troué et-cheveux-en bataille…

À ne pas faire : la photo « Je pause »
Mais il y a pire que la photo débraillée (ou tout aussi irritante) : la photo tendance « je pause », et là encore, mesdames, c’est (surtout) à vous que l’on s’adresse : bouche en canard, regard de loveuse, pauses mannequin… Le must : quand c’est une photo prise par… soi-même (je m’aime à peine)…

À faire : la photo originale
Bonne idée : la photo originale, façon tableau d’Andy Warhol où montage en tout genre (il existe de nombreuses applications iPhone qui proposent des tas de choses sympas) : vous immortalisé(e) au musée Grévin, vous sur une affiche publicitaire, vous à la Une d’un grand magazine… Bref, du second degré, joli de surcroit.

À ne pas faire : pas de photo du tout
Et enfin, pire qu’une mauvaise photo, il y a… pas de photo du tout. Qu’on se le dise : un profil sans photo(s) a nettement moins de chance d’attirer l’attention qu’un profil avec photo(s). C’est triste, mais c’est comme ça. D’ailleurs, vous faites pareil, non ?